Partagez | 
 

 Il y a toujours un endroit où se cacher

Aller en bas 
AuteurMessage
Jennyfer Definder
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 165
Age : 24
Lien de ta fiche : http://another-day.forum-canada.com/t203-jennyfer-definder#1268

Fiche d'identité
• Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Il y a toujours un endroit où se cacher   Sam 4 Oct - 22:50

Il y a des choses, des instants dans se monde où j'aime m'abandonner. Il est des lieux que je découvre que je ne peux laisser tomber. Je suis quelqu'un qui ère depuis trop longtemps. Oui je me cache et je fuis, toute forme de vie. Je n'ai pas ma place je l'ai bien compris. Alors c'est ici que j'arrive. Pour le moment je n'ai vu personne. Surtout pas d'humain... C'est eux les plus hargneux, les moins tolérant pour quelque chose comme moi. Mais peu m'importe les êtres qui pourraient me ressembler ne me comprendrait pas. Oui j'ai honte de celle que je suis. Mais comment veux-tu qu'à l'heure d'aujourd'hui je m'accepte. J'ai toujours appris à être comme ça. Comment j'aurai du me comporter autrement ? Mais peut importe, j'ai fais trop de route. J'ai besoin de penser à autre chose. Le sport il n'y a que cela pour me détendre. Oui c'est paradoxale du fait que je suis censé être fatigué de mon voyage. C'est pour cela que je ne suis pas en train de courir. C'est lassant au final.

Nager était vraiment quelque chose qui me détendais. Par contre je ne voulais que personne ne puisse me voir... Surtout pas mon dos. Il y a trop de question à poser quand il est nu. Mais la question ne se posait pas pour le moment j'étais seule. Je mis mes affaires dans un coin tranquille un peu cachées dans un buisson je n'avais après tout d'un sac de voyage. Je me dévêtis et je courais jusqu'à l'eau. Je nageais un moment sans me soucier de rien. Sous l'eau au dessus, sur le dos. Cela n'avait que très peu d'importance. Après un temps, que je ne saurais déterminé pour sa longueur, je me décidais à retourner vers le bord pour sortir... Mais là impossible... Il y avait quelqu'un sur la plage. La fraîcheur de l'eau se fit ressentir tout juste maintenant. J'en prenais conscience maintenant que j'étais bloqué. Je restais figée. Il était impossible pour moi de savoir si on me voyait ou nous. J'étais en sous vêtements, donc ce n'est pas vraiment de la pudeur que j'avais. Juste que je ne pouvais pas passer sans que cette personne me voit pour retourner à mes affaires. Faire un grand détour... La question ne se posait pas tout de suite. Pour le moment j'observais savoir si la personne n'aurait pas eu envie de se tirer... Priant pour qu'elle en vienne pas vers moi. Oui je ne suis pas forcément sociale, j'ai appris à me méfier de tout le monde, et je ne vais plus vers personne. Mais peut être qu'on me laissera tranquille. Peut être même que si la personne me rejoins je pourrais rester dans l'eau et attendre une faille pour sortir à un autre moment. Si cette personne se baignait avec moi, qui qu'elle soit je pourrai être n'importe qui, n'importe quoi... Je pourrai faire semblant. Restais à maîtriser la sensation de froid qui s'imposait doucement à moi. Ne pas trembler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il y a toujours un endroit où se cacher   Mer 22 Oct - 8:59




BOMBE SISMIQUE ET SENSUELLE, MADAME CAUSE DES SÉQUELLES

Il faisait froid, aujourd'hui. Froid, et humide en plus de ça. Quel temps de chien. Quelle misère. Les feuilles tombaient l'une après l'autre, l'été venait de faire son deuil. Le ciel grisâtre planait au-dessus de ma tête, un temps à ne pas sortir, pensais-je. Nous étions en fin d'après-midi, et j'étais en décomposition, allongé sur mon lit gelé. Je ressemblai à une espèce d'asticot, enroulé avec mon énorme couette tombant de chaque côté du lit. J'étais positionné de sorte à être imposé entre les jambes de mon ours en peluche gigantesque, m'endormant peu à peu, laissant un trait de bave embrasser le pied de mon oreiller poilu.

Soudain, mes oreilles bondirent, un bruit, une casse quelque part. Et bam, des bruits de pas, une porte qui claque, des injures à tout va. Vous l'auriez deviné, les voisins du dessus se frappent encore dessus. Sauf que ce qu'ils ne savent pas encore, c'est que lorsqu'ils copulent aussi, je l'ai entend parfaitement. Ce qui me fait rappelé que je pouvais me sentir bien seul, dans ce studio minuscule qui pourtant était beaucoup trop espacé à mon goût. Je me levai, les cheveux en pagaille, et eus une idée soudaine, c'était d'aller à la plage. Il faisait nuit, et je ne peux pas vous expliquer avec précision pour quelle raison j'avais envie de nager, mais voilà, j'étais déjà sur la route de l'allée. Finalement cette nuit-là, il n'y avait pas de vent, d'ailleurs il faisait plutôt bon, mais comprenez je suis du genre frileux. J'avais enfilé avant de partir un jogging, et un gros pull à capuche, cachant mes oreilles ainsi que ma queue de peur de croiser qui que ce soit à cette heure-ci. J'avais juste sur moi un caleçon en guise de maillot de bain, et je n'avais pas pris de serviette. Croyez-vous vraiment qu'un chien en aurait eu besoin ?

Je venais d'arriver, et à l'endroit où j'étais, en me rapprochant, je vins près d'un tas de linge sec, devinant alors que je n'étais pas seul. Visiblement, c'était du linge féminin, rien qu'à l'odeur qu'il en dégageait. Une odeur sucrée, d'une teinte amoureusement rosée. Les femmes portaient toutes un parfum unique, je les confondais souvent à celle d'une fleur. Bougeant la tête à droite à gauche, j'appréhendais cette personne qui pourrait rejeter ma présence. J'avais entendu parler de grands pouvoirs dans le coin, je n'avais pas envie de finir en crêpe, surtout à mon jeune âge.

Sans le moindre doute, avec la vision que je possédais, je voyais grâce à la lune qui m'aidait à y voir plus clair, que c'était bel et bien une femme. Elle nageait là, dans l'eau sensiblement froide, me cherchant du coin de l’œil. Je n'étais pas du genre craintif, retirant d'ailleurs mes vêtements, je sombrais peu à peu dans l'eau. J'avais jeté mes vêtements à côté des siennes, nous étions seuls à présent au milieu de cette eau qui me gelait les couilles.

Bonsoir, charmante demoiselle.

Je venais à coucher mes oreilles afin de les camoufler dans ma masse capillaire, une habitude qu'il fallait que je contrôle, car à la moindre émotion, elles pouvaient se relever à n'importe quel moment. J'étais venu de sorte à ce que ma queue soit ensevelie sous l'eau, j'étais à quelques mètres d'elle afin de ne pas la terroriser, pour moi il était toujours important de mettre en confiance ses interlocuteurs.

Moi, c'est Feliks !

J'étais du genre connu pour mes tatouages à Another, et pour mes affaires de drogue. Si elle ne se mêlait pas à ça, elle devait certainement pas me connaître, mais autant faire les présentations tout de même.




Revenir en haut Aller en bas
Jennyfer Definder
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 165
Age : 24
Lien de ta fiche : http://another-day.forum-canada.com/t203-jennyfer-definder#1268

Fiche d'identité
• Pouvoir: Télékinésie

MessageSujet: Re: Il y a toujours un endroit où se cacher   Mer 22 Oct - 20:51





Eh merd*, il y avait bien quelqu'un,
pourquoi je n'avais pas été plus sur mes gardes, plus prudente, je le vis venir vers moi. J'avais eu l'idée folle de me baigner par ce temps, en cette nuit surtout vu la température qu'il faisait. Bon j'adorais cela ce n'était pas la question. Mais je n'y avait pas droit c'était pourtant clair, j'avais été trop rejeté pour ce que j'étais. Je n'avais pas encore compris la leçon, c'était quoi mon problème ? Franchement il fallait croire que j'aimais qu'on me lance des pierres à la ggle. Enfin bon c'était trop tard pour que je me le reproche il fallait que je me concentre. Que rien ne me trahisse. Mais comment on faisait ? Quelles étaient les règles de la normalité, je crois que je n'avais jamais réussi, et puis même qu'elle était la chance pour que lui aussi soit un monstre comme moi ? Yen avait pas tant que cela sinon les humains n'auraient pas eu autant peur que cela en me voyant. Enfin peut importe qui acceptait quoi au final j'étais un monstre qui avait refusé de l'être j'avais coupé les ailes qui avaient tentées de pousser dans mon dos, j'en gardais de charmantes cicatrices... Puis les objets pouvaient bouger tout seuls. Ce n'était pas arrivé depuis très longtemps, en faite depuis que j'avais coupé ces trucs dans mon dos ce pouvoir si c'est comme cela qu'on le nomme ne s'était pas manifesté. Mais je ne l'avais jamais maîtrisé alors qu'est ce qui me prouvait qu'un jour il ne s'amuserait pas à me trahir.

Bon être normale... Comment on faisait déjà ? Il fallait que je trouve vite car il se rapprochait dangereusement de moi il m'avait même interpellé, en tant que charmante demoiselle... Moi ? C'était sans doute l'obscurité car j'étais loin de ces modèle de beauté, en cavale depuis toujours j'aurai envie de vous dire même si ce n'est pas vraiment le cas, plus pour la façon de parler. Bah je n'étais plus cette demoiselle raffinée qui pourrait prétendre séduire quel messieurs que se soit. Non j'avais surement quelques nœuds dans ma chevelure et pas aussi soignée et pomponnée. Alors vous allez peut être me rappeler qu'on est à la plage en pleine nuit et que ce genre de détail n'a d'importance que pour ce genre de filles un peu superficielles, mais c'est quelque chose qu'il est quand même notable. Non vous ne me croyez pas quand je vous dis que je suis persuadée que certaines filles se lissent les cheveux avant d'aller à la plage. Yen a même qui soignent leur ongles et toute partie imaginable. Enfin bon. J'étais loin d'être comme ça, c'est là où je veux en venir. Bon il fallait que je n'ai pas peur, il ne se douterait pas du monstre que je pouvais être. Après le demoiselle n'était il pas un peu charmeur ? STOP Jenny ma pauvre fille tu te prend la tête pour rien, au pire tu cours vite tu sais fuir et cela pourrait même te réchauffer, il n'y a pas de temps pour prendre les choses de façon malsaine et négative. Tout est sombre dans ce monde, tu sais comment survivre alors pourquoi s'inquiéter et recevoir des coups tu l'as déjà fait.

Il ne tarda pas à être proche sans l'être trop. Il se présenta. Que répondre... Mon prénom ? Un vrai ou faux. STOP on a dit qu'on arrêtait de se prendre la tête. Bon lui répondre

"Jennyfer"

Non je ne le connaissais pas s'il se posait la question, je ne connaissais personne et en général je cherchais pas à connaitre les gens puisque les gens sont mauvais autant les fuir ou les écraser pour mieux fuir à un endroit où on peut être tranquille. Bien sûre la solitude n'est vraiment pas facile j'aimerai avoir quelqu'un avec moi pour voyager, trouver à manger dans les poubelles et autre, enfin tout ce que je faisais de bien ou de mal pour survivre. Pouvoir dormir à ses côtés. Oui être proche de quelqu'un me manquait et que ce soit de façon très proche ou juste un ami. Mais je m'étais faite une raison. Si je voulais vivre, ne plus souffrir les gens ne m'apportaient rien du tout ! Je le regardais, je devais faire semblant, je devais sortir de l'eau après lui qu'il ne me voit pas de dos, ou trouver quoi que se soit pour le forcer à fermer les yeux ou bien, non je ne savais pas comment me sortir de cette situation. Le bout de mes doigts était froid, tout mon corps se raffraichissait, mes lèvres devaient surement devenir bleutées. NON JE N'AI PAS FROID C'EST PAS LE MOMENT PUT*IN !

"Elle est bonne pour la saison, n'est ce pas ?"

Mentir, toujours mentir, pour fuir son reflet. Oui je ne supporte pas le monstre que je suis et je ne suis pas la seule,.Parce que je ne m'arrêterai pas pour ne pas décevoir, et en soit j'aurai voulu y croire, j'aurai voulu pouvoir trouver comment tromper tout le monde pouvoir faire des détours parce que la vie m'y force. Pouvoir mentir au point d'y croire moi-même parce que dans le fond je voudrais bien masquer la vérité en l'habillant de velours ou de quoi que se soit d'autre.. Si seulement cela fonctionnait comme cela. Si je pouvais lui faire croire alors que visiblement ce n'était pas le cas que l'eau je la trouvais chaude, que je n'avais pas froid. Mais est ce qu'il allait vraiment pouvoir tomber dans le panneau, combien de temps je tiendrai, comment je ferai pour sortir ensuite. J'étais presque tremblante, mais j'étais prise au piège. Lui faire croire de fermer les yeux en lui faisant croire que j'étais toute nue ? Et si c'était un voyeur ? Il verrait forcément ses marques dans mon dos, s'il connaissait les monstres il ferait vite le rapprochement. J'essayais de ne rien laisser transparaître sur mon visage. Mais je dois avouer que je crois que j'étais plutôt mauvaise à ce genre de jeu. Il verrait surement que j'étais tracassé, j'avais déjà énormément de mal à garder ce sourire poli mais pas du tout naturel. Alors si je continuais à me remettre en question pour trouver la faille ce serait pire...
*AIDER MOI !* pensais-je très fort.


Bloqués dans l'eau froide :P


Bref c'est collé au cadre parce que je suis nulle, et les majuscule pour le titre il m'a dit non. Merci d'avoir répondu (non je réponds pas super vite).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 22

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: Il y a toujours un endroit où se cacher   Dim 29 Mai - 0:42

Rp Abandonné & Archivé en date du 28/05/16.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a toujours un endroit où se cacher   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a toujours un endroit où se cacher
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Les rps terminés & abandonnés-
Sauter vers: