Partagez | 
 

 Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoé Kaji
Without power, but you need us
Without power, but you need us
avatar

Messages : 8
Age : 28
Lien de ta fiche :

http://another-day.forum-canada.com/t287-zoe-petite-puce-dans-un-monde-complique-terminee
Disponibilités : Très Souvent

Fiche d'identité
• Pouvoir: /

MessageSujet: Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]   Sam 3 Jan - 14:34


Zoé Kaji



Who are you ?

Informations sur ton personnage

• Prénom : Zoé
• Nom : Kaji
• Âge : 4 ans et demi
• Sexe : Féminin
• Race : ..Humaine
• Orientation : Elle aime manger et ses peluches....Ce n'était pas la question ?
• Occupation : Enfant en seconde année de maternelle chez les humains. (civile)
• Animal de compagnie : Ses friandises et biscuits...En fait aucun.

• Pouvoir (ou Programmation pour les Androïdes) : Aucun
Description du pouvoir : /


Information sur toi

• P'tit nom/pseudo : Lou
• Ton âge : 26 ans ( Née le 03/11/1988)
• Garçon ou fille ? fille
• Comment as-tu connu le forum ? Je cherchais un forum et je suis tombée dessus.
• Comment le trouves-tu ? Génial ! Le design est magnifique ( lapin *_* ) et l'ambiance semble détendue d'après les posts du règlement. De plus laisser la possibilité de jouer chez les humains ou non est une très bonne idée :)
• Tu vis où ? Normandie, Calvados, France
• Tes passions : M'occuper d'animaux, lire, écrire, les peluches *_* , dessiner et chanter ( bien que je chante et dessine comme un pied 8D )
• Ta couleur préférée : Bleu
• Ton trait de caractère dominant ? Trop sensible
• Un dernier mot ? Youpi ♥
• Le merveilleux et fantastique code : Validé par Emilou.


Description physique & mentale


Physique

Zoé , elle est grande pour ses quatre ans et demi. Ses longs et beaux cheveux blonds lui arrivent au bas du dos, elle a de grands yeux d'azur et un sourire adorable. Elle est mince. Elle n' a pas vraiment de préférence vestimentaire, cela va de la robe à dentelles au jean et tee-shirt. Vraie petite poupée d'apparence on ne cesse de l'habiller de différents vêtements. Tout lui va ! Elle pose depuis deux mois dans des magazines de vêtements pour enfants, elle ne déteste ni aime ça qu'on la prenne en photos même si rester longtemps à poser l'ennui, elle elle veut courir, jouer, manger ! Vivre ! Mais elle veut faire plaisir aux adultes alors elle supporte non sans grognements intérieurs. Zoé
quand elle pleure de grosse perles viennent glisser sur ses joues « de porcelaine  teintée de rose». Quand elle rit c'est un rire cristallin qui sort de sa bouche. Elle a d'ailleurs une jolie voix, sa « maman » lui donne des cours de chant pour espérer qu'un jour elle gagne à un concours de chant pour enfant. Elle en a déjà fait un le mois dernier, elle a fini deuxième, sa « maman » était déçue et en colère contre les présentateurs qui « ont de la boue dans les oreilles » elle a dit, mais Zoé elle elle s'en moque, bien sûr elle préfère que les adultes sourient mais Zoé c'est avant tout une petite boule d'énergie dont la bravoure se voit dans son sourire, Zoé c'est une petite fille qui à l'école maternelle est adulée par ses professeurs et jalousée par les élèves ce qui fait qu'elle a souvent un air abattu en récréation, elle a bien essayé d'être moins bonne en gymnastique et en coloriage mais...elle avait l'impression que ce n'était pas elle sa main petite mais habile, sa tête pleine de pensées parfois même précoces face à son jeune âge font qu'elle n'a pas pu. Alors Zoé reste la petite princesse belle, d'apparence forte et joyeuse mais avec un sourire qui ment bien trop souvent. Cette belle enfant trouvera t'elle quelqu'un qui comprenne qu'elle n'est pas un très beau jouet et rétablisse tout ? Nulle ne le sait.


Caractère
Zoé c'est une fillette avec une apparence de joie de vivre à toute épreuve. Cependant quand personne n'est là sous son lit Zoé s'autorise à pleurer. Elle ne comprend pas ce monde adulte qui l'a propulsée bien trop vite comme solution d'un drame qui n'est en rien enfantin. Mais tout ça Zoé ne le saisit pas bien. Alors pour garder le sourire tous les soirs elle s'autorise à pleurer sous son lit et à réciter le seul lien qu'il lui reste avec sa « vraie » maman dans ce grand mensonge créé par la maladresse des adultes : Une formule magique qui lui rappelle sa promesse, une petite comptine que sa « vraie » maman lui a chanté comme pour celer un serment. Après elle reprend courage et retrouve sa joie de vivre le jour devant les autres. Mais la vérité c'est qu'elle se sent seule Zoé et qu'elle a peur et est triste pour sa maman qui ne peut pas la voir et qu'elle ne peur pas voir. Zoé elle...parfois...se sent abandonnée. Alors elle dessine Zoé, sans arrêt, un monde plus beau avec des poneys qui écrasent les méchants ! Car sa vraie maman et elle regardaient « Super Poneys » un dessin animé qui passe tous les dimanches matin. Mais Zoé ne le regarde plus à présent car cela réveille en elle une colère bien trop forte pour un petit bout de chou, colère contre cette machination des adultes mais aussi contre sa maman qui lui manque mais qui n'a « pas su la garder avec elle ». Mais tout ça Zoé le garde pour elle, elle sait que c'est mal de penser cela alors là dessus elle se tait. Elle espère juste un jour pouvoir de nouveau appeler sa vraie maman «  maman » et non « Tata ». Mais même si sa maman a l'air heureuse quand elle joue le jeu- car il lui arrive régulièrement de bouder et faire des caprices manquant de peu de rétablir la vérité- la petite fille devine que sa maman est aussi triste qu'elle de cette situation. Mais sa maman... Comme elle lui a promis...Alors elle fait chaque matin le vœu de sourire et d'être heureuse, car c'est tout ce qu'elle peut faire face au choix de celle ci. Gourmande de vie, gourmande de nourriture autant que de sport, gourmande de dessin, gourmande d'amour, gourmande de réponses réfléchissant sans arrêt, gourmande d'émotions adorant monter sur les manèges, gourmande de rire, gourmande d'apprendre, de découvrir, gourmande de parler elle a bien du mal à garder son secret mais elle a trouvé une passerelle à ce soucis, du haut de ses quatre ans et demi comme au théâtre elle joue à parler de tout et de rien sauf de ce qu'elle cache noyant son secret dans un flot immense de paroles, parfois elle est aussi gourmande de silence car c'est le silence qui la persuade encore qu'elle peut entendre sa respiration, danser, respirer les fleurs et taper dans un ballon sur le béton, car c'est le silence qui lui fait oublier cette comédie bavarde à l'excès qu'elle joue chaque jour. Gourmande oui elle l'est jusqu'à l'excès, jusqu'à entrer dans cette machination qui la perd...peu à peu. Car la comédie qu'elle joue n'est jamais assez parfaite et elle s'épuise à la perfectionner sans cesse à cause de ce « ce n'est pas assez bien comme ça ! » qu'elle ressent constamment.


Once upon a time

Biscuit et faim du début

« Le lutin dans la forêt a volé trois œufs,
Trois œuf tout frais,
Et il s'en va content de son forfait,
Mais parmi ces œufs un poussin naît,
Bien embêté le lutin décide de l'élever,
Petit Oiseau ta maman est fière,
Tu as su faire sourire le lutin des ténèbres ! »


Comme tous les soirs l'enfant de quatre ans et demi récitait cette comptine, c'était sa formule magique pour bien garder secret ce que sa maman avait espéré et la rendre fière d'elle. Car la dame qui s'occupe d'elle n'est pas sa maman non c'est la sœur de sa maman. Mais Zoé est heureuse d'honorer la promesse faite à son papa et à sa maman suite au décès de l'enfant de la sœur de sa maman qui avait à peu près son âge à trois mois près et qui s'appelait Zoé aussi. Car maman veut que sa sœur guérisse de son chagrin alors Zoé elle dit maman à la sœur de sa maman car elle a promis à sa maman et veut la rendre fière. Cependant parfois elle est un peu triste Zoé...Car sa vraie maman lui manque, car sa vraie date d'anniversaire lui manque aussi. Alors Zoé elle pleure sous son lit car elle ne veut pas qu'on sache tout ça c'est un secret chut chut. Et puis sous son lit c'est une bonne cachette personne ne la voit. Et elle peut ainsi honorer sa promesse.


Mais retournons quelques années plus tôt pour bien comprendre la situation, lors d'un après midi d'hiver alors que Zoé n'avait que deux ans et demi, c'était une période sombre, beaucoup de racisme envers des créatures étranges, beaucoup d'humains révoltés mais dans leur petite vie Zoé et sa maman se mêlaient peu à la foule bruyante. La maman se tenait donc à l'écart de tout ça jusqu'à ce que tout bascule...Mais il n'est pas temps de commencer ainsi par la fin, commençons par le début de notre histoire.



« J'ai faim ! »

« Zoé attends un peu ! »

«  Maman j'ai faimmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm ! »
se mit à crier la petite fille de deux ans et demi. La mère soupira et lui donna un biscuit. La fillette l'avala. Puis en demanda un autre...Pourtant elle ne grossissait pas mais sa gourmandise ne se limitait pas à la nourriture, Zoé aimait courir, jouer, se défouler tout cela à l'excès. D'où le fait, peut-être, qu'elle restait mince. La mère lui avait laissé le paquet de biscuits que Zoé dévora.

Pendant ce temps la femme regardait par la fenêtre sans un mot. La mère était secrétaire dans une agence de mode dirigée par sa sœur qu'elle avait toujours envié presque maladivement...La mère était mince, yeux d'un marron très sombre, de taille normale, avec des cheveux noirs coupés au bol et un air de garçon manquée . Sa sœur était un mannequin, belle, cheveux noirs doux comme la soie, grande, maigre mais pas au point que cela fasse squelette. Le seul point faible de la sœur était la colère, elle s'emportait pour tout et n'importe quoi. Mais vraiment ! Chacun son soucis.

« Mamaoùestpapa ? » demanda la fillette la bouche pleine de gâteau. Elle avala et répéta : «  Papa il est où ? »

La mère lui sourit tristement.


« Ton papa je te l'ai dit ma puce est loin d'ici ! »

« Mais c'est où ça « Loin »  ? Moi je sais pas ! » maugréa la fillette en se mettant à sautiller avide d'en savoir plus.

La mère prit un peigne et coiffa les beaux cheveux blonds.


« Un jour ta maman est allée là bas ma puce. Elle y a rencontré un beau prince qui le trouvait belle aussi ! Il avait des cheveux blonds mi longs comme le soleil. De grands yeux bleus dont tu as hérité. C'était un très beau prince tu sais, et il aimait la reine ta maman. »


La mère fit silence. Soudain...


« La suite ! »

«  Je veux la suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! »


La mère sursauta sortant de sa torpeur. Elle sourit à la fillette :


« Quand tu seras plus grande ! »


Elle savait que la fillette resterait sur cette demande toute la journée.  Mais elle ne pouvait lui avouer qu'une fois enceinte, il l'avait lâchement abandonné pour sa sœur top modèle. Et que trois mois après sa naissance du peu qu'elle en savait une autre Zoé était née et qu'elle avait compris à ce moment là que son mari la trompait depuis au moins six mois...Que leur couple n'était qu'illusion et que depuis bien longtemps ce n'est pas avec elle qu'il voulait l'enfant dont il parlait tant. Le prénom de la petite « Zoé » était la seule preuve d'amour qu'il avait laissé derrière lui, les abandonnant toutes les deux. Zoé ne devait pas le savoir...Jamais...Elle devait rester dans cette bulle d'enfance et de bonheur que sa mère lui avait forgée.


Le café

Zoé se réveilla ce matin avec une énorme envie de manger puis de courir à en perdre son souffle dans un rire. C'est donc en courant qu'elle descendit les escaliers. Jusqu'à ce qu'elle sente une odeur de café...Étrange...Sa maman n'aimait pas le café. C'était la rentrée, Zoé avait attendu ce jour impatiemment, du haut de ses trois ans, elle serait grande et pourrait enfin partager sa joie excessive de vivre avec les autres, sa maman l'ayant toujours jusque là gardée dans un cocon protecteur...et...fermé. Mais aujourd'hui cette odeur lui avait fait sentir que quelque chose d'anormal se passait. Elle avança avec discrétion jusqu'à la porte de la cuisine et s'arrêta derrière celle-ci entrouverte.


« Je te demande une dernière fois Lija ! Ta sœur est très malade...La petite...le petite est dans un état incertain... »


C'était une voix d'homme, Zoé n'en avait jamais entendu de si grave c'était impressionnant ! Elle retint son souffle.

« Que veux-tu que je fasse ? Ce n'est pas moi qui ai blessé cette gamine ! Si ma sœur est si parfaite elle n'avait qu'à manger avant de prendre la voiture et ainsi elle n'aurait pas eu cet accident !»

Ça c’était la voix de maman mais pourquoi était-elle en colère ? Zoé ne comprenait pas ? Le monsieur c'était qui ? Pourquoi il l'ébranlait à ce point ?


« Tu es cruelle mais surtout maladivement jalouse de ta sœur ! Mais reporter cette jalousie sur une enfant de cet âge c'est juste ignoble ! »


Maman frappa fort sur la table et elle grimaça, Zoé voyait bien qu'elle avait mal, en plus elle pleurait un peu...

« Et ma Zoé à moi tu ne crois pas que elle et moi on ait été abandonné ? Crois-tu que ça m'amuse de faire croire à la petite que tu es un prince ? Disparaît traître ! »


« Bien mais je reste sur l'idée que la petite aurait besoin d'une famille unie près d'elle en cet instant où elle est entre la vie et la mort ! »


Le monsieur se leva, Zoé alla vite se cacher dans le placard en quatrième vitesse. Et il partit claquant la porte derrière lui. Zoé attendit quelques minutes puis elle sortit de sa cachette. Elle poussa la porte. Maman pleurait.


«  Maman...C'est qui le monsieur ? J'ai pas trop compris... »
murmura la petite enfant de trois ans inquiète.

La mère prit sa fillette dans ses bras et la berça doucement dans un :
«  Ce n'est rien ma puce c'était un cauchemar...Juste une cauchemar... »

«  D'accord. » accepta Zoé, elle aurait vraiment aimé comprendre mais sa maman elle préférait la voir sourire.

Le retard


Depuis quelques temps maman est triste, elle ne cesse de parler ou plutôt crier au téléphone d'une Zoé qui n'est pas Zoé. Zoé se disait que c'était étrange...Mais dans sa classe il y avait bien deux « Yuli », alors pourquoi pas ? Mais cela faisait pleurer maman...Et ça Zoé détestait...Alors elle était encore plus excessive que jamais croquant la vie avec gourmandise et sans modération comme espérant entraîner sa maman dans sa folle danse. Mais maman ne disait pas, maman restait assise, maman pleurait, maman avait de plus en plus de mal à venir la chercher à l'heure à l'école, maman était ailleurs dans un autre monde que la fillette d'à présent trois ans et demi ne comprenait pas. Et dehors c'était le cahot, elle avait bien remarqué des créatures étranges mais sa maman ne répondait jamais là dessus, déjà trop perdue dans son quotidien, à ses questions jusqu'à ce jour...

Encore ce soir Maman était en retard...

Alors Zoé décida de montrer à maman qu'elle pouvait rentrer seule, qu'elle pouvait être suffisamment grande et audacieuse pour que sa maman soit fière et l'aime de nouveau. Car oui sa maman était toujours tendre avec elle mais ce n'était plus comme avant...Les câlins qu'elle réclamait déjà sans arrêt elle les avait moins souvent...Peut-être qu'elle n'était pas assez bien pour maman.

* Je dois faire des efforts... Et maman m'aimera...* pensa Zoé en échappant à la surveillance de la dame de garderie et en sortant dans la rue.

Mais voilà Zoé n'avait que trois ans et demi et elle était trop jeune pour se retrouver dans la rue. Elle marcha longtemps bien plus que ses petites jambes puissent en supporter. La nuit commençait à tomber quand elle arriva près d'une immense voiture, une sorte de tramway que elle et sa maman prenaient pour rentrer. Triomphante elle monta mais ne savait pas lire donc se trompa de direction. De plus elle ne comprenait pas bien l'utilité des bouts de papiers que sa maman prenait avant de monter...Elle grimpa donc sur un siège certaine que cette grosse voiture allait la ramener chez sa maman.

Les stations se succédaient et aucune n'était familière à entendre pour la petite, elle avait très faim et son ventre gargouillait. Quand soudain un monsieur s'approcha et lui demanda son billet. Elle ouvrit de grands yeux étonnés. A cette heure il n'y avait que peu de monde dans la tramway, après avoir demandé aux quelques passagers si ils étaient parents de la fillette et suite à la réponse négative le contrôleur dit doucement :
« Tu as perdu tes parents ? Viens avec moi ! »

La fillette se renfrogna : « Non...Maman dit toujours de ne pas suivre les inconnus... »

Le contrôleur rit : «  Et bien tu es bien avancée pour ton âge ! Mais tu sais moi je ne suis pas un inconnu ! Je suis le contrôleur ! »

Il enleva son béret et deux oreilles de poneys se révélèrent à la fillette, elle eut un magnifique sourire, alors elle ne rêvait pas ? La magie ça existe pour de vrai ? Il y a des gens différents ? C'est vraiment géant ! Le monde est beau se dit-elle oubliant un instant son chagrin.


Les yeux de la fillette étincelèrent d'espoir : «  Comme celui qui vérifie que les ailes des super poneys sont en bon état pour qu'ils décollent ? »

Le contrôleur ne connaissait pas ce dessin animé mais acquiesça pour rassurer la petite enfant.


« Alors vous n'êtes pas un inconnu...mais je ne peux pas vous suivre... »
baissa tristement la tête l'enfant.

«  Pourquoi donc ? »

« Parce-que parce-que si je ne rentre pas seule ce ne sera pas assez pour que maman m'aime ! »



Soudain du brouhaha dans le moyen de transport, on criait que un hybride voulait enlever une petite humaine. Zoé ne comprenait pas, il avait juste été gentil.

Soudain une pierre vint frapper le visage de l'hybride et du sang coula sur son front.

Les yeux de la petite qu'il prenait dans ses bras en riant pour la rassurer avant de se mettre à courir s’écarquillèrent d'incompréhension et de peur en cette trop longue journée.

Il était rare que la fillette pleure devant les autres voulant toujours forcer ses capacités mais cette fois ci elle éclata en sanglots enfantins. Le contrôleur soupira et la porta dans ses bras, elle ne se débattit pas, trop épuisée par les larmes et la longue marche pour une si petite enfant, quand ils arrivèrent au poste de police elle dormait déjà.


Un Noël, une trêve ?


Tout était brillant de lumière, c'était l'hiver. Depuis l'incident d'il y a quelques mois la maman s'était ressaisie et semblait avoir repris sa joie de vivre comme mettant en pause cette autre Zoé dans le coma. Le Monsieur lui téléphonait toujours chaque jour mais elle ne lui répondait plus. Zoé était toujours gourmande de vie à des proportions immenses, elle avait même eu mal au ventre le soir de Noël tant elle avait abusé. Mais elle ne regrettait pas le gâteau était tellement bon ! Elle aimait toujours autant courir et chahuter, et dans ce parc où elle courait partout le miracle se produisit.


« Maman regarde ! Regarde ! » cria l'excessive fillette en courant vers sa maman. « De la poussière d'étoile tombe du ciel ! » conclut la fillette tout sourire.

La maman lui sourit et s'accroupit à sa hauteur :
«  On appelle ça de la neige ! »

La voix avait été douce mais aussi dit avec assurance sur un ton presque...magique. Elle prit le petit bras et le tendit, un gros flocon tomba sur la main enfantine.


« C'est froid ça chatouille encore ! Encore ! Encore ! » s'écria la petite fille en sautillant partout mais en ratant les flocons que se posaient partout sauf sur sa main.

La maman rit.


« Zoé si tu veux attraper les flocons il va falloir les apprivoiser comme super poney fait pour apprivoiser les nuages en leur parlant doucement et en étant très calme ! »
sourit avec tendresse la maman.

« ET EN CHANTANT UNE CHANSON ! »
s'emporta de joie la fillette avant de se calmer aussitôt dans un : « Chut chut pas peur petits flocons ! »

Zoé s'accroupit et se mit à chanter maladroitement mais d'une jolie voix d'enfant la chanson de son dessin animé préféré :

« Hop volons ensemble vers les étoiles,
Petit poney avec vous réalise les rêves,
 Hop volons ensemble vers les étoiles,
Petit Poney avec vous guérit les bobos,
 Hop volons ensemble vers les étoiles,
N'ayez pas peur messieurs nuages,
 Hop volons ensemble vers les étoiles,
Petit poney avec vous fera équipe contre les méchants,
 Hop volons ensemble vers les étoiles,
Et protégera tous les gens ! »


Et soudain un flocon tomba sur la main enfantine. C'était froid mais doux et amusant, très amusant.


« Ça marche ! Ça marche ! » triompha l'enfant en se remettant à courir partout.

Une bien triste nouvelle

Il était quatre heures du matin quand le téléphone sonna. Zoé avait quatre ans et était en seconde année de maternelle. Maman aida Zoé encore somnolente à enfiler une veste et ses tennis sur son pyjama en lui disant de faire vite. Zoé allait aussi vite qu'elle pouvait mais elle savait bien que vu l'inquiétude de sa maman ce n'était pas assez alors elle se laissa porter jusqu'à un grand bâtiment que Zoé détestait : L'hôpital.

Elle y était allée il y a deux ans pour un mal de ventre à cause d'un lapin euh non...d'une appendicite.


« Maman tu as mal au ventre ? » s'inquiéta Zoé.

Mais la maman ne répondit perdue dans ses pensées.


A l'hôpital elle retrouva le vilain monsieur qui avait fait pleurer maman autrefois mais aussi une dame flamboyante de beauté mais qui ressemblait plus à un zombie qu'autre chose en cet instant. Elle tourna avec lenteur la tête alors que le monsieur éclatait en sanglots dans les bras de maman dans un :
«  Notre bébé notre Zoé est morte...dans son coma... »

« NON ! »

C'était la belle femme zombie qui avait crié.

« Zoé ! »

Elle s'était levée et avait serré fort Zoé dans ses bras.


« Zoé je te reconnais même cheveux blonds ! Même yeux bleus ! Tu es là ! Tu es là ! Enfin sorti du coma ! Oh mon bébé, mon ange, mon amour ! »


Le mari essaya de raisonner sa femme : «  Voyons chérie notre Zoé est bien plus petite en taille...Et ses cheveux sont moins longs... »

« Ils ont poussé pendant ce terrible coma et elle a grandi aussi ! Oh ma Zoé tu as tellement manqué à ta maman ! »


Zoé lança un regard à sa vraie maman en larmes et elle comprit que malgré sa jalousie sa vraie maman n'allait rien dire, se sentant trop coupable de ses propos jaloux de l'époque qui condamnaient une enfant de l'âge de la sienne sans regret aucun à mourir, maintenant qu'elle était morte tout ce qu'elle pouvait faire pour réparer un peu pensait-elle c'était de se sacrifier en laissant sa fille dans les bras de sa sœur et de taire cette jalousie froide et douloureuse qui lui brûlait la poitrine.


Alors elle partit de la pièce tout simplement, l'enfant de quatre se dégagea alors et courut vers elle :

« MAMAN ! »

« Appelle moi Tata à présent...Je ne suis plus ta maman... »

« POURQUOI ? »

« Cette dame a besoin de toi, tu es un peu son ange gardien alors tu dois tout faire pour qu'elle pour que tout le monde pense que tu es sa fille...d'accord ? »

« Et tu seras contente maman ? »


Soudain la gifle partit, la petite fille sursauta, sa maman ne l'avait jamais violentée verbalement ou physiquement jusque là.


« Je t'ai dit de m'appeler Tata ! » cracha la dame qui ne se voulait plus maman, ne se pouvait plus.

« Tata...tu seras contente alors ? » se blottit en larmes dans ses bras la petite fille.

« Oui je serai fière de toi ! Écoute moi bien Zoé tu as juste à faire comme si j'étais ta tata, la dame qui a besoin de toi ne s'est pas marié avec le monsieur...alors tu as le même nom mais on se verra moins souvent mais si tu aides la dame maman sera fière de toi... »


«  Tu vas me manquer ! » sanglotait la petite fille.

« Je vais te chanter une formule magique pour celer notre promesse, quand ça n'ira pas chante d'accord mon poussin ! Alors écoute bien ! »


«  Oui ma....Tata ! »
renifla la fillette.

« Le lutin dans la forêt a volé trois œufs,
Trois œuf tout frais,
Et il s'en va content de son forfait,
Mais parmi ces œufs un poussin naît,
Bien embêté le lutin décide de l'élever,
Petit Oiseau ta maman est fière,
Tu as su faire sourire le lutin des ténèbres ! » 


Une nouvelle vie, une comédie


Le monsieur...son nouveau papa était un grand médecin et avec l'aide d'amis influents, il fit passer la mort de cette fillette non pas comme la mort de sa fille mais comme la mort de celle de la maman de Zoé, notre Zoé, celle qui chaque soir chante la comptine, celle qui jusque là a grandi sans père, celle qui dévore et court comme quatre.

La maman de la Zoé qui était dans la coma avant de mourir elle aurait tout fait pour y croire ainsi grâce à Zoé elle allait très vite mieux, bon elle s'énervait souvent contre tout le monde pour un rien mais pas contre Zoé qu'elle couvait comme une petite princesse.

Zoé fit mine d'être surprise quand il fêtèrent son quatrième anniversaire qu'elle avait déjà depuis trois mois , Zoé écoutait beaucoup les grands, s'imprégnait des lieux, des photos pour que sa maman sa vraie maman soit fière qu'elle honore sa promesse. Zoé faisait de grands efforts devant les gens et jouait l'étourdie quand elle ne savait pas un souvenir d'enfance de l'autre Zoé.

Zoé était belle, une vraie petite poupée si bien que un mois après son pseudo-réveil elle fut acceptée pour poser dans un magazine de mode pour enfants. Elle chantait aussi Zoé, seuls moments où elle se sentait vraiment elle dans cette farce gigantesque et dramatique. Ayant remarqué sa jolie voix, la « maman » lui donnait des cours de chant, elle avait fini deuxième à un concours, la « maman » était en colère contre le jury malgré tout un producteur aimait sa voix et elle allait bientôt sortir une chanson, un single que ça s'appelle.

Bonne voire très bonne élève, Zoé était jalousée par ses camarades, adulée et chouchoutée par les professeurs si bien qu'elle se sentait souvent seule en récréation mais au fond elle s'en moquait un peu, elle voulait juste que le prince de ses histoires floues dans sa tête que lui racontait sa vraie maman autrefois, vienne la chercher et la ramène à sa vraie maison en arrangeant tout car toute seule elle ne pouvait que jouer la comédie, car sa vraie maman serait triste sinon et elle ne le voulait pas, oh non tellement pas !



Another Day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]   Sam 3 Jan - 15:50

Bienvenue charmante petite chérie. Bonne chance pour ta fiche. *patpat*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna K. Walker
Petite Patate & Fondatrice
Petite Patate & Fondatrice
avatar

Messages : 485
Age : 21
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En soirée, et certains weekends.

Fiche d'identité
• Pouvoir: Dissociation de l'Identité

MessageSujet: Re: Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]   Sam 3 Jan - 19:35

Oh, my god. Ta fiche est tout simplement superbe, Zoé est adorable, j'adore le personnage que tu as choisis, trop mignonne. ♥️
Il y a rarement des personnages de 4 ans, j'ai bien hâte de lire tes rp's, déjà que j'aime beaucoup ta façon d'écrire. ♥️
Emily et Zoé vont bien s'entendre, tu es ma future petite protégée, mais avant j'ai une question, (je ne sais pas si tu l'as mentionné et que je ne l'ai pas vu, excuse-moi si c'est le cas) Zoé vit dans le monde des humains et elle y reste ?

Sinon, bienvenue sur le forum, si tu as des questions n'hésite pas !
I'm so happy !


FICHEJOURNALGALERIESMS ♦ J'PAPOTE EN MEDIUMSLATEBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoé Kaji
Without power, but you need us
Without power, but you need us
avatar

Messages : 8
Age : 28
Lien de ta fiche :

http://another-day.forum-canada.com/t287-zoe-petite-puce-dans-un-monde-complique-terminee
Disponibilités : Très Souvent

Fiche d'identité
• Pouvoir: /

MessageSujet: Re: Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]   Sam 3 Jan - 20:45

Oui Zoé vit dans le monde des humains et elle y reste ^^
Merci pour cet adorable accueil ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 22
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]   Sam 3 Jan - 22:55

J'trouvais un peu fou de jouer une gamine de 4 ans - et puis avec l'avatar elle en ferait plus 7-8, mais va trouver une gamine de 4 ans aussi... - mais j'avoue que là tu m'intéresses petite. Fais attention quand tu te promènes dans la rue, y'a des gens pas nets qui vont de ramener chez eux sinon... ♪
J'ai beaucoup aimé l'histoire, la façon de raconter fait un peu enfantine et ça colle terriblement au personnage, c'est agréable à lire, tellement que j'ai préféré lire ta fiche que bosser ma présentation de la semaine prochaine /porte/. Et puis les super poneys, sérieux, mais j'ai raté mon enfance moi, je veux voir ça !

Breffeuh, je t'aurai bien adoptée, mais Alizou elle aime pas trop les enfants... alors je te donne un câlin et ma bénédiction à la place ♥ Shiûûû !



So if I'm a shooting star on your way, don't forget to make a wish, Invité ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna K. Walker
Petite Patate & Fondatrice
Petite Patate & Fondatrice
avatar

Messages : 485
Age : 21
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En soirée, et certains weekends.

Fiche d'identité
• Pouvoir: Dissociation de l'Identité

MessageSujet: Re: Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]   Dim 4 Jan - 0:06

Tu es validée petite puce, maintenant viens câlin Emily ♥

Félicitation
Zoé Kaji

Félicitation, Zoé Kaji, tu fais maintenant partie de la communauté d'Another Day et tu es désormais libre d'explorer les différents lieux et divertissements ! Amuse-toi bien parmi nous. ♥ Tu peux également, si ce n'est pas déjà fait :

• Compléter ton profil.
• Recenser ton avatar.
• Faire/répondre à une demande de rp.
Flooder un peu !
Recenser ton pouvoir.



FICHEJOURNALGALERIESMS ♦ J'PAPOTE EN MEDIUMSLATEBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zoé petite puce dans un monde compliqué [ Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de douceur dans ce monde de brute
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» La place d'Haïti dans le monde
» Un peu d'humour dans ce monde de brute
» Les multinationales dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Premiers pas :: Présentations :: Population officielle-
Sauter vers: