Partagez | 
 

 Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 21

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Lun 9 Juin - 20:47


Une visite Nocturne
Hugo Weiss & Beloved Hanazawa.


La soirée avait été pénible pour moi, décidément les cours n'était pas mon fort, certes j'avais étudié toute ma vie dans ma chambre, mais c'était disons, différent. Entre se faire dire quoi faire et le lire par nous même, m'enfin c'était pas si mal que ça, je connaissais pas mal déjà toute les réponses, mais je ne levais jamais la main, pas comme si ça me servais à quelque chose de toute façon, je ne pouvais que répondre par des Ugh, ma vie n'était pas super formidable je l'avoue, mais je suis pas mal insouciant, donc ça m'allait de rester dans mon coin de la classe à observer les belles élèves qui ne se souciait pas de moi. Et oui, ça peut être drôle à dire du haut de mes dix-huit ans, mais je n'ai jamais vraiment vu de fille, après tout j'était sortie de chez moi très tard du coup, je n'avais jamais pu les fréquenter, le fait d'être dans cet académie m'avait permis d'en côtoyer plusieurs de ces demoiselles magnifique. Surtout les hybrides, leur membre félin pour la plupart faisait naître en moi une drôle d'envie, peut-être que c'était comme ces drôles de livre illustré que j'avais commandé du japon dans le temps, ces livres était génial, bien illustré quoi qu'en noir et blanc, la manière de les lires aussi était un peu étrange mais on s'y faisait vite. La plupart de ces histoire racontait comment des personnes avec des supers pouvoirs arrivait à sauver le monde, j'adorait ces histoire, sinon il m'arrivait de voir aussi certain endroit que les personnages adorait, des espèce de bar à café où des jeunes filles étaient déguisée en servante, ce qui était étrange parcontre s'était le fait qu'uniquement les hybrides semblait y travailler, dans plusieurs livres j'avais vérifié et toute les servantes sans exception avaient de petites oreilles félines, peut-être que c'était un endroit fait pour les hybrides ? J'aimais bien cette idée de me dire que peut-être dans le monde quelque part se trouvait un endroit ou il y avait un restaurant ou un truc du genre dans lequel travaillait uniquement des gens de ma race. Je soupirait, décidément mon lit m'appelait de plus en plus, ma démarche devenait encore plus lente qu'à mon habitude, je soupirais entre chaque pas, fixant les élèves qui passaient devant moi à la hâte. L'heure devenait tardive, la nuit devenait sombre, ce soir ou plutôt cette nuit serait sans nuage.

J'ouvrais à peine la porte ne prenant même pas soin de la refermer, j'était trop épuiser pour ça,  je me laissais tomber dans mon lit, lit que je n'avais pas fait depuis presque deux jours d'ailleurs. Le sommeil ne voulait pas de moi cette nuit, je m'était retourné pendant plusieurs heures, pourtant, ce que je ne comprenais pas c'est que j'était pas aussi épuisé que lorsque j'était arrivé. Décidément c'était comme ça à chaque nuit, depuis ma tendre enfance, je ne pouvait pas dormir. Pas que je voulais dormir, non au contraire je préférais rester éveiller et ainsi profiter du temps libre que j'avais pour lire, mais bon j'aurais aimé encore une fois pouvoir faire comme les gens normal, dormir une nuit complète, ça m'éviterais d'avoir des cernes tout le tour des yeux. J'abandonne, je me relevais, tira de mon tiroir un boxer propre ainsi qu'une short et un t-shirt simple, peut-être qu'une douche me ferais du bien. J'avança péniblement hors de ma chambre, cette fois-ci je referma la porte comme il faut. Les douches ne devait pas être bien loin.

Ce n'était qu'une fois arrivé à la salle de bain que j'avais oublier d'apporter une serviette avec moi, depuis que j'avais découvert à quoi ça servait je l'utilisait à chaque douche, mais faut croire que j'allait devoir sécher à l'ancienne. Je pénétra dans la salle de bain m'assurant qu'il n'y avait personne autour de moi, puis commença à préparer pour la douche, j'enleva mon t-shirt sale de la journée et me fixa dans le miroir, non pas que je me crois beau, ou que je suis un apollon, mais j'aime bien me regarder dans le miroir et voir ce que je pourrais être. Du bout de mon doigt je délimitait mes veines qui paraissait, sur mon cou jusqu’à mes épaules. J'était triste de me voir comme ça, après tout j'était loin de me trouver beau ou juste attirant, je ressemblait plus à un mort sur patte qu'un humain. Il me retourna dos au miroir afin de ne plus me voir, décidément je m'était écœurer moi-même, je tira un rideau de douche, l'ouvrant de ma main droite. L'eau chaude devrait me faire oublier mes conneries. Je finit par enlever mon pantalon et mon boxer me dévoilant nu au complet, mais bon j'était seul ici donc je n'avais rien à craindre d'un voyeur où quoi que ce soit. Je me secouait la tête pour oublier mes préjugés envers moi-même. Lorsque j'entrait dans le petit carré qui me servait de douche j'engouffrais ma tête sous l'eau chaude me coupant ainsi du monde.






Dernière édition par Hugo 'Ugh' Weiss le Dim 29 Mai - 0:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Lun 9 Juin - 21:10






Une Visite Nocturne  



Another. Une nouvelle vie qui s'offrait à toi. Avec toutes ces possibilités... De nouvelles rencontres, de nouveaux lieux... Tu avais un peu eu l'impression de revivre depuis que tu avais mis un pied ici. Au début, tu te perdais d'ailleurs souvent, et l'inconnu ne te rassurait pas trop. Puis, lentement, tu avais appris à être plus en confiance avec les lieux, et te sentait déjà comme chez toi, même si pour le moment, tu se sentais bien seule. Pas seulement par rapport a la place vide était à côté d'elle dans son lit, mais en général. La solitude n'était vraiment pas quelque chose qui te réussissais. Tu t'ennuies vite, tu ne sais pas quoi faire de tes journées, de tes temps libres, et de tes nuits blanches mouvementées. Elles sont de plus en plus nombreuses en plus, depuis que tu es ici, à Another.

C'est dans un sursaut que tu te redresses dans ton grand lit noir et blanc, haletante. Encore un de ces cauchemars, qui te suit depuis que tu es toute petite, te traquant sans relâche. Ton cœur, fou, emballé, soulève ta poitrine rebondie à chacun de ses battements. Un moment, tu crois défaillir, puis peu à peu, tu reprends tes esprits, et décides de te lever de ton lit, trop grand à ton gout ces derniers temps. Un passage rapide vers son sac, prenant sa petite bouteille d'eau, pour laisser l'eau fraîche couler du robinet, et venir humidifier ton visage aux teintes rouges, vu ce réveil brutal... Puis, ton visage se relève, ton regard vairon s'arrête un instant sur le reflet que tu croises. Une femme si fragile, si frêle, et si hargneuse à la fois. Ton poing s'abat sur le miroir au mur devant toi et tu préfères fermer tes yeux un instant : tu calmes ton cœur que tu sens s'emballer de nouveau. Impossible de retourner se coucher, car tu sais pertinemment que tu n'arriveras pas à refermer l'œil de la nuit, alors, autant aller se balader. La chaleur de ta chambre allait t'étouffer si tu restais une minute de plus. Se balader... Où? Aucune idée, mais il fallait que tu ailles te balader. Ca tombe bien, ta petite bouteille d'eau est vide maintenant, alors autant aller la remplir car la prochaine fois que tu voudras boire, tu l'auras bien dans le c...

Lentement, tu ouvres ta porte, qui grince légèrement. Tu grimaces, par réflexe : tu ne voudrais pas réveiller quelqu'un et t'attirer des questions et des remarques inutiles. Il est très tard et tu le sais, d'ailleurs, on est plus le matin que le soir. Habillée d'une simple nuisette de dentelle noire, tu penses à prendre une petite veste avant de sortir. Il n'y a personne à cette heure-là de debout, encore moins hors de sa chambre, alors pourquoi te fatiguer à enfiler une tenue dites 'convenable' ? Ta poitrine est bien mise en valeur, même si elle n'en a pas besoin, et tes cuisses sont presque totalement découvertes. Mais tu n'en as pas réellement quelque chose à faire. Une fois quelques pas fait à travers les couloirs, tu te rends compte que tu ne sais même pas vraiment où se trouve la salle d'eau. D'un haussement d'épaule, tu décides de prendre une direction au hasard, et espères tomber dessus, avec un peu de chance, où alors de t'en rapprocher peut-être. Tu as bien fait d'ailleurs car après quelques minutes de marches sans savoir où aller, tu vois un petit sigle sur le mur, te montrant la direction à emprunter pour arriver jusqu'au toilette. Tu es rassurée, et même un petit sourire étire tes lèvres. Tu devrais faire plus souvent confiance à ton instinct animal, après tout, tu n'es pas une panthère pour rien.

Tu arrives, et tu entends l'eau couler. Jamais tu n'aurais pensé que quelqu'un puisse prendre sa douche si tard. Un de tes sourcils se hausse, et ta queue féline, soulevant légèrement le derrière de ta nuisette, remue lentement, dans un mouvement gracieux et calme. Tu remarques les habits posés là, et pourtant, tu ne te gênes pas tant que ça. Tes pas te mènent jusqu'au lavabo, et de tes mains fines, tu tournes le robinet pour faire couler de l'eau fraiche dans ta petite bouteille tristement vide. Tu en fais du bruit, enfin, surtout l'eau qui coule et la bouteille que si remplit, et la personne présente doit à présent se douter qu'était plus seule. Tes oreilles félines remuent et se libèrent de ta masse de cheveux brune, se dressant fièrement au-dessus de ton crâne. Tu es habituée à te voir telle une bête ni animale ni humaine, tu t'y es habituée. Même tes yeux de deux couleurs différentes ne te gênent plus comme avant. Tu es bien différente, et tu fais de cela ta force principale. Finalement, l'appel de la douche te tente bien aussi. Elle laisse ses mains glisser sur son corps, retirant la petite veste, en la posant sur la petite table qui se trouve là, alors qu'en retirant sa nuisette, ta voix douce et suave s'élève dans les airs, se faisant une place malgré le bruit de l'eau de la douche

«Je ne savais pas que je n'étais pas la seule à ne pas dormir la nuit.»

Tu n'avais réellement pas prévu de rencontrer quelqu'un durant ton escapade nocturne. Finalement, tu ne trouves pas ça si mal, cela fait de nouvelles rencontres, et un peu d'action dans cette nuit qui s'annonçait ennuyeuse et fatigantes. D'un pas chaloupé, tu t'approches de la cabine de douche occupée, et sans trop de gènes, ta main pâle se pose sur le rideau de douche, et tu commences à l'ouvrir, curieuse, alors que tu affiches un léger sourire à tes lèvres. Qui peut bien se cacher derrière ça?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 21

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mar 10 Juin - 16:31


Une visite Nocturne
Hugo Weiss & Beloved Hanazawa.


L'eau chaude coulait le long de mon dos, me couvrant de frisson sur tout mon corps, j'avais toujours aimé les douches, cette sensation agréable, salvatrice, qui vient nous plonger dans une transe. C'est ce que ça me fait  pour moi du moins, peut-être était-ce différent pour les autres. L'eau couvrait ma tête au complet, inondant mes oreilles, mes cheveux s'étaient aplatis sur mon crâne, arrivant à mes sourcils. Je devrait probablement me couper les cheveux bientôt, il y avait-il ici un coiffeur ? Si oui, j'espérais que l'expérience ne serait pas trop étrange, après tout c'est ma mère qui me coupait des cheveux pendant des années durant, je n'avais pour ainsi dire jamais rencontré de coiffeur, ni même vu avec quoi il nous couperait les cheveux, bien sûr, je ne suis pas stupide, je comprend qu'il doit probablement utiliser des ciseaux ou un truc du genre, mais bon vous voyez quoi, une expérience comme une autre que je n'avais jamais fait, qui pourtant est si simple ! Qui n'as jamais eu ses cheveux coupé chez l'coiffeur ? Pas grand monde j'en suis persuadé. Une douche, c'est aussi le moment pour profiter de ce moment intime pour penser à des choses que tu ne penserais pas à ton habituel, car t'est trop occupé pour parler au autres personnes, mais moi c'était différent, comme d'habitude, toujours différent pour moi. Certes je pensais à plusieurs sujet dans ma douche, mais j'était toujours comme ça, à penser ce que je pourrait faire pour ne plus être différent, à qui j'était ou plutôt ce que j'était. Je secouait ma tête de gauche à droite pour effacer ces idées noires à mon sujet, je devais rapidement trouvé quelque chose d'autre à penser sinon je finirais par tomber dépressif. Une image apparu dans mon esprit, c'était l'androïde que j'avais croisé plus tôt cette semaine, je n'avais pas arrêter de penser à elle depuis, pourquoi m'avait-elle parlé en premier lieu ? L'avais-je attiré ? Non ça devait plutôt être du fait qu'elle était une androïde, les androïdes travaillait pour l'école, du coup elle avait du entendre qu'il était nouveau, oui ça devait être ça.

Un autre bruit attira mon attention au début, comme si on laissait couler de l'eau mais dans un contenant, à entendre le bruit de l'eau qui emplissait et de l'air qui devenait moins présente dans ce contenant, on pouvait assez facilement de quoi il s'agissait, par les bruit de plastique aussi il était facile de savoir que l’intrus remplissait ça bouteille d'eau. Il n'y avait rien à craindre alors, ce n'était probablement qu'un élève qui s'était réveillé durant la nuit et qui n'avait tout bonnement plus d'eau dans sa bouteille. Un insomniaque peut-être ? C'est temps-ci j'entendait pas mal d'élèves se plaindre d'insomnie car il y avait trop d'études à faire, personnellement je ne pensais pas comme ça, les cours n'était pas mauvais, les professeurs étaient bon voir excellent dans leur domaine, mais bon les études était assez simple pour lui, non pas qu'il se prenait la tête, mais une vie à lire dans sa chambre, ça finit par rapporter non ? J'avais chercher rapidement des yeux une bouteille de shampoing pour me nettoyer les cheveux, avant de la trouver sur une étagère incruster dans le mur. Décidément cette académie avait pensé à tout, je prit un peu de shampoing dans ma main et entreprit de me laver les cheveux, frotta vigoureusement au niveau des temps, me procurant un léger massage entre-temps, qu'est-ce que je ferais pas pour avoir un massage par une belle fille, j'pourrait presque commencer à baver si je n'avais pas peur d'avoir du shampoing dans la bouche. Je me tourna de manière à faire face au mur, continuant mon massage de tempes. Je me demande si l'élève est partit,je n'avais pas entendu le son de l'eau depuis quelque secondes, je me finissais de me rincer les cheveux, me préparant à sortir, mais ce qui m'inquiétait c'était surtout le fait qu'il y avait peut-être un élève de l'autre coté et que je n'avais pas vraiment de quoi me couvrir pour me sécher. Je me retourna levant la tête de manière à balancé mes cheveux derrière moi. Fixant le rideau, puis un sursaut, je crois avoir entendu une voix, non ce devais être mon imagination, je tendis la main pour ouvrir le rideau mais au même moment une main agrippa le rideau à ma place et le tira, résultat, une demoiselle en petite tenue était devant moi, mon corps n'avait pas encore réagit que mon cerveau paniquait déjà.


* Mais putin! Qu'est-ce que c'est que ça ? J'peut savoir pourquoi y'a une gonzesse presque nue devant moi ? Et c'est super gênant ! Et puis, elle est belle, vachement belle, merde ! J'dois pas regarder, c'est impoli, ça se fait pas et en plus j'me sens tout drôle, qu'est-ce qui m'arrive bon sang,  *


Les joies de la maturité me direz vous, étonnamment mon corps ne réagit pas plus que ça, j'avais fixé la poitrine de l'inconnue quelque secondes avant de réaliser qu'il le fallait pas, pourtant c'était si beau à mes yeux, je pourrais les regarder sans broncher plusieurs heures d'affilées j'en était persuadé dire qu'elle était presque toute caché, je ne pouvais m'empêcher d'imaginer son petit corps en dessous de sa chemise de nuit, et encore une fois mon corps semblait ne pas s'en soucier, par chance car je ne sais pas ce qui serait le plus gênant, le fait qu'il y ai une demoiselle presque nue devant moi ou le fait que j'ai une erection devant elle ? Je remerçiais silencieusement mon corps de ne pas mettre ma verge au garde-à-vous surtout que je devais respect à la demoiselle, même si elle était rentrée dans ma douche sans mon autorisation qui plus est, elle méritait tout de même le respect, je soutint donc son regard. Normalement je crois que quelqu'un de normal aurait parler, ou aurait crier, mais moi je restait là à soutenir son regard car j'était tout de même complétement nu moi, c'était vachement gênant heureusement pour moi je ne pouvais pas rougir, pourquoi ? Mystère, mais dans ce cas-ci j'était bien content de ne pas pouvoir. Il fallait que je dise quelque chose, quelque chose d'utile, dans le genre de ; mademoiselle m'accompagne dans ma douche ? Ou un truc du genre ; Wow, je ne m'attendait pas à une telle surprise. Mais tout ce qui arrivait à sortir de ma bouche s'était des ugh, c'est donc ainsi que commença cette aventure étrange, je dit d'un ton interrogatif.


« Uggh ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mar 10 Juin - 16:59






Une Visite Nocturne  



La curiosité était un de tes grands défauts et tu le savais hein? Mais c'était toujours plus fort que toi... Souvent, cela t'emmène souvent de gros problèmes. Tu te souviens notamment très bien d'un soir où, en entendant du bruit, tu es sortit de chez toi la nuit, âgée de tes 14ans, et que tu t'étais retrouvée dans une bande de dealeurs. Tu étais effrayée, mais étrangement, ils ne se sont pas montrer si méchants qu'on se les imaginait dans les films ou séries américaine. Au contraire, ils étaient même franchement sympas. C'est depuis ce soir là que tu t'es laissée plongée dans la drogue. Heureusement, tu en vends plus que tu en consommes, et tu arrives bien à garer cette foutue addiction. Tu sais que c'est mauvais, mais tu n'en as pas franchement quelque chose à faire. La vie de débauche, ça devait être de famille, même si elle n'était pas au point de donner son corps comme ça mère... Du moins, pas en guise de travail. Car sur ce niveau là, elle ne se gênait pas ... On ne crache jamais sur les bonnes choses de la vie après tout! Alors, ton regard se poste sur celui que tu découvres derrière ces rideaux

"Particulier" n'était pas réellement le mot approprié pour définir ton regard. En réalité, il n'en existait pas. En plus de l'aspect esthétique qu'il avait, à cause de leur deux couleurs claires et hypnotisantes, et de tes cils sombres qui contrastait un peu plus sur ta peau de poupée de porcelaine, se cachait autre chose de tout à fait différent. Malheureusement, cela, peu de personnes n'étaient aptes à le remarquer. Encore moins, était capable de comprendre cette chose étrange qui se cachait aux creux d tes yeux, toi, la jolie brune qui attire tant de regard. Il fallait dire, les gens que tu rencontres ne prennent pas le temps d'observer ton visage, et passent bien rapidement aux parties du dessous, bien appétissantes. Tu étais habituée à être traiter comme un bout de viande, et ca t'arrivais d'y prendre gout, de jouer avec. Les hommes, ça te connaissais. Et tu savais par cœur leur petites faiblesses, même si chaque être était unique, il est vrai.

Tu scrutes alors cet étrange garçon, qui ne semble même pas paniqué ni gené, alors que tu te tiens devant lui et son corps nu. Il est presque aussi pâle qu'elle et portant, son odeur laisse supposer sa race. Tes oreilles remuent lentement, et tu penses savoir... Un zombie? Tu ne t'étais jamais imaginer ça. Encore une fois, les films donnaient bien les images qu'ils voulaient. Etrangement, tu le trouves mignon, alors que ces êtres là devrait inspirer le dégout selon certains. Tu observes attentivement le visage du garçon, ses cheveux noirs, comme les tiens, ses yeux bleu, comme un des tiens, ses lèvres, et lentement ton regard glisse le long du corps mouillé de l'inconnu. C'est avec un peu de surprise que tu entends sa voix. Pourtant, il ne semble rien dire d'important, rien de plus qu'un...

«Uggh?»
.... Mais encore? Un de tes sourcils se hausse, et trahit ta surprise. Etait-ce là une interjection de surprise, ou quelque chose dans le genre ou... Est ce que ces êtres là étaient dépourvus de paroles? Etait-ce là la seule chose qu'il était capable de dire? Ne pouvait ils pas s'exprimer correctement? Si oui pourquoi? Tu n'en sais rien. Après tout, il y a peu de temps encore, tu ignorais que les gens tel que toi existaient, et tu ignorais encore plus l'existence des autres races... Tu es quand même ravie d'être tomber sur un garçon, peut importe sa race, car tu connais ton caractère et tu as du mal a apprécier les filles et leurs façon d'être. Ces poufs et leurs petites manières te donnent la nausée. Depuis toute petite, tu préfères trainer avec les garçons. C'est bien plus divertissant, et plein de rebondissements.

Alors, tu décides que cette situation n'es pas très égale. Faisant toujours barrière au zombie, en le bloquant dans la douche, restée devant la sortie, tu glisses, lentement, tes propres mains dans ton dos, pour attraper la petite fermeture éclair qui garde ta nuisette bien collée à ton corps mince et pâle. Le bruit du 'zap' se fait entendre, et tu laisses ton habit de nuit tomber le long de ton poitrine, ton ventre, tes hanches, puis tes jambes, et tu laisses ton corps, nue cette fois, se dévoiler à ce parfait inconnu. Tu n'es même pas gêner car tu n'en vois pas la raison. Après tout, il était nu, alors la moindre des choses, la moindre des politesses était de faire de même, non? Peut être n'as tu pas la même notion de politesse que les autres, mais encore une fois, tu n'en as pas grand chose à faire. Ta main se tend, et se pose sur l'épaule du garçon. Lentement, et sans le brusquer, tu le pousses vers le fond, pour entrer avec lui dans la douche, un faible sourire aux lèvres. Ton autre main de libre, saisit de nouveau le rideau et le referme derrière elle : un peu d'intimité, c'était toujours plus agréable.

La douche n'es pas très grande, et tu le remarque bien vite, en sentant ton corps si proche de celui du brun. Tu es peut être entreprenante, mais tu n'as jamais dit que tu voulais te le faire, du moins, ce n'était pas encore dans tes projets... Ton regard vairon se lève, et se pose dans celui du garçon, alors que ta main précédemment sur l'épaule de se dernier, se balade avec sensualité, jusqu'à se poser dans la nuque de ton nouvel ami. Dans un soupire, ta voix s'élève de nouveau, dont la touche mielleuse se fait sentir

«Tu avais fini? Je prendrais bien une douche moi aussi mais j'ai besoin de quelqu'un pour me frotter le dos...»
Il fallait bien que tu te trouves une excuse pour le garder avec toi. L'idée de prendre une douche seule te parait bien fade, alors que maintenant tu as ce jeune homme avec toi. Tu as même abandonné ta bouteille sur le lavabo... Mais tu n'y penses même plus. L'idée que ce soit surement un zombie ne te dérange pas, au contraire, cela attise ta curiosité qui grandissait de secondes en secondes. L'excitation de découvrir de nouvelle race brûle en toi, depuis que tu as mis un pied dans cette ville extraordinaire... Tes yeux ne semblent pas vouloir lâcher ceux du garçon, et de nouveau, tu souffles contre ses lèvres  

«C'est quoi ton petit nom? Si tu es en état de me le dire... Moi, j'suis Beloved.»



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 21

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mar 10 Juin - 22:34


Une Visite Nocturne
Hugo Weiss & Beloved Hanazawa.


Je ne savais pas trop quel comportement adapté, je commençais tout juste à fantasmer sur les petits plaisir de la vie que les femmes pouvait m'apporter déjà qu'une demoiselle sautait dans ma douche, je ne me plaindrais pas, mais faut avouer que ça m'as surpris. Mon premier problème dans cette situation c'était de savoir pourquoi elle était pénétré dans ma douche, après tout ils y avait plusieurs douches dans la salle de bains, mais pourquoi elle avait choisis la douche dans lequel j'était ? J'avais un peu peur, je n'avais jamais expérimenté ce genre de chose, elles étaient complètement nouvelles pour moi si elle venait pour avoir une nuit mémorable coté sexualité, je ne crois pas pouvoir la satisfaire, c'est à peine si je sais comment ça marche. Et qui plus est, mon corps n'as rien d'extraordinaire, il est bien détaillé certes, mais je suis blanc comme un drap ! J'ai l'impression d'être littéralement mort, des veines éclatées dans mon cou, je ne voyais vraiment pas pourquoi elle s'était immiscer dans ma douche. Je continuais de soutenir son regard tentant de ne pas avoir d’érection, car ça m'indisposerait bien plus qu'elle et ça je voudrais l'évité à tout pris, avec un peu de chance elle s'était uniquement trompé de douche, peut-être croyais-elle que son copain était dans la même douche dans laquelle ou j'était ? Si je pouvais trembler de stress, je l'aurai fait j'en suis certain. Elle s'approcha de moi un peu, je reculais presqu'accollé contre le mur, mon souffle s'accéléra légèrement, mais je ne crois pas qu'elle l'ai remarqué, mon cœur bat la chamade dans ma poitrine, qu'allait-elle faire ? Ses mains disparurent dans son dos, mes yeux grandissait prêt à jaillir de leur orbite, je ne croyais pas ce qui arrivait, allait-elle vraiment prendre sa douche pendant que j'était là ? En du fait qu'elle la prendrai nue ! À mes cotés !  Je mit une main sur mon front repoussant mes cheveux vers l'arrière, de manière à n'avoir aucune mèche superflues sur mes yeux. Je regardais rapidement derrière moi afin de ne pas me cogner contre le mur si je reculait un peu plus, quoi que étant insensible à la douleur  ça ne m'aurait pas vraiment fait mal. Une lumière éclata dans ma tête, si j'était insensible à la douleur, serais-je insensible au caresse ? La peur envahissait mes yeux, je ne suis pas religieux, je me considère comme étant athé, mais là je priais toute les divinités que je connaissais, un bruit métallique attira mon attention, je fixa rapidement le plafond tenta d'imagine d'où le bruit provenait, bien sûr , stupide comme je suis, je n'avais pas remarqué que c'était la demoiselle qui était à nue devant moi et pour combler l’hypocrisie j'avais par mégarde fixer le haut de la tête de la demoiselle, qui laissait apparaître deux petites oreilles pointue, c'était comme dans les livres japonais ! Devais-elle travailler dans un café à cause de sa race ? Cette question restait encore sombre à mon esprit, il faudrait que je trouve le moyen de lui poser un jour. Lorsque mon regard s'abaissa sur elle, je pu enfin remarquer, après déjà quelque seconde qu'elle était dévêtue qu'elle était complètement nue, je sourit malgré moi, mon corps obéissant plus à lui même qu'as moi-même, quel ironie tout de même. Elle posa une main sur mon épaule, mon regard se déplaça de son épaule à son magnifique visage, elle me souriait, je lui souriait en réponse, elle me poussait légèrement contre le mur, je m'y adossa la laissant s'approcher de moi.


«Tu avais fini? Je prendrais bien une douche moi aussi mais j'ai besoin de quelqu'un pour me frotter le dos...»


Aucun problème ! Je marcherais sur un brasier pied nues, je pourrais courir jusqu'au bout du monde uniquement pour lui frotter le corps, m'enfin son dos, car je ne crois pas que mon corps supporterais plus, si je faisais plus ça serait le malaise ultime. Je contractais mes abdominaux de manière à me faire plus sexy ? Je ne savais pas vraiment ce que je faisais, j'essayait uniquement de la garder près de moi, qu'elle ne parte pas. Et pour ça il faudrait que je la convainque non ? Mais ça, comment ? Je réalisais que je lui avais pas encore répondu, comment je pouvais lui répondre de toute façon, je ne savais pas parler bon sang ! Peut-être le prendrais-elle mal ? Je maudissait mon insuffisance verbal, il fallait que je trouve quelque chose à faire, pour lui répondre, mais je ne savais pas quoi et finalement je ne crois pas que ça m'aurait servit à quelque chose de dire quoi que ce soit, car elle semblait guider les rennes. Le fait qu'elle passait sa main sur ma nuque m'excitait, je ne le voulais pas, j'allait la faire fuir. Elle me fixait, elle me dévorait littéralement du regard, je plongeait mes yeux sans vie dans ses yeux, ses yeux, ils étaient différent, deux couleurs distincte. Ça lui donnait un certain charme. Elle me souffle sur les lèvres, son haleine était indescriptible, un peu comme un mélange de sucre et de parfum, je fixais ces lèvres, j'avais tellement envie de l'embrasser, elle jouait avec moi j'en était persuadé, je du me mordre la lèvre pour résister. Mes bras était allongés le long de mon corps, je devait les bouger, c'était trop , étrange. Au début j'avais eu l'envie de laisser mes mains se balader sur son corps, découvrir des sensations que j'aurai jamais découverte autrement, mais je pressentait qu'il fallait que prend mon temps, que j'agisse lentement avec elle. Mes mains se déposèrent juste en dessous de sa poitrine au niveau des côtes, non je ne pouvais pas, c'était une mauvais idée, je rabaissais mes mains le long de son corps parfait, prenant mon temps pour bien profiter de ce contact physique, mon regard toujours plongé dans le siens.

«C'est quoi ton petit nom? Si tu es en état de me le dire... Moi, j'suis Beloved.»



J'avais envie de répondre à cette question et c'était toujours la plus dur à répondre, mon regard s'attrista un moment, comment pouvais-je bien lui dire ? Si seulement je pouvais parler mentalement au moins ! Au lieu de juste transmettre ces stupides images, c'est à cet instant que je réalisa que j'avais ta carte étudiante dans mon bureau, je venais de la recevoir, c'était l'image parfaite ! Mais comment lui transmettre ?  Non pas que la touchais pas au contraire, mais plutôt de quel manière lui transmettre, je lui envoyait l'image comme ça à sec ? Sans préavis de ma part ? Je me remémora un livre ou l'homme, un donjuan qui plus est, embrassait les femmes dans le cou, par la suite elle devenait folles, peut-être était-ce que je devais faire ? Oui, j'allais l'embrasser dans le cou ! Je m'avança doucement pas trop certain de comme ça marchais, glissa doucement mon visage dans son cou, embrassant au début au niveau de la clavicule, remontant à chaque baiser jusqu'à l'arrière de son lobe d'oreille que je mordillait pas la suite légèrement, je n'aurais pas du faire ça, mais maintenant je ne pouvais pas vraiment m'en empêcher mon excitation atteignais presque le comble, ma verge commençait à durcir, j'espérait qu'elle n'ai rien vu, il encore loin d'être au garde-à-vous donc je ne pense pas qu'elle ai vu la différence, tout en mordant son lobe d'oreille je lui envoyant l'image de ma carte étudiante détenant tout les information dont elle avait besoin. Tu recula ta tête de manière à replongé ton regard dans le sien, aumengtant légèrement le débit d'eau chaude de ma main droite, cette nuit s'annonçait pleine de découverte pour moi ,j'en était persuadé...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mar 10 Juin - 22:58






Une Visite Nocturne  



C'était fou. Fou comme les choses pouvaient changer en une fraction de seconde. Toi, qui t'étais levé à cause d'un satané cauchemars et qui t'étais vider le reste de ta bouteille sur le bout du museau, et qui, en voulant seulement la remplir, te retrouvais nue dans la douche avec un parfait inconnu, autant dénudé que toi. Comme quoi, la vie pouvait te réserver encore de bien belles surprises. Et tu ne les refuse pas au contraire, tu les accueilles même à bras ouverts.. Tu ne t'es jamais sentit heureuse, vivante, bien dans cette vie jusqu'à présent. Tu peines à trouver ta place, et tu cherches désespérément à vivre de nouvelles choses, pour te sentir mieux dans ta peau. Alors, un petit break en charmante compagnie de cette drôle de créature ne pourrait pas te faire plus de mal que ça, hein Beloved? Ton cœur s'emballe, sans même que tu saches pourquoi. C'est vrai qu'il y avait longtemps que tu n'avais pas côtoyer un homme, un vrai, de si près... Mais quand même ce n'était pas une raison... Tu y étais habituée... Il ne fallait pas te laisser aller si facilement.

Tu sens, en plus du corps de ton compagnon d'une nuit contre le tien, l'eau chaude, qui tombe bruyamment sur vos deux peaux nues. Cette dernière te fait du bien, et d'ailleurs, tu avais l'habitude de te laver avec une eau se rapprochant plus du brulant que du tiède. La chaleur, tu aimes ça... Et il n'y a absolument aucuns sous entendus derrière cet aveu... C'est juste la vérité. Avoir froid, tu détestes ça, d'ailleurs tu es plutôt frileuse il faut le dire. Seule, dans ton lit, sans aucuns hommes pour te réchauffer... C'est peut être pour ça que tu n'arrives plus à dormir ces derniers temps... Tu te sens seule et ça... Tu n'en as pas l'habitude, petite panthère noire. Ton cœur se sent nostalgique et te fais quelques mauvais tours. Il se serre et se presse sans raison sous ta poitrine ferme et rebondie. Tu te demandes bien comment tu pourrais le satisfaire. Il est tellement sombre que parfois tu n'arrives même plus à étudier. Mais peut importe. A présent, il fallait qu'elle profite de l'instant, et peut être que son cœur s'en délecterait?

Tu le sens perdu, et il ne sait pas quoi faire de ses mains visiblement. Cette attitude t'amuse un peu, et t'attendri même. Un soupire s'échappe de tes lèvres claires et sucrées. Il ne te répond toujours pas, et tu te doutes qu'il ne peut donc pas. Etrange... Quel était l'histoire de cette race? Pourquoi était ils comme ça? Tant de questions envahissaient le crane de la jolie féline qui le trouvait à la fois fascinant et effrayant. Son cœur battait il encore? Ressentait il des émotions, ou même des sentiments? Tu n'en sais rien, et tu es impatiente d'en apprendre plus sur eux, sur lui déjà. A peine rencontrer, tu sens ta soif de connaissance grimper en toi. Encore un instant... Un long instant à le scruter alors que finalement, il s'approche. Tu ne sais pas quoi faire, tu ne sais pas ce qu'il va faire. Pourtant, tu laisses aller. Tu es prête à courir le risque qu'il te dévore -car après tout ils mangent les hommes non- pour le laisser faire ce qu'il lui chante... Ce n'est pas dans tes habitudes Beloved, non, d'habitude, tu mènes la danse... Mais là c'est un peu différent n'est ce pas.

Son cou se rapproche du tien. Vampire ou zombie il fallait savoir... Pourtant, ce n'est ni des crocs ni quoi que ce soit que tu sens arracher ta chairs, mais plutôt des lèvres, plus douces qu'elle ne l'aurait penser, se poser sur ta peau si pâle, a l'apparence si fragile. Tu n'arrives pas a retenir un énième soupire. Tant pis. Le corps de l'inconnu n'as jamais été aussi proche du tien, tu ne t'en plaint pas au contraire. Un frisson grimpe le long de ton échine, et soudain, quelque chose d'étrange se produit... Une image, un flash... Tu ne sais pas comment décrire ça, mais tu aperçoit quelque chose au fond de ton crâne... étrange, jamais cela ne t'étais arriver avant... Mais c'était là... Ce qu'elle venait de lui demander... Juste devant ses yeux... Enfin, pas concrètement mais... Hugo Weiss... Un nom plutôt charmant, pour l'étrange créature qui l'était tout autant. Un sourire brise la froideur de ton visage une nouvelle fois, alors qu'il retire ses lèvres pour te regarder de nouveau.

«Enchantée Hugo... Je me doute que tu... Ne doit pas pouvoir parler, j'ignore comment, mais ça ne me dérange pas. Ta main, précédemment dans sa nuque, glisse jusqu'à sa joue, pour permettre à ton pouce de caresser ses lèvres pâles, autant que ta peau. Tu peux t'exprimer a ta manière... Mais je crois que cette nuit nous avons pas grand chose à nous dire...»

Aveu, déclaration? Il pouvait prendre ca comme il le voulait... Tu es du genre à dire ce qui te passes par la tête, sans réfléchir à comment les gens pouvait l'interpréter. Tes épaules se haussent, et ta queue de féline remue lentement jusqu'à s'enrouler sensuellement sur la cuisse du garçon que tu bloque contre le mur... Il ne semble pas essayer de s'échapper... C'était déjà un bon signe. Tu marques un pause, un instant de réflexion, puis tes lèvres viennent rencontrer celles du zombie. Elles se touchent, se caressent, sans le brusquer pour autant, alors que tu ne fait pas durer ce baiser bien longtemps, venant saisir la bouteille de gel douche pour la presser entre tes doigts, et laisser le liquide glisser lentement de tes épaules jusqu'à tout le long de ton corps...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 21

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mer 11 Juin - 7:43


Une visite nocturne
Hugo Weiss & Beloved Hanazawa.



Pour être franc, je n'avais jamais expérimenté ce genre de choses, l'érotisme, ou même la sensualité entre deux êtres, je n'avais jamais vu ça, la seule information à ce sujet que j'avais trouvé étaient des livres de certain gourou de l'amour, qui nous conseillaient sur des manières douteuse de retrouver l'amour perdue, ou ce genre de chose, tel que faire tomber la plus belle femme de notre entourage follement amoureuse de nous, ou tout simplement quelque truc glauque comme ramené notre être aimé à la vie. Je n'avait jamais cru à ce genre de chose de mon vivant, mais je commençais à y croire, après tout, si des hybrides existaient pour remplir les fantasmes les plus obscène des auteurs, pourquoi ces illuminés ne pourraient-il pas avoir raisons ? La question était flou à ce sujet. Bref tâchons de ne pas nous égaré et revenir à nos moutons, ou plutôt expérimentation sur l'axe de la sexualité, comme j'ai dit auparavant, je n'ai jamais rien expérimenté de tel, je ne comprend pas vraiment comment ça marche, je me fait confiance à moi même, après tout je ne peux même pas lui demander conseil sur ce qui lui ferait plaisir. Oui, l'idée aurait été bonne, ça aurait même pu servir comme petit jeux, lui demander ce qu'elle voudrait que je fasse pour lui faire plaisir. Elle était tellement jolie, que j'ai encore peine à le croire que c'est arriver, pourtant c'est vrai, une hybride avait pénétré dans ma douche car elle voulait que je lui frotte le dos, assez coquet comme situation, le genre d'histoire qu'on raconte autour d'un feux à ses petits enfants, du moins l'auditoire à qui s'adresserait cette histoire dépendrait de la fin de celle-ci, car après tout, nous ne somme qu'aux commencement.


«Enchantée Hugo... Je me doute que tu... Ne doit pas pouvoir parler, j'ignore comment, mais ça ne me dérange pas. Tu peux t'exprimer a ta manière... Mais je crois que cette nuit nous avons pas grand chose à nous dire...»


Elle avait plongée ses yeux dans les miens de nouveau, Sa main c'était déplacée, profilant le long de ma joue pour venir délicatement frotté mes lèvres, je levais le menton légèrement de manière à bien profiter de cette caresse. Mon cerveau n'avait pas encore tout à fait compris ce qui allait arriver par la suite, pour l'instant j'appréciait le contact de ses doigts contre mes lèvres, j'analysa peu à peu les mots qu'elle avait prononcée, ainsi le fait que je ne parle pas ne la gênait point, à mon avis c'était plutôt rare non ? Je n'avais pas lu assez de livre à ce sujet et je le regrettait, les livres à l'eau de rose n'étaient que des mensonges comparé à ce que je vivais pour l'instant, le plaisir charnel semblait prendre bien plus que l'amour fou que ces comptes essayaient de nous faire croire. Que voulait-elle dire, lorsqu'elle parlait de ce qui se passerait cette nuit ? Allais-je vraiment passer la nuit en aussi belle compagnie ? Ma réflexion fût tiré par un geste de la demoiselle, elle agrippa ma cuisse avec sa queue, ça créait une drôle de sensation, ce membre de plus qu'elle possédait, j'était fasciné par ça, si un jour on se reparlerait, je crois que je devrais la questionner un peu plus sur elle. Je relevais les yeux, fixant son petit nez, elle hésitait, ça se lisait dans son regard, mais hésitait à quoi ? Ma réponse fût rapide car dès que je me posa la question ses lèvres touchait les miennes, s'était doux et agréable, malgré ça le plaisir ne dura pas vraiment longtemps, elle arrêta après quelque secondes après, j'aurais voulu continuer, ses lèvres m'attirait, je ne pouvait décoller mon regard d'elles. J'avais envie de la prendre par la nuque et de l'embrasser fougueusement, mais je ne croit pas qu'elle aurait aimée ça, elle semble vouloir être celle qui pose les gestes et moi je n'aurai qu'as suivre ces mouvements. Elle prit une bouteille de gel douche qu'elle déversa sur son corps, laissant le liquide glisser gracieusement le long de son corps, je suivit sa trajectoire des yeux, mourant d'envie de cajoler se petit corps si près du mien. J'interrogea la demoiselle du regard, voir si elle me permettrait de la frotter, ne voyant pas d'objection, j'entreprit de frotter au début délicatement ces épaules, prenant bien soin de ne pas être trop brusque ou d'aller trop vite. Je continuais de la masser gentiment puis décida de passer à son dos, l'agrippant par la taille et la colla contre mon torse, je sentait ces seins contre mon torse m'excitant un peu plus, je devais tenir bon, j'avançais ma tête à coté de la sienne de manière à voir son dos, frottant celui-ci en décrivant de petit cercle, puis lorsque j'eux finit je la reculais doucement passant à son ventre, j'avais délibérément omis sa poitrine, car je n'en avais jamais touché une, du coup j'avais peur d'être trop brusque, et si elle voulait se les lavés, elle n'avait qu'à le faire ou me montrer comment faire. Je continua ma ronde passant à ces hanches les embrassant la limite entre son ventre et ces hanches, juste au dessus de sa jambe, frottant encore une fois délicatement en petit cercle, une fois les deux jambes terminées je remonta laissant deux doigts glisser le long de son corps laissant deux petites ligne dans la mousse qui la recouvrait presque en entier. Avais-je fait un bon boulot, je ne sais pas, je me contentais de lui sourire, attendant patiemment sa prochaine décision.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mer 11 Juin - 13:37






Une Visite Nocturne  



La guerre... Tu as toujours trouver ça stupide, et c'est pour ça que tu préfères faire l'amour que la guerre. Les humains, ils avaient toujours été raciste. Déjà dans leur propre peuple... Couleur de peau, de cheveux... Tu riait de toutes ces absurdités car à tes yeux, ce sont leurs différences qui font des gens ce qu'ils sont, et ce qui les rend si intéressant. Tu trouves ça ennuyeux, toi, la mode par exemple. Le même modèle de "beauté" : la peau sur les eaux, les mêmes tenues... C'est bien pour ça que toi, tu préfères rester fidèle à toi même. Tu t'habilles avec ce qui te plait, ce qui provoque, ce qui attire le regard. Tu assumes ton style, tes formes... Tu t'assumes tout entière. Même si tu es loin d'être parfaite, et tu le sais. Depuis que tu es ici tu es impatiente de rencontrer de nouvelles races, d''en apprendre plus sur eux. Les démons, était ils si méchant qu'on le prétendait? Les anges, si pures? Les autres hybrides... Avec quoi pouvaient ils être couplés? Existait il des ... Hybride hippocampes? Toutes ces questions étranges et farfelues te trottaient dans la tête à longueur de journée, mais pourtant, tu ne prenais pas le temps de sortir explorer et rencontrer d'autres personnes pour avoir des réponses...

Pourtant ce soir, tu es en plein approfondissement de relation avec un zombie. Tu as bien prit le temps de le détailler, chacune de ses moindres parcelles de peau. Tu pourrais le dessiner sur une feuille a la perfection. Tu as appris son regard bleuté, ses cheveux ébène, sa musculature... L'adrénaline grimpe en toi... Tu te demandes toujours si il avait déjà manger un humain dans sa vie, et est ce qu'elle pourrait être son potentiel repas? -avec aucunes connotations sexuelles dans ce cas là..- Tu te demandes si ces lèvres que tu viens de gouter, avait déjà dévorer des entrailles, des bras, un cerveau... Cela rend le moment moins torride sur le coup, mais tu ne peux t'empêcher d'y penser, de te sentir en danger et bizarrement c'est drôlement excitant. Tout ce que tu sais jusqu'à maintenant c'est qu'il n'as pas encore essayer de te démembrer pour te bouffer, et tu en es plutôt rassurée. Au contraire, il semble plus vouloir bien faire. Tu le sens doser chacun de ses mouvements, comme par peur de faire un faux pas. C'est attendrissant, et tu te doutes qu'il n'as pas l'habitude de ce genre de choses. Tu en es ravie... Tu ne veux pas seulement être une parmi tant d'autres.

Il s'y prend bien... Drôlement bien même pour un débutant en ce genre de situation... Tu profites du contact des mains du brun sur sa peau pâle... Non, tu t'en délectes plutôt. C'est vrai que c'était bien plus agréable de se faire chouchouter, plutôt que de prendre sa petite douche toute seule dans son coin comme une idiote. Elle note qu'il n'ose pas s'attaquer aux parties qui détermine la féminité de la féline, mais elle ne lui en tiendra pas rigueur. C'était même plutôt... Poli de sa part... -même si, quand on prend une douche à cette faible distance, la politesse n'as plus grand chose à foutre là.- Une fois bien savonnée par les soins de ce prétendu Hugo, tu te sépares de lui, légèrement à contre cœur, car son contact est des plus agréable. Ton sourire, lui, n'as pas quitter tes lèvres, et tu te plonges sous le jet d'eau en levant légèrement ton visage d'ange, laissant la mousse glisser le long de ton corps, pour disparaitre dans le tourbillon à vos pieds. Ta peau redeviens parfaitement visible maintenant... Plus une seule trace de mousse.

Tu le regardes se remettre en place et sembler attendre les instructions. Tu souris, et te permets même de laisser échapper un faible rire de tes lèvres douces... Tu l'observes encore un peu plus, et tu ne sembles même pas t'enlacer. Ton corps reviens lentement se coller au sien, et tes bras se nouent autours de la nuque du zombie. Tu regrettes un petit peu qu'il ne puisse pas parler, dire ce qu'il ai envie de dire, même entendre sa voix.. Un tout petit peu. Beaucoup de chose passe par la voix... Et lui n'étais pas capable de lui faire profiter de la sienne. Mais tu sais que ça ne t'empêchera pas d'apprécier ce drôle de personnage a sa juste valeur. Tes doigts caressent lentement la peau de sa nuque, et durant de longues secondes ton regard vairons se perd dans celui de Hugo. Finalement, tu permets à tes lèvres de se rapprocher de nouveau les siennes... Dans un premier temps tu ne fais qu'effleurer les siennes, juste pour le faire languir, lui donner envie de les avoir, de les lui voler. Puis tu finis par les presser aux siennes en refermant tes yeux, lui offrant de nouveau un baiser, bien qu'un peu plus poussé que le précédent, plus chaud, plus langoureux. Tout ton corps se colle au sien, et tu épouses ses formes viriles des tiennes, gracieuses et féminines. Ta queue noire remonte lentement sa cuisse, et frôle son entrejambe, avant d'entourer ses hanches pour le maintenir jalousement contre lui. Après un peu de temps, tu sépares vos lèvres et souffle un brulant

«Maintenant... Nous faisons ce que tu veux... Hugo...»

Tu murmures son prénom avec tellement d'envie que ta queue féline se resserre sur la taille du zombie. Ton souffle chaud s'écrases contre ses lèvres encore humides de votre baiser, et tes ongles griffes très légèrement sa nuque... Tu es impatiente... Très impatiente de savoir ce qu'il désires là, maintenant ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 21

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mer 11 Juin - 16:00


Une Visite Nocturne
Hugo Weiss & Beloved Hanazawa.


La soirée continuais d'avancer, la lune tournant lentement autour de la terre en orbite, signifiant lorsque le jour commencerait et que la nuit terminerais, je ne voulais pas que la nuit ce termine et par chance elle n'était même pas à la moitié de son cycle, ce qui me laisserait pleinement le temps de savourer la chaire de Beloved, c'est la première fois que je pense à son nom, un nom pas si étrange que ça quand on y pense un peu, mais qui me rappelais quelque chose, peut-être était-ce en rapport avec la langue dans lequel elle avait grandit ? En anglais son nom signifiait littéralement, être aimé. Voulait-elle être aimée comme son prénom l'indiquait où voulait-elle seulement vivre de plaisir charnel et désir sensuel ? J'hésitait à lui demander, où plutôt à essayer de trouver un moyen de lui montré. Si elle voulait être aimé, si elle était venue ici dans le but de trouver l'âme-soeurs, et si c'était le cas, était-elle resté dans le but de me faire d'elle son copain ? Non je crois pas, je me prenais trop la tête à ce propose, elle était venue en quête de divertissement, elle était rentrée dans ma douche uniquement pour m'utiliser comme un jouet sexuelle, pour réaliser ses désirs, j'en était persuadé. Qui sait peut-être m'avait-elle vu plutôt partir pour la douche, peut-être était-elle secrètement amoureuse de moi ? Après tout j'ai côtoyé pas mal de cours différent afin de voir ceux qui me convenait pour mon horaire, peut-être que sans m'en rendre compte j'avais laisser supposé qu'elle m'attirait en prenant les même cours qu'elle ? Non c'était peu probablement toute cette histoire à l'eau de rose, son visage ne me disait rien et je n'avais jamais oublié un visage auparavant. Je devais me faire à la raison, il n'y avait rien de caché derrière ces gestes, elle désirait seulement passer un bon moment, ça peut être drôle à dire, mais ça me rendait triste, de ne pas savoir qu'elle était là uniquement pour se faire plaisir, et non pour moi, je peux paraître prétentieux dit comme ça, mais je crois que j'aurais aimé ça, que quelqu'un puisse faire quelque chose pour moi, n'importe quoi, l'effet resterais le même à mon avis. Je reviens à la raison, observant Beloved sous la douche, laissant l'eau parcours son corps si bien proportionné, je l'observe d'où je suis lui souriant, elle échappa un léger rire puis souriait à son tour, c'était décidé, peut-être n'était pas venu parce qu'elle était secrètement amoureuse, mais je ferais comme si c'était le cas, ainsi ça pourrait me pratiquer pour le moment, où une personne que j'aimerais me demanderais de faire les mêmes choses. Elle vient se recoller contre mon corps, effleurant légèrement mes lèvres, je détestais cette sensation tout en l'adorant, elle me donnait envie d'elle, mais ça me faisait languir sur place, j'avais envie de ces lèvres, j'ai envie d'elle. Elle finit par finir de me faire patienter m'embrassant de manière plus poussé, le rendant plus langoureux, sa langue s'entortillait autour de la mienne, je me laissais aller, c'était mon premier baiser langoureux et j'appréciait ce moment, la passion me prit, je prit sa taille la collant encore plus contre mes hanches, je commençais à m'excité de nouveau, passant une main dans le bas de son dos et une autre derrière sa nuque j'avançais mon torse, lui courbant doucement le dos toujours continuant de l'embrasser langoureusement, prolongeant ce moment de plaisir, savourant ces lèvres sucrées, je rompit le baiser quelque secondes après reprenant une position plus normal, laissant mes mains retomber sur ses hanches. Sa queue remontait ma cuisse frottant frôlant mon intimité, si elle aurait été plus proche, elle aurait remarqué mon excitation grandissante à son égard, sa queue finit par s'enrouler autour de ma taille, elle me gardait bien serré contre elle, sa poitrine contre mon torse. Mon corps contre le sien, m'embrassant toujours plus, puis après un moment elle rompit à son tour le baiser, j'avais tenté de retenir ses lèvres à contre-coeur, mais elle semblait vouloir me dire quelque chose, je restait donc silencieux afin de bien entendre sa voix mielleuse.


«Maintenant... Nous faisons ce que tu veux... Hugo...»


Cette manière d'avoir prononcé mon nom, c'était si, excitant. Elle veut que je la dirige ? Comment j'était supposer de faire, si je laissait ma perversité prendre le dessus, j'irai directement pour sa poitrine qui était pressé contre moi, mais je n'avais pas plus envie que ça. Mon excitation augmentait de plus en plus, pourtant je ne savais pas quoi faire, j'hésitait, je continuais de prolongé le baiser afin de ne pas la faire attendre, pensant à ce que je voulait. Ce que je voulait je ne pouvais l'obtenir, c'était là où résidait le problème, ce que je voulais ce n'était pas son corps, c'était elle, dans mon lit collée contre mon torse, je pourrait la regarder dormir et la protégé si elle faisait des cauchemars. Proprement parler , je ne voulais pas de son corps, certes elle m'excitait et j'avais envie de la prendre, mais d'un autre coté j'était tiraillé entre les deux, je devais arrêter de m'en faire à propos de ça et commencer à y prendre plaisir, je devait arrêter de me torturer, si ce n'était qu'un coup d'un soir j'y survivrai, demain je serais en vie, je n'avais donc pas à m'inquiété. Je repoussa son corps qui était trop pressé contre moi, embrassant de nouveau son cou descendant jusqu'à sa clavicule, embrassant lentement son corps me créant un chemin jusqu'au dessus de sa poitrine, je m'arrêtais et revenais poser mon regard dans le siens, la taquinant, si elle voulait que je fasse quelque chose elle n'avait qu'à me le demander, moi ce que je voulais je ne l'obtiendrais pas, c'était un jeu entre moi et elle, savoir qui menait l'autre. Je resserrait ses hanches contre les miennes, lui montrant bien mon excitation grandissante, mais que malgré tout je me retenais, car je ne ferais que ce qu'elle voudrait que je fasse, rien d'autre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Mer 11 Juin - 16:15






Une Visite Nocturne  



Tu as souvent laisser ton cœur l'emporter sur ta tête. Te laissée porter et bercer par tes sentiments... C'est toujours ce que tu fais. Tu agis, comme bon te semble, et il est trop tard pour penser aux conséquences... Et pourtant tu l'as souvent regretter. Ce n'est pas pour ça que tu as appris la leçon, au contraire même... Tu continues, tu recommences... Des choses de plus en plus stupides.. Comme essayer de ventre un peu d'herbes à un flic. Aaaah ça tu t'en souviens. Tu étais seule ce soir là, ta bande t'avais laisser et confier tout le stock. Si tu revenais avec moins de la moitié vendu tu te ferais taper sur les doigts, alors tu t'arranges comme tu peux pour réussir à tout faire partir. Le temps avance rapidement, l'heure fatidique arrive et il te reste encore deux bons paquets à partir, et ta dernière chance et la sous tes yeux. Tu ne remarque pas tout de suite l'uniforme qu'il porte, et en faite tu t'en fiche un peu, ta réputation de dealeuse est en jeu, alors tu avances vers lui de ta démarche chaloupé. Tu engages la conversation et tu lui fous les paquets sous le nez... Tu te souviendras toujours de la tête qu'il avait fait. Heureusement, tu as réussis à le semer, de part ta vitesse et ton agilité féline, mais aussi ton invisibilité qui sait se rendre bien utile dans ce genre de situations.

Il y a des tas de situations où elle aimerait pouvoir user de son pouvoir. En cours par exemple, quand elle est trop fatiguée, et qu'elle n'as pas le moral... Pour pouvoir disparaitre et dormir sur sa table sans que personne l'embête. Ou encore que tu viens de sortir une vanne bien à chier, et que tu as envie de te faire toute petite, disparaitre. Malheureusement la vie, c'est pas ça, et il faut assumer ce qu'on fait, et pas fuir au moindre petit pet de travers. Tu le sais, et c'est pour ça que, sauf pour ta sécurité vitale, tu n'utilises jamais ton pouvoirs. En ce moment même d'ailleurs, elle n'avait aucune envie d'en user. Oh non. Elle ne voulait surtout pas disparaitre. Elle voulait rester là, bien collée à lui, qu'il la regarde, qu'il la touche, qu'il profite d'elle autant qu'elle commençait a profiter de lui. Et puis... Elle ne savait même pas si elle lui plaisait. Même si le fait qu'il n'ai pas prit ses jambes à son cou lui faisait croire qu'elle n'était pas trop mal a ses yeux, du moins, c'est ce qu'elle osait espérer. Il n'était pas rare que les hommes la fuit. Ils la trouvaient parfois trop provocante, la prenait pour une salope, une trainée, et ne prenait pas la peine de savoir. Et d'autres lui sautaient dessus pour les mêmes raisons... Mais ça encore c'était différent.

Tu t'étais laissé faire, et attendais ce qu'il allait faire à présent, mais en croisant son regard, tu avais bien comprit que ça n'allait pas être si simple que ça car ce n'était pas ce qu'il voulait. Tu avais profiter de ses lèvres qui étaient retournées se loger dans ton cou, et un soupire s'échappa de ta bouche... Il voulait donc se faire guider, mais pourquoi? Tu lui offrais la possibilité de faire ce que bon lui semblait de toi, et lui restait là, sage, docile... Tu trouvais ça un peu étrange, mais au final, sur ce point, il se démarquait un peu des autres. Ton sourire s'agrandit, et tu te sépares de lui. Ta queue relâche les hanches du zombie finalement, et tu lui tournes le dos pour sortir de la salle de bain. Un sourire amusé aux lèvres, tu le laisse un instant seul, comme un idiot dans la douche. Il n'y a pas de serviette pour se doucher mais tant pis. Tu renfiles rapidement ta nuisette, avant de saisir la main du brun en annonça un

«C'est peut être sympa ici, mais pas assez confortable et intime... Suis moi, tu n'as pas le choix.»

C'était peut être un peu osé de ta part, mais tu n'en avais pas grand chose à foutre. Le jeu était installé, et semblait se développer au mesure que les minutes passaient. Ton cœur te faisait souffrir, et en resserant ton étreinte sur la main d'Hugo, tu le tires jusqu'à toi pour le faire sortir de la douche. En une caresse lente et douce, alors qu'il était tout prêt de toi, tu laisse ta main toucher sa virilité, sans réussir à retenir le petit sourire taquin qui s'installe sur tes lèvres. Tu attrapes les vêtements du vampire, sans le laisser le rhabiller, et sort en trottinant, et en le traînant derrière toi, direction, ton Antre de l'Amour... Oui, tu le fais courir dans les couloirs nus... Et alors, il n'y as personne ~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanna K. Walker
Petite Patate & Fondatrice
Petite Patate & Fondatrice
avatar

Messages : 485
Age : 21
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En soirée, et certains weekends.

Fiche d'identité
• Pouvoir: Dissociation de l'Identité

MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   Jeu 12 Juin - 0:05

UNE VISITE NOCTURNE - RP TERMINÉ


Je peux me joindre à vous ? /SBAFF/
On peut pas dire que vous perdez votre temps, bande de petits lapins xD
J'adore Beloved qui s'invite sans prévenir, comme ça, pas de problème ! C'était un joli rp, beaucoup de mots, félicitation à vous deux. Hugo, fait gaffe à tes fautes *chiante powa* mais tu t'améliores ~

D'autant plus que vous avez terminé votre rp en... moins de deux jours ? Chapeau xD

Hugo : 59 points
Beloved : 47 points

Points attribués : Voui ♥


FICHEJOURNALGALERIESMS ♦ J'PAPOTE EN MEDIUMSLATEBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite Nocturne [ Plein de sexe hardcore avec des animaux, des cadavres et ce genre de choses ♥ ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite visite guidée----->avec Guigui
» Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
» Qu'est-ce qui pousse les gens à coucher avec les animaux ?
» /!\ Visite nocturne dans la chambre d'une comtesse...(PV)
» Visite nocturne [PV Aurélien F/ Mirta] [ATTENTION MEURTRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Les rps terminés & abandonnés-
Sauter vers: