Partagez | 
 

 Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan S. Davison
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 13

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mayhem

MessageSujet: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mar 9 Aoû - 17:07



Ethan S. Davison

informations
PRÉNOM ♦ Ethan Sullivan
NOM ♦ Davison
AGE ♦ 35 ans d'apparence, 278 réellement.
SEXE ♦ Masculin.
ORIENTATION ♦ Hétérosexuel, totalement. ~
RACE ♦ Ange
OCCUPATION ♦ Civil, PDG de Heaven Import & Export.
CORPULENCE ♦ Taille : 1m85 Poids / 102 kg


POUVOIR & DESCRIPTION ♦ Mayhem

Imaginez vous dans une longue, ennuyeuse et insupportable conversation à vous dire que votre interlocuteur est lourd et soudain..il vous entend le dire tout haut. Et bien voilà vous avez en bon et du forme mon pouvoir cher(e) lecteur et lectrice curieux. Je m'amuse à rendre vos pensées même déplacée aussi audible d'un concert au bout de la rue, à la vue de tous. Si je me fiche des répercutions ? Ah mais totalement. Ce n'est pas mon problème si vous n'êtes pas fichu de cesser d'être des abrutis, moi je m'en amuse. Il se déclenche le plus souvent quand je "sens" de mauvaise ondes venant d'une personne plutôt agacée d'une conversation bien trop barbante, mais en somme je l'utilise quand bon me semble.

Physique et psychologie

Voyez-vous ses anges magnifiques, puissants et souvent porteurs d'un message dans leurs rutilantes armures. Rappelez-vous bien de leur apparence, de la force et surtout de la divinité non dissimulé. C'est bon vous avez bien mémorisé ? Et bien, vous pouvez littéralement oublier tout ça, Ethan n'est pas fait de cette étoffe de bravoure et d'héroïsme et après tout à quoi bon cela lui servirait-il ? Il ne vit pas sans un sous, mais ne roule pas pour autant sur l'or, enfin, c'est ce que beaucoup pensent en le croisant de bons matins en jogging. Il n'en est rien, mais pour lui exposer sa richesse n'est rien que de la vantardise et ce n'est pas son genre. Un parfait équilibre à l'égale de la blancheur immaculée de ses ailes de séraphin. Une solide toison de plumes de craie, brillant parfois sous les rayons du soleil voir même de la lune par moment. Il est un homme séduisant aussi bien par son faciès, son élégance que sa façon d'être ou de parler. Un curieux personnage dont les facettes ne se révèlent pas avoir de fin. Il suffit d'en découvrir une pour que cette dernière vous surprenne avant qu'une autre ne prenne le relais. Le temps n'a pas d'emprise sur lui, il lui échappe inlassablement et c'est ce qui rend parfaite sa beauté d'homme mature et angélique. Je pourrais vous peindre son portrait pendant des heures, vous dires ce qui le rend aussi unique parmi une race qui ne manque pas de spécimen haut en couleur et en splendeur, mais pour vous parler d'une candeur autant laisser la personne concernée vous expliquer, non ?

« Hum, Margareth, vous avez oublié mon rendez-vous de 16 h n'est-ce…pas ? Tiens à qui ai-je l'honneur dans mon entreprise ? Vous êtes là pour en apprendre plus, sur qui est l'homme en costume italien, café à la main et surnaturel à toute heure. Vous êtes gonflée, mais j'aime les gens qui ont le courage de venir en personne me demander ce genre de choses. Margareth, offrez donc un café à cette jeune femme et installez là dans le salon de conférence, j'arrive. Mon costume m'étouffe, j'ai besoin de m'aérer le corps, je reviens. »

Le voilà qui repart d'un pas détendu, sans lâcher sa tasse de café, se change en sifflotant un air venu sans aucun doute des champs Élyséens eux-mêmes et fini par pointer le bout de nez dans la fameuse salle de conférences.

« Oui, je sais, voir un PDG d'entreprise surtout comme HIE en jogging ça choque, mais il faudra vous y faire ma chère, car je ne retournerais pas dans ce costume avant plusieurs heures. Cessez de me dévorer des yeux, je suis bel homme, mais je ne vais pas me transformer en gaufre géante, je ne suis pas comestible. Margareth, vous pouvez nous laisser, je pense que je saurais me débrouiller si quelque chose arrive et promis je serais sage. Bon maintenant que nous sommes en tête-à-tête, je suis prêt à répondre à toutes vos questions. Et comme j'aime être surprenant, je vous prends de vitesse, oui, je suis un ange tout ce qu'il y a de plus véritable, des ailes à la pureté en passant par le sang divin. Je suis né dans ce qui est pour vous les cieux, au-delà des nuages les plus visibles pour vos jolis yeux. Je m'amuse toujours autant de voir qu'un simple compliment glissé avec malice fait perdre toute contenance à bien des femmes. Oh ne le prenez pas mal, mais je crois avoir un don pour déstabiliser la gente féminine, autant avec mon charme que par mes mots. Non pas que je sois une personne vaniteuse ou narcissique, vu que je ne supporte pas de voir ma gueule d'ange au réveil. Vous savez cette mine qui vous donne l'impression d'avoir fait un marathon, d'avoir combattu une armée alors que vous avez juste essayé de vous prouver que vous pouviez rester plus tard le soir, alors que votre corps lui avait juste envie de dormir. Enfin, je doute que ce que j'ai dit en dernier fut l'une des questions que vous vous posiez donc allez-y, n'ayez pas peur.

Si je devais décrire ce qui se voit en premier chez moi, je pense que mon visage, mais surtout… Mes yeux, seraient une chose plutôt sincère. Je sais que les gens aussi bien les femmes que les hommes regardent ces perles brûlantes de force de caractère, dès que j'apparais. À croire que je dois avoir un aimant intégré dedans vu que personne et je dis bien personne ne peut s'empêcher de les fixer. Bien souvent cela rend les choses particulièrement loquasses surtout quand il s'agit d'un client important et que cela se passe lors d'une transaction dans cette salle. Imaginez un peu l'ambiance quand un homme fortuné et venu d'un autre pays n'est pas fichu de quitter du regard le patron de cette modeste entreprise de plusieurs centaines de milliards de dollars de chiffre d'affaires. Oui, j'aime me pavaner avec tout l'argent que je fais gagner à cette modeste planète rien qu'avoir mon idée d'import-export avant l'heure. Pour être franc, j'ai sans doute connu votre arrière arrière arrière arrière et j'en passe grand-mère. Voir plus en fait quand j'y pense. Oh, et bien sûr comme vous devez vous en douter je n'ai pas d'alliance ni de compagne, intéressant ? Peut-être ou pas. Vous avez également remarqué ma taille ainsi que mon impeccable façon de me présenter ? Je suis effectivement assez grand pour ma corpulence et ce n'est pas mes massives ailes de craies et d'argent qui pourraient alléger la chose, bien au contraire. Surtout que c'est loin d'être un handicap de les avoir dans le dos. C'est un peu comme le vélo, cela se maîtrise avec de la pratique et dès qu'on y revient ça se fait sans soucis. Pour ma prestance quand on possède une telle entreprise ce n'est pas en venant en short et chemise hawaïenne que l'on montrera ses capacités, son influence et son sérieux aux actionnaires. Et puis aussi étouffant qu'ils sont, ces costumes ont un standing dont je ne me refuse pas la compagnie.

Si je suis responsable, amical et surtout sérieux au travail ? Oh que oui, j'ai beau avoir un certain humour qu'on ignore que rarement, ce n'est pas pour autant, que je vais rester là à me tourner les pouces, les pieds sur mon bureau ou en jouant à Candy Crush sur mon portable. Être le patron, celui qui chaperonne tout le monde, qui prend les pires comme les meilleures décisions, c'est un travail de tous les jours. Je dirais même plus un travail de grandes haleines, car à la moindre faute, un pas de côté et on vous mettra les fers aux poignets en vous accusant de tous les noms. Bon, j'extrapole un peu, voir beaucoup les choses, mais en somme, je suis le responsable de tout et donc si une erreur survient, j'en suis le seul fautif et non l'employé. Alors, il arrive que je m'emporte dans mon bureau en faisant passer un sale quart d'heure à l'un de mes ouvriers parce qu'il a fait de la merde. Oui, j'ai bien dit merde, car il n'y a pas d'autres qualificatifs quand un de ses gougnafiers d'andouille de responsable des containers ne surveillent pas et que je dois me retrouver à faire son travail à sa place. À quoi bon employer des gens s'ils ne sont pas fichus de respecter juste leurs rôles. Je m'emporte voyez donc et pourtant, je parle juste d'un seul employé et j'en ai des centaines voir des milliers à ma charge.

Vous me trouvez intelligent, modeste et séduisant surtout pour un ange ? Oh que de compliment, n'essayerez-vous pas de vous mettre Ethan Davison dans la poche ? Vile cachottière et qui ne sait point ce qu'elle tente. Je ne suis pas un lapin de six semaines, idiot et surtout naïf ou candide. Comme je l'ai souligné auparavant, je suis plus vieux que vous le pensez et vous ne seriez pas la première à vouloir m'envelopper de compliments et de douceur dans vos mots. Hors vous ignorez qu'un ange n'est pas simplement un homme avec des ailes d'oiseaux greffé dans le dos, qui a quitté le ciel pour protéger le monde. Nous avons tous notre place ici et si tenter de me corrompre par les paroles est votre envie, cessez maintenant, je suis loin d'être aussi doux qu'un agneau. Oh, je n'ai fait aucune bataille près des démons et des Nephilims, encore moins battu des hordes de créatures aux côtés de Gabriel et j'en passe, mais ne sous-estimez pas pour autant l'engeance des cieux. Et vous savez pourquoi il ne faut pas ? Pour cela. Et voilà maintenant et jusqu'à ce que je le décide, vous n'aurez d'autres de choix que de partager vos pensées de façon peu discrètes à tout votre entourage. À eux, vos pires pensées, vos aigreurs et votre mauvaise foi. Je suis peut-être un homme sérieux, un ange responsable, élégant, mais ma détermination et mon côté impitoyable, joueur et malicieux ont eu raison de vous. Enfin comme je sais me montrer quelque peu clément, je répondrais à une dernière de vos interrogations avant de vous laisser partie en décidant si oui ou non, je vous retire ce vacarme constant. Vous doutez, je l'entends en fait, tout le monde dans le bâtiment l'entend donc calmez-vous ou je vous faire sortir de suite.

Si j'ai finalement une personne dans ma vie malgré ce que je sous-entendais auparavant ? Hum, je pense que je peux faire cesser ma vengeance le temps de vous répondre et voir ensuite ce que je ferais. Oui, il y a bien quelqu'un dans ma vie, une femme qui sort de l'ordinaire et contre qui je mets au défi qui que ce soit de pouvoir lui ressembler. Vous riez, mais je peux vous dire que comparez à elle, vous n'êtes qu'une femme ordinaire, haineuse et peu intéressante au final. Vous pensez que je suis dur, mais celle demoiselle Ruby de son prénom ne montre au monde que peu de choses, alors qu'elle possède plus de force de caractère que tout le paradis réunit. Et je mâche mes mots, car dans sa condition, elle continue de me voir, de partager ma compagnie et de se faire à une vie tout sauf simple pour elle. J'avoue que je suis en quelque sorte, admiratif de la voir poursuivre son existence alors qu'elle est souvent dans la difficulté et qu'elle a besoin de mon aide. C'est assez complexe de vous dire ce qu'elle représente pour moi, mais sachez qu'elle est aussi bien mon alliée, mon associée, mon amie que ma compagne. Elle partage mes coups durs, mes moments de relâche, mais aussi mon humour, mes sourires et mon attention. Pensez ce que vous voudrez, mais je veille. Oh et une dernière chose quand vous sortirez d'ici : si j'apprends que vous avez publié un torchon sur moi ou sur Ruby, je ferais en sorte que votre journal ferme que vous soyez renvoyé et surtout que tout cela vous retombe dessus. J'ai été très clair, cette demoiselle est ma protégée et je ne suis pas là pour être un tendre animal avec vous, sur ce, l'interview est terminée. Margareth ? Vous pouvez raccompagner cette demoiselle, j'ai du travail qui m'attend. »




Histoire

Comme un ange tombé du ciel n'aura jamais été aussi vrai que pour cet homme en costume sur-mesure, à la parole franche et mesurée. À le voir, assis derrière son bureau, portable à la main et contre l'oreille, personne ne pourrait se douter de ce qu'il est vraiment. Ses Ray-Ban flambant neuve et sa barbe entre le négligé et le maîtrisé, tout ça le rend encore plus étrangement humain. Pourtant, il n'en est rien de tout cela, car sous le tissu de ses vêtements, contre son dos, se dressent deux puissantes et majestueuses ailes. Un ange qui n'avait rien pour devenir le PDG d'une telle entreprise. Après tout au départ, il ne possédait pas plus d'assurance dans ses gestes et ses paroles que de finesse dans son comportement. Un ange, quelque peu lambda tout en semblant être un paria dans la grâce et la noblesse d'esprit. Alors, serait-ce si étonnant que les épreuves qu'il a pu subir dans ce qui allait être sa vie, le forgerait de la sorte ? Oui et non, mais plus qu'un simple discours autant conter l'histoire de cet ange hors du commun. Elle se commence donc dans les cieux les plus clairs et les plus cotonneux qu'ait pu connaitre le dit Paradis. Pour tout un chacun et surtout les humains, il serait un lieu de paix, de pitance sans fin et d'une beauté, dont rien n'a d'égale sur Terre. Ah, la naïveté humaine, quelle douce tromperie que voilà, car ici dans ce monde de nuage et de candeur, il sort la tête de sa torpeur. Ses cheveux de charbons, ses yeux d'un clair absolu et ses jeunes ailes font de lui un ange dans ces premières années de mouvement. Il se meut avec ses confrères et consœurs, mais ne partagent que peu leur amusement. Il n'est encore qu'une frêle chenille qui cherche sans relâche un cocon digne de lui, mais surtout ses regards se font de plus en plus insistant vers le sol, vers cet endroit : la Terre. Après tout, pourquoi trouverions nous étonnant, de savoir qu'un être des cieux veut connaitre la vie d'en bas, lassé, même aussitôt de celle du Paradis ?


Il évite le plus possible ces ennuyeuses réunions où leur chef, en quelque sorte dont le visage n'est jamais visible, leur parle de sa voix de sage éternel et leur apporte son savoir. Ce n'est pas ce que désir Ethan, il ne veut pas d'une vie sans agir, sans savoir que ce qu'il fait peut véritablement avoir un impact, alors il défie plus que de raison ceux qui sont ses aînés. Cela dérange, cela le rend plus rapidement qu'il ne le pense, vilain petit canard, mais il reste pourtant dans cet endroit. Il jette des morceaux de glace du haut de son piédestal duveteux comme le ferait un enfant, assit sur un ponton au bord de l'eau en jetant des cailloux dans cette dernière. Il les voit tous heureux, rayonnant alors que lui ne fait que s'ennuyer à longueur de journée. Il n'a que faire que de leur banquet, ne veut pas entendre les douces mélodies que les belles séraphines chantent, trouvant même cela insupportable. Un électron libre dans un océan de pureté qui veut rejoindre le sol où il se sentira étranger, mais également plus serein. Il ne cesse de jouer avec le feu en provoquant ses aînés ouvertement, mais même après tant d'effort, il ne reçoit comme punition que celle de rester seul. Il observe les étoiles en soupirant, un bras levé vers la voie lactée comme s'il pouvait en changer le positionnement.] Il sait qu'il ne peut rien faire contre le destin qui l'attend, mais cela ne semble pas un seul instant érodé la conviction qui bouille en lui. Il garde un air déterminé et ne cesse de retenter chaque jour le coup. Et même quand sa stature se fait plus imposante, qu'il se montre avec un faciès gracieux, un corps sculpté et une voix plus masculine, il ne fait qu'être mis de côté. Il s'interroge et bientôt comme encore peu d'anges avant lui, il va voir leur chef, leur maître en quelque sorte.


Dur de croire qu'il s'est confronté à celui qui les a créés, les dirige et leur apprend tout, pourtant, il le défie de questions toutes plus difficiles et plus chaotiques que la précédente. On peut lire sur son visage un air de nonchalance encore inconnu et dans son regard l'envie de faire ce que, toute cette foule uniforme ne ferait jamais, agir en dehors des clous. Il voit bien d'autres anges, ses aînés, finirent par s'approcher de lui pour lui faire entendre raison, mais bien vite, il les envoie paître comme s'ils n'étaient que de vulgaires animaux. Le puissant, l'omniscient face à eux le laisse donc parler en jugeant ses mots un à un, voyant bien qu'il ne peut être des leurs, qu'il n'est pas fait d'un moule identique. Il n'est pas une anomalie, ni un paria au final, il est simplement personnel, vivant et lui-même. Il lui demande alors son prénom et comme il s'y attend, il l'entend se présenter comme on le ferait à un inconnu. Il pianote de cette main immense sur ce qui semble être un accoudoir de trône et lui adresse alors son jugement. Il le présente comme impétueux, sauvage et lui assène son verdict. Puisqu'il ne peut se voir parmi ses semblables, il se verra alors vivre avec les inférieurs, avec ceux dont il est chargé avec ses frères et sœurs de protéger : les humains. Il lui explique alors que ce voyage sera un aller simple, qu'il n'aura alors plus aucun moyen de retourner dans les cieux. Il se verra alors condamné à vivre sur Terre sans moyen de vivre avec ces confrères. Il garde le silence en écoutant celui qui a droit sur eux et d'un pas déterminé se retourne en quittant bientôt le groupe. C'est alors que les yeux clos, les bras grands ouverts, il déploie ses ailes et se laisse tomber. Il ignore où il va bien atterrir, il ne sait pas ce qui pourra bien trouver dans ce monde d'en bas, mais il devra tout faire seul, maintenant.


Il chute inlassablement dans le ciel avant de tomber lourdement comme une météorite dans un champ appartenant à un vieil agriculteur et à sa femme. Point de Kal-El, ni de costume, mais un être aux ailes blanches, couvertes de plumes et nu. Il se dresse sous leurs regards entre l'étonnement et la peur et se présente une nouvelle fois. Il ne s'attend pas à un quelque accueil de leur part, mais c'est une voix aiguë et plusieurs silhouettes qui le poussent à tenter de se cacher. Même si l'information a mis du temps à monter, il sait que se montrer dans si peu de vêtements, n'est pas correcte. Après tout, chaque fois qu'il fuyait les réunions ce n'était que pour mieux admirer l'humanité dont il rêvait d'être l'un des membres. Ironique de se dire que bien des humains auraient voulu sa place, mais que lui ne désirait que la leur. Il sort alors la tête de derrière un ballot de paille et tente de s'exprimer le plus clairement possible. Le vieil homme le regarde avant de tourner sur lui-même puis de dire à sa femme sur un ton quelque peu dur, sans doute dû à la panique d'aller chercher des vêtements. Il peut encore voir les yeux curieux qui le scrutent et quand enfin, il a enfilé la tenue qu'on lui a prêtée, il tente d'expliquer sa situation, voyant bien que son discours le fait passer pour un fou. Enfin jusqu'à ce que ses ailes ne décident de refaire surface en brisant le tissu de sa chemise de fortune, au niveau de son dos. Fière preuve de sa nature, elle se dresse alors de chaque côté de ses épaules. Il s'excuse du mieux possible en expliquant que cela n'est pas simple à contenir. Il ne montre pas un tempérament aussi rebelle que dans les cieux, car si là-bas, il était un membre à part entière, ici, il n'est qu'un intrus de plus. Il ne fait pourtant pas de vieux os en laissant finalement tout ce beau monde à leur quiétude passée, pour trouver son avenir.



Il use de ce que la nature lui a donné, enchaînant plus vite qu'un ouragan les travaux, sans jamais rien en dire, jugeant que maintenant parmi les hommes, il doit également en connaitre les émotions. Il commence à se fondre dans la masse compacte qu'il fuyait auparavant, sachant qu'il n'a pas d'autres choix s'il veut gravir des échelons. Il profite de ces pauses dans son existence pour en apprendre encore plus sur le monde, sur ses ficelles et fini par en ressortir plus malicieux que jamais. Il sait que s'il veut être utile, tout en montrant à ceux encore dans les cieux qu'il peut le faire autrement que comme ces moutons angéliques, il doit se démarquer. Il fait alors le tour de tout ce qu'il peut trouver en se présentant comme étant Ethan S. Davison, un jeune patron avec des projets pleins la tête. Il n'a pas fait cela sans avoir préparé le terrain, car dans sa malice nonchalante, tout ce qu'il peut dire ou affirmé sera alors vérifiable. Il est un ange après tout et rien ne l'empêche de venir à ses fins en usant de bien des stratagèmes. Son entreprise, qui n'est, au départ d'un noyau dur et insipide, prend alors de plus en plus d'ampleur. Il sait que son aura divine peut avoir des répercussions sur ce qu'on attend de lui, mais contre toute attente, il fonce sans perdre un seul instant son assurance. Il ne cache pas aux yeux de tous, ce qu'il est véritablement, et même si ses ailes sont dissimulés sous ses vestes de costume, il ne démentit aucune rumeur angélique sur sa personne. On le voit alors peu à peu dans les dîners mondains, les repas de hautes sociétés, car plus que d'avoir acquis un certain charisme, il sait présenter les choses comme vous le souhaitez. C'est ainsi qu'il a pu engloutir plusieurs firmes solides comme si elles n'étaient qu'un vulgaire fromage blanc. Dévoilant sans aucune gêne les vices cachés de ceux qui, dans son dos tentent de le voir tomber de haut. Hélas, c'est lui qui mène la danse et au bout de plusieurs années de jeux, c'est lui qui devient le géant. On pourrait se dire qu'il ne vaut pas mieux qu'eux et que de l'ange, il n'a, au final que l'apparence, mais chaque pion qu'il a usé, chaque personne qu'il a utilisée comme marches pour monter, n'ont pas plus de bonté qu'ils n'ont d'argent vraiment propre. Il se fait juge bien malgré lui, mais contre des êtres qui le méritent amplement.



Ainsi, suite à la dégringolade des concurrents, il se voit alors seul maître d'un domaine qu'il connaît maintenant sur le bout des doigts. Il est malicieux au point de prendre l'initiative de créer une firme d'importation exportation non pas entre plusieurs continents, mais entre le monde humain et celui d'Another. Cela semble fou et particulièrement dangereux, mais également logique. Il se doute qu'un jour ou l'autre, les habitants d'Another allaient avoir besoin des choses qu'ils ne pourraient pas trouver là-bas. Des infrastructures que seuls les humains peuvent avoir la science ou l'utilité, en somme. Dans tout son génie, Ethan ne fait pas la moindre mesure, car il constitue son entourage et surtout son personnel d'un astucieux mélange des deux mondes, permettant aux humains et autres êtres de cohabiter dans son entreprise, enfin pour ceux qui le veulent. Il sait après tout ce temps sur la Terre ce que représente le monde de tout un chacun, aussi bien l'importance de la Terre elle-même que d'Another. Il se voit malgré tout confronté plus d'une fois à des procès majeurs mettant en péril la simple existence de sa firme. Il ne manque alors aucun d'eux et finalement gagne à chaque fois non par corruption, chantage ou argent sale, mais bien par des preuves. Après tout, sans lui bien des patrons véreux et des entreprises nauséabondes seraient encore en service. Hors, pourquoi ferait-il le mal, s'il s'est déjà chargé de les chasser de la meilleure des façons qu'il peut user ? Il se montre habile de ses mots, se présentant chaque fois dans sa droiture, son élégance et sa détermination. Il est comme une massive statue dont on ne peut aucunement dévier le regard, car le sien, de pierre, se montre plus fort que le vôtre. Il sait que contre les requins qui veulent sa tête et sa place, il doit être un prédateur encore plus grand. Pourtant, cela ne l'empêche pas d'être plus humain que l'humain lui-même, se permettant parfois des siestes improvisées ou même de venir dans des tenues qui sont dignes de tout, sauf d'un patron.



Ethan est un peu l'ange le plus humain qui soit. Buvant son thé le matin, apportant parfois un maigre repas dans son bureau et charriant comme un enfant sa secrétaire. Et quelle secrétaire cette Margareth, toute droite sortie de grandes écoles, droite dans ses escarpins et lui tenant tête. C'est un jeu du "je t'aime moi non plus", car aucun des deux n'est attiré par l'autre. Simplement, Ethan sait que Margareth ne lui fera pas faux bons depuis le temps et elle sait que sous ses grands airs, il reste un ange bienveillant. Elle a accepté alors qu'elle venait tout juste de quitter le monde de l'école, des cours d'entrer dans son entreprise en tant que secrétaire. Il est vrai que cela aurait pu lui paraître dégradant aux vues des longues études, mais après avoir côtoyé plusieurs mois voir année Ethan, elle a pu comprendre toute la beauté du personnage. Subir avec lui ses échecs comme célébrer les victoires, mais jamais avec un quelconque rapprochement. Entre eux, le platonique est roi, car elle ne se voit pas autrement que comme son assistante digne et compétente et ce n'est pas lui, qui préfère considérablement l'avoir dans son camp que son lit qui dira le contraire. Il ne veut pas souiller l'image qu'elle puisse avoir avec sa propre histoire. Il veut rester l'homme qu'il doit être, c'est-à-dire un PDG d'entreprise qui la tient à bout de bras sans jamais flancher. Alors, même si à ses yeux, il demeure un être de pureté, d'élégance et de détermination, jamais elle n'aura connaissance que ce qui a pu lui permettre de devenir ainsi. Non pas par honte, mais par besoin de secret, car il sait que lui divulguer cela lui ferait comprendre une chose majeure : il n'avait pas sa place parmi les anges et il a lui-même décidé de devenir un ange parmi les humains. Ainsi, ce n'est pas au départ par envie de bienveillance qu'il a rejoint son monde. Au final, même si sa volonté lui est propre, s'il a voulu faire aussi bien son départ en fanfare que du bien, il a surtout pu prouver à ses confrères et consœurs que même sortie de son moule, il pouvait encore leur mettre au visage que le Paradis n'est pas leur oasis tant rêvée. La Terre, pour lui l'est bien plus.


Hors sur cette Terre, une autre femme a su voir autrement l'ange, même si dans son apparence, sa nature et ce qu'elle représente, elle n'était vouée qu'à le fuir. Leur rencontre plus atypique que celle entre l'ange et sa secrétaire n'en fut pas moins poignante tant leur osmose fut rapide, silencieuse et délicate. Comme toutes les autres journées, l'ange avait quitté son bureau le dernier, descendant pour entreprendre de s'acheter une boisson en fermant la porte de ce qui était devenu son empire. Il avait alors quitté le bâtiment, tourné le talon, mais en sentant une étrange sensation au niveau de sa jambe, il baisse alors la tête. Il aperçoit alors une poupée, plus humaine que jamais qui le scrute de ses étranges iris et qui d'un coup lui indique du bout de sa main le haut de l'immeuble. Il ne sait pas ce qu'elle est, ni qui elle est, mais son pressentiment lui dit de l'aider. Alors, il se penche pour la soulever, prenant au passage sa valise dans sa main puis quitte le sol pour l'emmener où elle avait dit. Il pose le pied sur le bord de ce qui fait le logo de sa société, mais également le meilleur point de vue sur la Tour maîtresse de son entreprise. Il la laisse regarder en la tenant fermement puis lui dit qu'il la prend avec lui afin de la protéger sans attendre une réponse de sa part. Il sent que ses paroles ont un impact sur elle, car en citant Another, il perçoit même de façon infime que cela est l'objectif de cette poupée, mi femme mi étrangeté. Il ne la juge pas, car au final, elle est comme lui, hors du temps et de l'humanité, tout en faisant partie. Ils ne sont que deux anomalies que personne ne peut sonder les mystères. Il s'en occupe comme si elle était sa compagne, sa femme, sa fille. Il l'habille, la coiffe, la nourrit et veille sur elle, tout en continuant son travail. Il a retenu son nom et se voit fort heureux de savoir qu'elle a retenu le sien quand il est avec elle. Et ainsi, quand le jour vient, ils prennent ensemble le bateau, se trouvant malgré tout séparé. Il la laisse à son nouveau travail de professeur et s'en retourne dans son entreprise qui pendant son absence n'a pas décliné d'un œil. Il sait depuis son bureau que même s'il ne sait pas quand, il va retomber sur elle, elle va revenir dans sa vie, ce n'est pas juste une intuition, le destin lui-même la voulu.




behind the screen
NOM/SURNOM ♦ Walker
AGE ♦ 24 ans.
LOCALISATION ♦ Le Nord où il faut froid.
TES PASSIONS ? ♦ Lire, geeker et dormir.
TON POKÉMON PRÉFÉRÉ ? ♦ Caninos.
TON TRAIT DE CARACTÈRE DOMINANT ? ♦ Bavard ou impulsif.
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? ♦ Ruby a ouvert la porte, je suis rentré.
UN DERNIER MOT ? ♦ Pingu.

CODE DU RÈGLEMENTValidé par Yami ~




Dernière édition par Ethan S. Davison le Ven 9 Sep - 21:30, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 22
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mar 9 Aoû - 17:21

Oh toi... rien que la description du pouvoir je t'aime déjà *^* De la bonne filsdeputerie comme on adore ♥
Bienvenue petit ange ! Il y a un petit problème dans le code de ta fiche, c'est la faute au forum mais quand tu édites tu as un petit bouton à droite, "basculer le mode d'edition" qui permet de voir les balises et... là c'est un peu le bazard (c'est ce qui fait bugger les images sur ta fiche entre autres). Du coup, je te conseillerais de copier ton texte et de le copier sur un modèle vierge en faisait attention :3

Bon courage pour la suite ♥



So if I'm a shooting star on your way, don't forget to make a wish, Invité ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan S. Davison
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 13

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mayhem

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mar 9 Aoû - 17:43

Dans le genre pouvoir de keunnard, j'adore m'amuser avec mes personnages 8D

Merci petite séraphine. ♥ Oui j'ai corrigé le bazar de ma fiche non sans l'aide de ma chère et adorable Ruby ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamiko N. Ui
Petite Baka & Admin
Petite Baka & Admin
avatar

Messages : 229
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En fonction de ma motivation et de mon temps ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Guns&Mirror

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mar 9 Aoû - 19:36

Bienvenue nouvel ange o/

Aha, le fdp de première avec son pouvoir, j'aime autant que Alizire x)
C'est cool que des membres ramènes des petits gens, on a besoins que ça bouge ici!

So, j'ai validé le code, bon courage pour la suite, j'ai hâte de lire tout ça ~
HS:
 

Edit: Au fait, si jamais tu n'as pas d'avatar, rien ne t'empêche de poster une commande ici même! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna K. Walker
Petite Patate & Fondatrice
Petite Patate & Fondatrice
avatar

Messages : 485
Age : 21
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En soirée, et certains weekends.

Fiche d'identité
• Pouvoir: Dissociation de l'Identité

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mer 10 Aoû - 12:19


Bonjour et bienvenue à toi !
Ton pouvoir me fait également bien rire, le début de ta fiche me plaît bien !

Cependant, je ne suis pas certaine de comprendre ton occupation. Il y a un sujet sur les occupations dans la section Contexte et Règlements, mais si jamais tu l'as déjà lu, peux-tu juste préciser ?

Voilà ! C'est tout pour moi.
Au plaisir de lire la suite de ta fiche !

I'm so happy !


FICHEJOURNALGALERIESMS ♦ J'PAPOTE EN MEDIUMSLATEBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan S. Davison
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 13

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mayhem

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mer 10 Aoû - 17:12

Merci du bienvenue Yamiko, ne t'en fais pas Ruby s'occupe de mon vava ~


Merci également Evanna ! Je me suis occupé de précisé comme tu avais demandé (J'avais oublie en fait l'andouille)


Sinon je préviens d'avance, étant dans un bungalow et pas chez moi je n'aurais pas le temps de faire ma fiche avant mon retour le 20 donc s'il le faut, je vous demande humblement un délai !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 22
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mer 10 Aoû - 17:33

C'est noté o/
Profite bien de tes vacances sur une île perdue au milieu de nulle part, 'spèce de sale PDG pété d'fric owo T'auras un délai si tu nous file une augmentation ! même si de base on est pas payés ici, dur travail que staffeux owo



So if I'm a shooting star on your way, don't forget to make a wish, Invité ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexy H. Keynes
Like a robot, night guardian
Like a robot, night guardian
avatar

Messages : 129
Age : 17
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Présente mon capitaine ! ♦

Fiche d'identité
• Pouvoir: Chaînes de Distorsion

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Sam 13 Aoû - 17:38

Bienvenue ! ~
Quel pouvoir dérangeant, surtout pour mon personnage qui a tendance à avoir ce genre de pensées déplacées... quoique, il oublie parfois comment penser et le dit tout de même à haute voix donc bon... x')


Bon courage pour la suite de ta fiche ! ♪



Alexy Theme Memories

Autre vava' ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar Warren
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 5
Age : 17

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Mar 16 Aoû - 1:56

J'me permet de te souhaiter la bienvenue.
paske déja c robert
pis t draule
é ke tu vi pré d cham deux patate
voilà.
hâte de lire le cara de ton bb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan S. Davison
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 13

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mayhem

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Jeu 8 Sep - 1:26

Bonjour ou Bonsoir, 

Je suis désolé d'avoir mit autant de temps, mais voilà je peux officiellement vous annoncer que ma fiche est terminée. Cela a été laborieux, j'avoue que je me retrouvais un peu avec la page blanche, mais cela semble résolu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 22
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Jeu 8 Sep - 9:56

Eh bien, que de pavés ! Je trouve la façon de présenter le caractère fait un peu narcissique, mais soit, je juge pas ~ Autrement je n'ai grand chose à redire, juste une petite précision : quand tu parles de seraphins, ce sont - on me reprendre si je dis une connerie - des anges relativement haut gradés et dotés de 3 paires d'ailes, ce qui n'est pas le cas d'Ethan il semblerait. M'fin, c'est un détail, le mot a un peu perdu de cette signification avec le temps faut dire.
Au niveau de l'histoire, tout est ok, y'a quelques mystères sur la façon dont il s'en est sortit mais ça fait son charme aussi ~ C'est donc avec plaisir que je te valide ♥


Félicitation
Ethan S. Davison

Félicitation, Ethan S. Davison, tu fais maintenant partie de la communauté d'Another Day et tu es désormais libre d'explorer les différents lieux et divertissements ! Amuse-toi bien parmi nous. ♥ Tu peux également, si ce n'est pas déjà fait :

• Compléter ton profil.
• Recenser ton avatar.
• Faire/répondre à une demande de rp.
• Recenser ton pouvoir.
• Te créer un journal de liens & une messagerie.




So if I'm a shooting star on your way, don't forget to make a wish, Invité ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan S. Davison
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 13

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mayhem

MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   Jeu 8 Sep - 12:17

Bonjour  Alizire ! Alors oui comme tu la si bien dit, effectivement les séraphins sont des anges munis de trois paires d'ailes et plus haut gradés. Il me semblait logique de les citer en parlant du paradis, mais oui Ethan n'est qu'un ange typique pas un haut gardé. Pour le caractère, disons qu'il aime montrer les choses et faire croire qu'il est mieux que n'importe qui. Il a du se forger une image forte pour réussir son but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hello my dear, your mouth is so delicious...or not.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dear Journal ~
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» IT'S DELICIOUS - 25/01 à 13h35.
» You took my heart and you held it in your mouth.
» [ANIME] Dear Boys : Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Premiers pas :: Présentations :: Population officielle-
Sauter vers: