Partagez | 
 

 KUJUA ♦ Raylen & Kuwa

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Dim 8 Juin - 23:52


KUJUA
Raylen & Kuwa


  • La bibliothèque... Surement ton endroit préféré. Il y a tellement de livres et de choses a découvrir, tu pourrais y passer des nuits entières. En l’occurrence, actuellement, il faisait jour et tu étais venu chercher ici quelques réponses a un exercice. Rien de bien spécial, en soi. L'endroit semblait un peu vide et d'autant plus calme que les autres jours, moment parfait pour pouvoir arpenter les nombreux rayons.

    Marchant, comme a ton habitude, pieds nus sur le sol frais, ta longue tresse se balançait a tes mouvements, tandis que ton esprit était perdu a réfléchir dans quel genre de bouquin tu pourrais trouver tes réponses. Docilement, les petits oiseaux luminescents flottant autour de toi suivaient ton chemin, avec parfois des bruits mélodieux de battements et de chants, que tu semblais le seul a entendre. Ils ne te gênaient pas, au contraire, tu aimais beaucoup écouter leurs chants.

    Tes pas s'arrêtèrent devant une étagère particulière, au nom de "Langues étrangères". Oui, tu avais quelques lacunes a comprendre d'autres langues, c'est peut-être quelque peu normal, d'ailleurs... Enfin. Ne nous aventurons pas sur ce sujet là, ça serait fâcheux. Tu cherchais, sur les tranches, le titre qui pourrait t’intéresser et éventuellement, avoir de quoi finir cet exercice pour de bon. Ton index glissait doucement, perdu dans tes pensées mais attentif a ce que tu faisais. Non, définitivement, pas sur cette rangée là. Tu fis de la plus basse a la plus haute... que tu pouvais atteindre. Et malheureusement, le livre que tu cherchais se trouvait deux étagères au dessus. Le désavantage de faire en dessous d'un mètre soixante, hé oui.

    Ta tête se tourna dans plusieurs sens, cherchant un tabouret ou n'importe quoi qui pourrait t'être utile. Mais bien sûr, il n'y avait rien ! Il ne faut pas espéré des miracles, non plus. Tu pris une expression gênée, te tournant face a l'étagère de nouveau en tendant le bras aussi loin que tu pouvais. Tu te mis même sur la pointe des pieds, t'appuyant de l'autre contre l'étagère pour éviter de tomber contre.
Revenir en haut Aller en bas
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 23
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Jeu 12 Juin - 15:18

Aaaaaah... la climatisation, quelle invention merveilleuse. Là était la seule pensée traversant la pensée de Raylen, alors qu’il se tenait dans le hall de la bibliothèque. L’été pouvait vraiment être une saison infâme par moment, en particulier entre 10h et 4h de l’après-midi, heures où le soleil tapait le plus fort. Et parole de voyageur, c’était bien plus déprimant qu’une bonne vieille pluie torrentielle. Quoi que, il aurait été sous la dite pluie, il aurait affirmé l’inverse... ahem.

Peu à peu, l’air frais réveillait l’esprit de l’hybride, lui faisait réaliser la fonction première du lieu où il se trouvait. Bibliothèque... cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas mis les pieds dans un pareil endroit. La littérature ne faisait pas partie de ses centres d’intérêt, mais en soi, pourquoi pas. Quitte à s’ennuyer et perdre du temps, autant le faire de façon utile. C’est donc sur cette belle résolution qu’il décide de s’enfoncer à travers les rayons, cherchant quelque chose pouvant l’intéresser.

Instinctivement, il prend le premier escalier qu’il croise et monte à l’étage. Il y avait beaucoup de rayons ici, difficile de s’y retrouver. Tout en marchant lentement dans l’allée centrale, il inspectait furtivement l’intitulé de chacun dans l’espoir de trouver quelque chose. Histoire... plutôt mourir. Sciences humaines... mh. Langues étrangères... non plus. Faut croire qu’il avait tiré la mauvaise carte, rien de bien intéressant par ici. D’ailleurs en y repensant, il n’y avait personne à cet étage, pas même un bruit de pas étouffé par la moquette, juste le sifflement des oiseaux... eh, dans une bibliothèque, vraiment ? Raylen lâcha un long soupire et se cogna légèrement la tête avec le poing, songeant à dormir un peu plus. Mais ce n’était apparemment pas juste son imagination... Cherchant un peu autour de lui, il remarqua alors l’étrange garçon au milieu de cet essaim de piafs colorés. Il semblait occupé à... vainement tenter d’acquérir un savoir hors de sa portée ? Pauvre petit... mais lui au moins savait ce qu’il était venu chercher.

« Hm, besoin d’aide ? »

Le jeune homme s’approcha alors, regardant sur l’étagère le livre qu’il visait. En effet il était haut, avant dernière rangée. Ce n’était pas vraiment un problème pour lui, même sans être particulièrement grand... il faisait juste deux têtes de plus que ce gamin, certes. Bref, il tendit simplement le bras pour attraper le fameux livre et l’extirpa de sa rangée, entrainant avec lui un autre ouvrage d’une épaisseur conséquente qui... s’écrasa sa tête, rebondissant pour aplatir celle du gamin, finissant enfin sa course au sol.

« Ghh... ça fait mal ces saloperies... marmonna-t-il en se frottant la tête, cependant légèrement amusé par le combo inattendu, puis il tendit l’autre livre qu’il avait toujours. C’est bien celui-là ? »

Etrangement, il aurait presque parié qu’il s’était trompé d’un livre, et que celui recherché était toujours sur l’étagère. Et ce qui allait tomber si jamais on venait à en retirer un autre... une trilogie peut-être, ou l’étagère elle-même. Quoique tout bien réfléchi, il préférait ne pas y penser. C’était plus sûr.



So if I'm a shooting star on your way, don't forget to make a wish, Invité ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Jeu 12 Juin - 16:41


KUJUA
Raylen & Kuwa


  • De l'aide serait en effet la bienvenue... Une seconde. Tu tournais ta tête sur le côté, tombant nez a nez avec un jeune homme. Qui plus est, a la vue de ses grandes oreilles toutes rondes, un hybride. Ahla, il faisait bien deux têtes de plus que toi, te mettant quelque peu mal a l'aise. De toute façon tout le monde te mettait mal a l'aise, avec leur génération de mannequins haut comme des perches de son. Mais être petit avait aussi ses avantages, il ne fallait pas croire que c'était un fardeau ! Tu te sentais bien dans ton corps, c'est tout ce qui comptait. Bref. Tu regardais silencieusement le jeune homme qui récupérait le livre en tendant naturellement le bras... bien que tu vis, trop tard, qu'un autre livre avait suivi le premier.

    De plus, ce n'était pas le plus léger. Tu avais diriger tes mains vers le livre comme pour essayer de le rattraper, poussant une petite exclamation tel que ▬ Ah ! juste avant que le bouquin ne s'écrase contre le visage de l'hybride, suivit du tien. Tu ne l'avais même pas vu venir celle-ci, bien que ton réflexe avait plutôt bien marcher : tu avais protéger de l'impact ton visage avec tes poignets entrecroisés au dessus de toi, mais c'était tes os qui avaient pris a la place. Pas de panique, rien de casser, seulement deux futurs bleus ou marques rouges durant le reste de la journée. Surement des éraflures sur les bords des pages ou de la couverture du bouquin, en fin de compte.

    Le livre était désormais sur le sol, sans plus de bruits que ça. Tu décroisais tes bras pour regarder l'état du jeune homme qui se massait la tête. Plus de peur que de mal. Il ne faut pas croire mais les livres, c'était dangereux. Après un discret soupir de soulagement, tu massais quelque peu tes poignets en regardant le livre que l'hybride te tendait... Et qui n'était pas véritablement celui que tu visais, mais celui a côté. Donc... celui qui était par terre... C'était surement le bon. Tes jambes se plièrent et tu ramassais le livre conséquent, le retournant pour parvenir a jeter un coup d'oeil a la couverture. Il était plus lourd qu'il en avait l'air... Soit une bonne lecture ! C'était bien la même tranche, soit le bon livre.

    Tu te tournais de nouveau vers l'inconnu a tes côtés, un sourire heureux étirant tes fines lèvres, visiblement content d'avoir parvenu a récupérer le livre.

    ▬ C'est celui là ! Merci...

    Tu t'arrêtais en prolongeant la dernière syllabe un court moment, baissant les yeux au sol. Tu ne connaissais pas son nom. Comme celui de la plupart des élèves d'ailleurs. Tant pis, en voyant ton expression pensive et gênée, il devinera surement ce que tu cherche a savoir. Tu regardais de nouveau ton interlocuteur après avoir redresser la tête, serrant le livre contre ton torse alors que les oiseaux s'étaient fait silencieux, flottant autour de ta personne.

Revenir en haut Aller en bas
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 23
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Lun 16 Juin - 18:39

Le garçon se pencha pour ramasser le livre qui était tombé. En effet, un bien bel ouvrage... tu m’étonnes qu’il fasse aussi mal le bougre. Ah, cette douleur allait surement rester un moment encore... Il inspecta la couverture du livre et releva finalement les yeux sur Raylen pour lui adresser un sourire reconnaissant.

« C'est celui là ! Merci... »

Donc... ce n’était pas celui qu’il tenait dans ses mains ?... au moins aurait-il fait tomber le bon du premier coup. Il sourit à son tour, replaçant le livre qu’il tenait sur l’étagère en évitant de provoquer une autre catastrophe. Bien, il ne devrait pas tomber sur la tête de quelqu’un maintenant. Hm...

Soudain, l’hybride remarqua le léger blocage chez le jeune homme aux cheveux bleus. Il semblait figé, hypnotisé, comme s’il attendait quelque chose pour agir. Peut-être avait-il une requête qu’il n’osait pas soumettre... ou tout autre chose. Raylen resta un instant à l’observer lui aussi, sans vraiment comprendre. Il n’avait jamais été très doué pour communiquer avec les gens, surtout les autres races. D’un autre côté, si les mots n’avaient toujours eu qu’une unique signification compréhensible à tous, ça ne serait pas aussi drôle. Cela dit là, il n’avait pas toute la journée non plus – bien que la raison première de sa visite ici était bien de perdre du temps – et il avait lui aussi quelque chose à demander. Peut-être que ce petit pourrait l’aiguiller un peu dans ce temple de la connaissance, après tout, il avait l’air de savoir où chercher pour trouver ce qui l’intéressait.

« Ah, oui. Tu saurais pas où on trouve les romans et tout par ici ? Je crois que j’me suis un peu perdu. »

Ou comment dire d’une manière détournée ‘‘je n’ai jamais mis les pieds dans une bibliothèque de ma vie’’. Quoi que c’eut été faux, cela devait être... la deuxième ou troisième fois, dans ces eaux là. Enfin bref, le sujet n’avait rien d’intéressant.

Un bref silence s’installa entre eux. Apparemment, ce n’était pas ce à quoi le jeune homme s’attendait... A vrai dire, Raylen doutait lui-même du sérieux apparent de sa question, elle devait lui sembler quelque peu... ridicule. Même si la bibliothèque était grande, ce n’était pas un labyrinthe... enfin, relativement au sens de l’orientation propre à chacun. Bah, peu importe, il ne le forçait pas à lui servir de guide. Puis, s’il ne disait pas ce qui l’ennuyait, c’était sans doute pas important.



So if I'm a shooting star on your way, don't forget to make a wish, Invité ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Ven 20 Juin - 16:56


KUJUA
Raylen & Kuwa


  • ... Ah. Il n'avait visiblement pas compris ce que tu lui demandais silencieusement. Bah, tant pis, il y aura bien un moment où vous devrez communiquer vos appellations... Enfin, noms. Passant outre ce petit inconvénient, tu hochais la tête a sa question. La bibliothèque, c'était un peu l'endroit que tu connaissais le mieux dans l'académie, alors servir de guide ne pouvait que te réjouir. De plus, tu allais aider quelqu'un ! C'était un peu ta quête de tout les jours, bien que ce n'était pas souvent de ce côté là... Mais cet élève ne semblait pas avoir de problèmes particuliers, si ce n'est qu'il était perdu ici.

    Tu passais a côté de l'hybride lynx pour commencer a voguer entre les étagères de la bibliothèque, te rappelant du chemin que tu avais emprunter la dernière fois pour aller retrouver un roman fantastique. Même si tu n'avais pas de préférences concernant les écrits. Seul dans les livres a sujet, tu préférais ceux d'histoire et de biologie, de magie et d'autres sujets exotiques en dehors des matières premières. En chemin, tu frottais doucement tes poignets sans faire tomber le livre coincé entre tes côtes et ton bras droit. Il avait été bien lourd et c'était l'un des quatre coins du bouquin qui t'était tomber dessus, manque de pot. Enfin, tu t'en remettrais.

    Tournant la tête vers l'hybride a côté de toi, tu lui fis un sourire bienveillant pendant un instant avant de reprendre la parole.

    ▬ Mon nom est Kuwa.

    Cette fois, il allait bien se présenter, comme toute personnes polie... Enfin, peut-être n'était-il pas au bout de ses surprises avec ce semi-lynx. Regardant de nouveau devant toi, tu finis par arrêter ta marche devant plusieurs grandes étagères, faisant un signe bref de la main pour désigner les rangées de romans semblant interminables.

    ▬ C'est ici... Tu cherche quelque chose en particulier ?

    Si tu devais l'aider, autant l'aider jusqu'au bout. Même si tu craignais qu'ici, si il cherche un livre, ça ne sera pas un qui tombera a la suite, mais une dizaine... Heureusement, les romans grand format ne sont pas nombreux, et tous regroupés dans une étagère singulière. Te tournant vers l'hybride en souriant légèrement, tu attendis vu qu'il semblait réfléchir... avant que ton sourire disparaisse peu a peu en levant les yeux plus haut que la tête de Raylen. Il eut un bruit de choc peu de temps avant que ton expression ne passe de la naturelle joyeuse au choc, ouvrant en grands tes yeux bleus. L'étagère, juste derrière le jeune homme, était en train de lui tomber dessus ou il rêvait ? Il aurait préféré, vraiment préféré mais la réalité était que le lourd meuble allait s'écraser sur eux dans l'instant.

    Ton premier réflexe fut de naturellement prendre Raylen par le poignet et le tirer vers toi, mais il y avait toujours celle de derrière qui vous empêche de fuir et le temps qu'il court a l'horizontal... Elle vous sera tomber dessus. Alors simultanément, tu levais ton autre main vers le meuble qui tombait, comme si tu voulais le recevoir et le soutenir. Ce qui t'était impossible bien entendu, du moins, physiquement. Alors tu appelas a l'aide ta magie.

    Une nuée d'oiseaux dorés sortirent simultanément de toute part et de toutes sorties, provoquant une brise soulevant tes cheveux bleus tout en se rassemblant a une vitesse phénoménale au dessus de ta paume. Ils semblèrent devenir compacte en un temps record et former un dôme complet et luminescent au dessus de toi et Raylen. Cela fut dans les temps car sans même prévenir l'étagère percuta le dôme, te faisant plisser un oeil par le lourd choc que tu sentis traverser ta barrière magique. Mais contre toute attente elle était loin de céder et repoussa bel et bien le choc dans l'autre sens, comme une balle rebondirait sur un mur, l'étagère se propulsa lentement en arrière pour peu a peu se redresser et revenir sur tout ses "pieds", tremblante et provoqua un vacarme presque assommant. Mais au moins, elle était retournée a sa place.

    La barrière se détacha alors en une multitude d'oiseaux dorés qui disparurent aussitôt, restant seulement comme a leur habitude au nombre d'une dizaine autour de toi. Ton bras rejoint sa place initiale le long de ton corps et tu soupirais, regardant tout les livres qui étaient tombés au sol pendant ce temps là. Bien sûr, ça sera a vous de nettoyer tout ça, alors qu'aucun d'entre vous n'avait bousculer assez fort l'étagère pour la faire basculer. Enfin, tu fis volte face vers Raylen, tout de même inquiet de son état.

    ▬ Heu, ça va !?
Revenir en haut Aller en bas
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 23
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Dim 22 Juin - 17:27

Le garçon aux cheveux bleus acquiesça, visiblement heureux d’apporter son aide. Sans plus de palabres, il passa à côté de l’hybride et ouvrit la marche, l’entrainant vers une autre partie de la bibliothèque. De rayons en rayon, d’une allée à l’autre, parfois s’arrêtant sur une étagère comme pour se remémorer un souvenir. Oui, sa façon de se déplacer au travers des livres donnait vraiment l’impression qu’il y était chez lui. Eh bien, il n’y avait aucun mal à être passionné, n’est-ce pas ? Ces ouvrages avaient tant à nous apprendre. Peut-être y avait-il même des écrits laissés par les anciens de son clan ? Il songea à se souvenir d’aller vérifier, mais sa mémoire n’était pas si bonne. Les chefs gardaient leurs savoirs secrets en principe, mais il y avait eut des fuites durant la guerre, à ce qu’il parait.

« Mon nom est Kuwa. »

Tiré brusquement de ses pensées, Raylen secoua légèrement la tête et dévisagea le jeune homme qui lui souriait. Il attendait sans doute qu’il se présente à sa suite... étrange façon d’amener le sujet. Bah, peu importait après tout, il n’allait pas le bouder pour si peu.

« Raylen, enchanté.
- C'est ici... Tu cherche quelque chose en particulier ? »

L’hybride observa les rangées de livres aux tailles variées et aux couvertures des mille couleurs de l’arc-en-ciel. Ca, pour du choix, il y en avait. De quoi tenir des années avant d’en voir le bout. Raylen leva les yeux vers la plus haute rangée, détaillant les blocs de gauche à droite, cherchant un repère de classification utilisable. Evidement, tout était rangé par nom de l’auteur, mais il n’avait pour ainsi dire aucune culture dans le domaine. Peut-être avait-il vaguement entendu parler de certains classiques, au hasard... sans plus.

« ... Pas vraiment, juste de quoi passer le temps... hm, peut-être... ? »

Ce livre là, celui à la reliure rouge sur l’étagère du milieu. Il avait... une aura différente des autres. Enfin, attiré son attention, peu importe la raison au fond. Décidé, le lynx tendit le bras pour saisir l’élu, mais son autre poignet fut tiré sur le côté. C’est à ce moment que sa perception lui signala le danger, l’une des bibliothèques menaçant de les écraser. Bordel de bombe à retardement, il aurait du s’y attendre. Pourtant, il ne l’avait même pas touché ce livre, si on ne respecte même plus les règles !

Instinctivement, il pivota et se prépara à recevoir le poids de l’étagère. Il n’y avait pas le temps de fuir, pas même de réfléchir, c’était trop tard, et Kuwa risquait d’être écrasé lui aussi. Mais il fut plus rapide. La nuée de d’oiseaux l’entourant se fit plus dense, changeant de couleur et s’assemblant pour former en quelques secondes une barrière dorée lumineuse. Tout se passa très vite, l’étagère percuta la barrière ne faisant que l’ébranler, générant par l’impact une contre-réaction qui repoussa la chute et remis le meuble en place. A moitié vidée de son contenu et encore vacillante, certes, mais en place et intacte. C’était tout bonnement... impressionnant. Raylen se tourna vers le jeune homme, le trouvant encore en pleine concentration alors que la barrière se dispersait peu à peu. Une fois les oiseaux revenus à leur état normal, il soupira et se tourna vers lui, visiblement inquiet.

« Heu, ça va !?
- Je n’ai rien, calme-toi. Il laissa un silence, tournant son regard vers l’étagère avec un léger sourire. C’était plutôt impressionnant comme tour, toi tu vas bien ? »

Tout initié à la magie savait que ce genre de techniques pouvaient avoir de sérieuses répercutions sur l’utilisateur, c’était normal de s’inquiéter. Visiblement il allait bien, le choc avait été très bref donc c’était logique, mais savait-on jamais. Une fois ceci confirmé, il se pencha pour ramasser les livres qui étaient tombés. Il allait falloir les remettre en place. Et pour l’ordre... fuck la classification je suppose. Travailler gratuitement n’était pas une habitude, et ça n’allait pas le devenir aujourd’hui. Enfin, sauf si l’autre décidait de tout faire bien en bon amoureux des bouquins ? Comme si ce n’était pas assez d’ennuis comme ça...

« Tsh... mauvaise étoile aujourd’hui. »

Ou jour de poisse en langage commun, chacun ses expressions originales. En d’autres termes, ce n’était visiblement pas un bon jour pour ses affaires, et cela tombait bien, puisqu’il était ici, il aurait de quoi s’occuper jusqu’au soir. D’ailleurs, après avoir déposé sur l’étagère et approximativement dans la bonne case – avec une incertitude de plus ou moins 27% - il se retourna vers celle où il avait repéré sa cible et le retira, sans d’autres cataclysmes en chaine cette fois. Du moins pour le moment...

« Alors c’est vous qui faites tout ce bordel ? J’espère que vous avez une explication. »

Ah, génial, voilà qu’une surveillante s’en mêlait. D’un autre côté, c’était logique, vu le vacarme qu’avait fait l’étagère en rebondissant sur la barrière, sans compter la cinquantaine de livres qui s’étaient éparpillés au sol. L’ennui, c’est que non, ils n’avaient d’explication, et jeter la faute sur le meuble allait le mettre en rogne à coup sûr, valait mieux pas tenter. Conclusion... on est dans la merde ? Hm, bonne réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Mar 24 Juin - 20:32




Kujua

You can run but you can't hide



Il n'avait rien... C'était déjà ça. Tu soupirais alors discrètement, plus de soulagement qu'autre chose bien que tu restais sceptique. Fallait-il se réjouir d'être sain et sauf ? ... Parce qu'avec tout le boucan que vous aviez fait, ça allait forcément vous portez préjudice. Pendant le court silence que l'hybride avait laisser, tu réfléchissais déjà a une solution, bien que tu fus de nouveau vite sortit de tes pensées par la voix du jeune homme. Toi ? Tu vas tout le temps bien. Alors tu hochais la tête sans hésitation, te tournant vers les livres a terre pour en ramasser quelques uns. Autant commencer maintenant, ça sera plus vite terminer. Car non, ça ne te plaisait pas de réparer quelque chose qui n'était même pas de ta faute. Aussi, en remettant les livres a la bonne case, tu continuais de réfléchir.

Tu pouvais entendre, en te taisant et portant ton attention sur cet unique bruissement, des chuchotements de l'autre côté de l'énorme étagère. Nul doute que les fautifs étaient toujours cachés derrière celle-ci, attendant que la surveillante vienne pour pouvoir lui passer tranquillement derrière et laisser les deux innocents se débrouillaient avec elle. Mais ça, il en était hors de question. Tu clignais des yeux, secouant légèrement la tête pour te détacher de cette concentration digne d'une méditation profonde. Une voix avait retenti non loin de vous, rangeant les derniers livres dans tes bras avant de te tourner vers celle qui était venu cueillir les faux perturbateurs.

« Alors c’est vous qui faites tout ce bordel ? J’espère que vous avez une explication. »

Tu clignais des yeux une fois. Puis deux. Comme si de n'avait pas compris ce qu'elle venait de dire. Bien sûr que oui tu avais compris, mais tu observais plutôt ce qui venait de se glisser derrière elle, sans faire de bruits. Comme tu l'avais prévu, en outre. Cependant, quand ces "ombres" dépassèrent la première étagère pour s'enfuir, quelques cris de surprise résonnèrent par dessus un autre bruissement familier, le groupe réapparaissant, reculant lentement comme apeurés. Pour ça, ils avaient une raison, car deux tigres, silhouettes dorées et luminescentes s'avançaient vers eux, ainsi, bloquant les deux ou trois énergumènes entre la sortie de l'étagère et la surveillante.

▬ L'un d'eux a bousculer l'étagère.

Ton visage était calme, voir presque grave. Sérieusement... Tu n'étais, tu l'avoue, pas très content. Mais bien vite, tu laissais cette apparence froide pour reprendre une expression naturelle, tandis que la surveillante semblait avoir détourner son attention sur le trio, qui semblait être des familiers. « Il a pas fait exprès m'dame ! » avais-tu entendu dans la volée, alors que tu regardais Raylen, un sourire léger aux lèvres. Les tigres se désintégrèrent en une volée d'oiseaux lumineux qui disparurent a leur tour tandis que tes yeux se portèrent sur le livre que l'hybride lynx tenait, curieux de savoir ce qu'il avait choisi... Avant de baisser la tête vers tes mains vides, une moue de réalisation soudaine collée au visage.

Rhaa ! Tu avais lâché le tien pendant toute cette agitation ! Et tu, ou Raylen, avais dû le ranger sans y faire attention. Un léger râle d'agacement sortit d'entre tes livres fines, redressant la tête vers les étagères.

▬ Ha... Pas encore...

Avec un coup d'oeil, tu l'avais trouver, plus ... différent des romans, mais il était encore sur une étagère plus haute que toi. Toujours par le fait de fait en dessous de la soixantaine.



 

Raylen





Kuwa




©Codage sur Natu~ sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 23
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Sam 28 Juin - 18:19

Un groupe de personnes passa furtivement dans le dos de la surveillante... trois jeunes hommes pour être exact. Et le plus amusant, c’est qu’ils eurent tôt fait de rebrousser chemin, considérant que s’éclipser n’était pas une option avisée face à... deux putain de tigres lumineux. Ah ouais, quand même. Là, respect.

« L'un d'eux a bousculé l'étagère. »

Raylen tourna son attention sur le garçon aux cheveux bleus. Alors c’était lui ces apparition ? Plutôt pratique ces petits oiseaux... y avait-il seulement une chose qu’ils ne pouvaient pas faire ? Quoi qu’il en soit, le courroux de la demoiselle s’était retourné contre les trois fauteurs de trouble, visiblement en mauvaise position pour nier l’évidence. C’était toujours plutôt drôle de voir ces jeunes lutter contre le l’autorité... moui, il avait connu ça lui aussi. Eh ouais, quand on joue avec le feu, toujours avoir trois coups d’avance, minimum.

Bien, il n’y avait plus besoin de ramasser tout cela à présent, n’est-ce pas ? Le travail était déjà à moitié fait, à eux deux, mais les petits malins auraient au moins leur sermon et la frustration de s’être fait piégés. Et ça, parole, ça valait tout l’or du monde. Mais... Kuwa semblait légèrement inquiet tout d’un coup. Il avait l’air de chercher un livre...

« Ha... Pas encore...
- Un problème ? »

Suivant son regard dirigé vers le haut de l’étagère, il ne lui fut pas difficile de reconnaitre la reliure du fameux ouvrage. Ah, ce gros bouquin qui leur était tombé sur la figure tout à l’heure, il ne l’avait plus en main effectivement. Cela dit, ce qu’il faisait encore là haut... mystère. L’hybride était pourtant certain de ne pas l’avoir rangé par inadvertance, et il était hors de portée de Kuwa. Etrange.

Un instant, l’hybride tourna le regard vers le trio de fauteurs de troubles. Nah, ce n’était pas eux pour le coup. Ayant un sixième sens pour ce genre de coups bas, ces trois-là ne préparaient rien d’autre. D’un autre côté, si ça avait été le cas, ils auraient été plus fins pour filer en douce. Haussant les épaules, Raylen tendit le bras vers le livre pour l’attraper. Pourtant, au moment de s’en saisir, il hésita. Rien qu’une seconde, mais c’était comme si... quelque chose n’allait pas avec ce bouquin. Rien ne tomba à sa suite, tout semblait normal. Trop normal. Néanmoins, il se contenta simplement de tendre le livre au jeune homme avec un léger rictus amusé.

« Tiens. Dis, il est si spécial ce livre, pour chercher autant à t’échapper ? »

Certes, il livre ne se déplaçait pas tout seul, encore moins en volant, fallait pas le prendre pour un idiot non plus. Bah, c’était surement son imagination. Ou rien de bien important tout du moins. Pour l’heure... il avait ce qu’il était venu chercher, alors autant trouver un coin tranquille pour bouquiner.

« Bien, excusez-nous... »

Faisant signe à Kuwa, l’hybride salua cordialement la surveillant et passa à côté des trois autres afin de regagner la grande allée. Après quelques pas, ils débouchèrent au centre de la bibliothèque, sur une sorte de place ou étaient installés divers fauteuils colorés pour lire et des présentoirs divers pour périodiques et bandes dessinées. On avait une bonne vue sur la plupart des allées d’ici, un bon point de repère. Et pour lui, cela ferait l’affaire.

« Je crois que c’est bon pour moi... merci du coup d’main, continue à faire régner la terreur avec tes piafs. »

Il eut un petit rire puis le salua d’un geste de la main. Bizarre ce garçon, mais sympathique. Tournant les talons, il alla pour s’installer dans un fauteuil et commencer à lire. Mais la bibliothèque maudite en avait comme qui dirait décidé autrement. A peine toucha t’il le dossier qu’un long grincement résonna dans le bâtiment. Léger, plaintif, comme venant du ciel. Alors il leva les yeux et... oh merde.

** Bruit de fracas de la mort qui tue **

Le magnifique lustre de la bibliothèque venait simplement de... s’écraser en plein milieu de celle-ci. Heureusement, personne d’autre ne se trouvait au point d’impact, et Raylen avait réagit à temps. Mais franchement... la scène lui donnait encore des frissons. Quand c’était pas les livres, c’était ça qui voulait le tuer ?

« Hm... on devrait ptet leur dire que leur bibli tombe en ruine avant, non ?... »

En ruine, c’était pas peu dire. A moins que ce soit encore d’autres abrutis essayant de leur jouer un sale tour. Finalement, il n’aurait pas besoin de lire pour s’immerger dans un bon vieux roman policier. Mais quitte à choisir, le rôle de l’enquêteur était mieux que celui de la victime. Non, sérieusement.



So if I'm a shooting star on your way, don't forget to make a wish, Invité ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Mer 2 Juil - 17:11




Kujua

Something wrong



Et encore une fois, Raylen vint a ton secours. Qu'aurais-tu fait sans lui, sérieusement ? Bien que tu le vis hésiter un moment, sans savoir réellement pourquoi... Ou peut-être parce que tu n'y réfléchissais pas sérieusement. Tant que rien de dangereux n'arrivait, ce n'était pas réellement important. Enfin, ça, c'était ta façon de penser. Finalement, Raylen attrapa le livre sans autre accident et te le tendit de nouveau, un sourire joyeux étirant tes lèvres, comme pour le remercier tout en reprenant le livre. Sa question, d'ailleurs, te surprit un peu. Quelque chose de spécial ? Regardant le livre, ta tête se pencha  avec interrogation.

Décidant de ne pas y réfléchir plus, tu te mis a suivre Raylen quand il te fit un signe, sans bruits. Tu l'observais, sans réelle expression, si ce n'est que tu semblais pensif. La distance entre vous et le centre de la bibliothèque m'y fin rapidement a cette observation, alors que tu le vis se retourner pour finir par te remercier. Tu avais entrouvert tes lèvres, comme pour parler mais te ravisa finalement, souriant. Tu serras ton livre contre toi en hochant la tête, ne prêtant finalement pas attention a la dernière phrase. Tu n'y pensa qu'au moment où tu entendis Ray rire, passant ta main dans ta nuque dans un geste gêné. C'est vrai que le coup des tigres était peut-être trop.

Finalement,  vous vous firent un signe de main alors que tu te détournais vers une allée sans entrain, a un rythme de marche naturel. Tu allais surement pas tarder a retourner dans ta chambre pour pouvoir étudier et travailler jusqu'à tard ce soir tes lacunes en langue étrangère... Si le destin n'en avait pas décider autrement. A peine avais-tu penser a filer dans ta chambre qu'un fracas ébranla violemment tes fins tympans, le sol tremblant sous tes pieds pendant un instant. Bien que cela ne dura qu'un instant, tu secouas ta tête pour remettre tes idées en place et faire volte face.

Sans plus y penser, tu savais que Raylen n'avait pas été loin de ce brouhaha momentané et tu te mis a courir par là où tu étais venu, comme un réflexe naturel. « Hm... on devrait ptet leur dire que leur-» Peut-être aurais-tu du faire attention au mieux de te concentrer sur la voix de Raylen, car quand tu débouchas au milieu de la bibliothèque a la recherche de l'hybride, tu sentis quelque chose s'enfoncer dans la chair de ton pied droit, fermant l'un de tes yeux de douleur.

▬ ..aie !

L'exclamation fut basse mais bien là, couverte par le bruit du livre qui chuta de tes bras. Par réflexe tu avais soulever ta jambe et découvrit quelques gouttes rougeâtres coulant le long de ton pied, s'écrasant par terre après quelques instants. Assez distrait, tu avais dû marcher sur un bout du lustre sans le voir et comme tu étais toujours a pieds nus, cela ne pardonnait pas.

Te penchant légèrement, tu distinguas le bout de verre encastré dans la coupure, soupirant alors quelque peu. Un tour a l'infirmerie, ça ne serait pas de trop, finalement. Encore faut-il pouvoir y arriver sans laisser toute une ligne de sang là où tu passais. A cet endroit là, ça saigne beaucoup tout de même...



 

Raylen





Kuwa




©Codage sur Natu~ sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 23
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Lun 7 Juil - 16:52

Quelque chose n’allait pas ici, Raylen le sentait. La malchance, il y était habitué, mais là, cela commençait à faire beaucoup pour une simple coïncidence. Admettant que ce soit le hasard, le lustre n’était tout de même pas tombé tout seul. Hm... en ce qui concernait les fautifs, c’était toujours la même chose, ‘‘pas vu pas pris’’, n’est-ce pas ? Faire régner la justice, pour tout dire, c’était pas son truc à notre hybride. Lui aussi aimait jouer avec règles et leurs failles, alors ce serait un peu hypocrite d’ennuyer les honnêtes gens avec. Mais comme pour le reste, il y a des choses qu’on s’interdit de faire, par principe. Et tuer les gens avec des lustres, ça en fait partie.

Alors qu’il regardait pensivement les débris jonchant le sol, éclats de verre éparpillés sur plusieurs mètres jusque sous les étagères, il remarqua un objet resté coincé dans la structure de bois éclatée. Un cartable d’écolier ? Il s’approcha pour le retirer, balayant les échardes plantées dans la toile. Plutôt bien rempli au vu du poids qu’il pesait... alors, c’était ça qui avait décroché le lustre ? Encore des gamins qui allaient passer un sale quart d’heure, dites-moi.

« ..aie ! »

Surpris par ce petit cri de douleur venant de derrière lui, le jeune homme se retourna et aperçu Kuwa. Au vu de la façon dont il se tenait la jambe, il n’était guère compliqué de deviner qu’il venait de marcher sur un éclat de verre. Tiens, à la prochaine loterie qu’il croiserait, demander le nombre de tickets perdants et en acheter le même nombre, à tout les coups il ferait un perfect. Haha... non, ce n’était vraiment pas un jour de chance.

Venant à sa rencontre, Raylen fouilla dans son sac pour trouver quelque chose qui ferait office de bandage. Il s’était déjà coupé de nombreuses fois, alors il avait l’habitude. Entre les lames et les feuilles de papier, les objets tranchants ça le connaissait. Il avait toujours quelques bouts de tissus au fond d’une poche, ça trouvait toujours son utilité dans les moments improbables.

« Tu devrais faire plus attention. Tiens, enroule ça, lui dit-il en tendant son bout de  chiffon blanc dont les taches restées imprimées trahissaient un vécu tourmenté. – Je vais aller toucher deux mots à l’accueil au sujet de ces casseurs de lustre, tu devrais aller te faire retirer ton écharde. »

A ces mots, il passa à côté de l’esprit et se dirigea simplement vers sa destination, gardant à la main sa pièce à conviction, le cartable trouvé dans les débris. Et puis finalement, il allait les laisser faire leur travail... si le lieu maudit en voulait à sa vie, ce n’était pas une bonne idée de s’éterniser. Ceci fait, il se dirigea tranquillement vers la sortie lorsque...

Une alarme s’était mise à sonner. Le genre bien agaçante et à vous crever les tympans... enfin bref, une alarme, quoi. Ne comprenant pas vraiment la situation, il resta planté là à se demander quel genre d’ennui allait encore lui tomber dessus. La demoiselle de l’accueil fini par désactiver l’alarme et vint à sa rencontre, bientôt rejointe par la surveillante de tout à l’heure.

« Ah, encore vous ? Qu’est-ce que vous avez fait tomber encore ?
- ... Encore ?
- D’ailleurs tu tombes bien, ce jeune homme nous a dit que le lustre central était tombé, il a trouvé un cartable d’écolier dans les débris.
- Ah ? Ca devient louche cette histoire, vous allez rester avec nous jusqu’à ce qu’on retrouve les fautifs.
- ... mouais. Et l’alarme on m’explique ?
- Vous avez un livre dans les mains, vous ne l’avez pas emprunté ?
- ... et merde. »

L’hybride se claque violemment la paume de sa main sur son front, laissant échapper un profond soupir de dépit. Avec tout ce qui lui arrivait ici, il avait complètement oublié l’évidence. Et maintenant, il était coincé ici... oh oui, cette journée allait battre des records. La demoiselle le rassura et l’invita à venir enregistrer son emprunt, tandis que l’autre s’éclipsa dans une zone réservée au personnel. Ce problème réglé, restait le plus important... retrouver les vrais coupables. Parce que si ces incompétents ne trouvaient rien, ils étaient bien capables de tout lui remettre sur le dos. Mais alors qu’il commençait à fulminer intérieurement contre ce destin qui s’acharnait, une voix retenti à travers les haut-parleurs dans la bibliothèque entière.

« Votre attention s’il vous plait. Le lustre de la place centrale a été décroché, nous vous invitons à ne pas vous approcher de cette zone. Les coupables de cet incident sont quant à eux priés d’aller se dénoncer à l’accueil dans les plus brefs délais. Personne n’est autorisé à entrer ou sortir de l’enceinte du bâtiment jusqu’à nouvel ordre, merci de votre compréhension. »

Eh bien... l’artillerie lourde, hein ? Pauvres gamins, ils allaient vite regretter leur geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Sam 19 Juil - 16:03

[Mon retard est impardonnable, j'en suis désolé mais j'espère que ça te convient tout de même]



Kujua

Calling



Tu finis par redresser la tête, te retrouvant face a face avec Raylen. Il s'était approcher, fouillant dans son sac alors qu'avec des grands yeux, tu le regardais faire. « Tu devrais faire plus attention. Tiens, enroule ça. Je vais aller toucher deux mots à l’accueil au sujet de ces casseurs de lustre, tu devrais aller te faire retirer ton écharde. » Regardant un court moment le tissu blanc, quelque peu vieilli par les tâches du passé, tu hochas la tête avant de prendre le bandage.

Il passa a côté de toi, alors que tu enroulas soigneusement la bande autour de ta blessure. Heureusement que tu n'étais pas douillet... C'est parfois inquiétant de s'habituer a la douleur des petites blessures du quotidien, mais tout aussi pratique. Dans un sens. Pendant que tu prenais soin de ne pas tâcher le sol plus longtemps, tu ne fis pas attention au fait que des membres du personnel, soit des agents d'entretien et un infirmier étaient arrivés. Ils avaient dû prévoir que quelques étourdis, comme toi, viendraient marcher ici. Tu sursautais légèrement en sentant une main venir toucher ton épaule, redressant vivement la tête pour voir l'homme en blouse, te détendant aussitôt.

Tu le laissais retirer le bout du lustre de ta blessure et désinfecter le tout, attendant patiemment tout en réfléchissant a la situation. Tu n'avais pas oublier la vision du cartable d'écolier dans la main de Raylen, y réfléchissant maintenant plus en détail. Un cartable... Un enfant ? Un enfant aurait-il lancer haut l'objet ? Impossible... Peut-être que derrière le rideau de la scène y avait-il toute une mascarade. C'était fort probable et tu comptais bien t'en mêler. De toute façon... Une alarme retentit peu de temps après puis plusieurs minutes s'écoulèrent encore, avant qu'une annonce ne résonne depuis les hauts-parleurs.

« Votre attention s’il vous plait. Le lustre de la place centrale a été décroché, nous vous invitons à ne pas vous approcher de cette zone. Les coupables de cet incident sont quant à eux priés d’aller se dénoncer à l’accueil dans les plus brefs délais. Personne n’est autorisé à entrer ou sortir de l’enceinte du bâtiment jusqu'à nouvel ordre, merci de votre compréhension. »

... De toute façon, tu étais piégé ici. Un soupir léger t'échappa. Quand l'infirmier en eut fini, tu le remercias d'un hochement en reposant ton pied au sol, reprenant ton livre tomber. Il allait s'abîmer, a force. La dépoussiérant, tu te détournas vers l'accueil dans le but de rejoindre Raylen et de surtout savoir comment avancer "l'arrestation" de ses étudiants turbulents. Les enfants de cette génération étaient bien dangereux...

Après quelques temps a marcher, tu aperçus enfin la silhouette de l'hybride en plus de celle de deux femmes. Alors que tu franchissais le dernier mètre te séparant des trois personnes, le temps sembla se ralentir, voir même, se figer pour toi. Tu avais toujours été sensible aux phénomènes, aux émotions qui pouvaient émaner d'une personne. Vous savez, ce genre de pressentiment qui vous traverse, quand quelqu'un s'apprête a pleurer, cette "malfaisance" particulière. C'est ce que tu ressentais, alors que tu venais de t'immobiliser en plein milieu de l'allée. Tu entendais le battement des ailes des oiseaux autour de toi, leur chant devenant plus précis. Quelqu'un... pleurait ?

Tes paupières clignèrent, alors que tu redressais la tête vers une autre direction que celle qui tu suivais. Tes yeux bleus grands ouverts, tu commençais a marcher vers ses pleurs que tu semblais mieux percevoir. Instinct paternel ? Peut-être. Pourtant, tu n'avais jamais eu d'enfants, tu en avais juste aider beaucoup. C'est un peu étrange ce que je raconte, mais croyez moi, c'est dur d'être coincé dans un corps d'enfant, retarder dans sa croissance par le contact prolongé avec l'Au-delà. Enfin, tout finirait par s'arranger, de toute façon.

Tu t'arrêtais après deux ou trois longues minutes, baissant la tête vers, comme tu t'en doutais, un écolier assis contre une étagère, dans une allée silencieuse et vide de monde. Un enfant, âgé d'une dizaine d'années a vue d'oeil, avec une taille semblable a la tienne. Tu finis de marcher, debout devant lui avant de t'accroupir. Tu avais un léger sourire rassurant aux coins des lèvres, écartant de l'index des mèches collées aux joues humides du petit garçon, pour les placer derrière son oreille. Ta voix sonnait plus grave.

▬ Que se passe-t-il ?

Il n'avait ni cartable, ni signe de sac quelconque. Alors c'était lui, le "fautif" ? Sans plus de mots, tu l'écoutais bégayer, visiblement expliquant qu'on lui avait pris son sac et qu'il avait été retrouver dans les décombres du lustre... Et soit, qu'il n'avait pas aussi riposter au "kidnapping" de son cartable, ou même eu le courage de venir dénoncer ses bourreaux. Décidément, une journée bien remplie, non ? Tu lui souriais doucement, l'aidant a se relever... Juste au moment où une deuxième main, cette fois, vient empoigner ton épaule et te tirer en arrière avec une certaine force, prévu pour le faire tomber. Tes paupières se fermèrent, chutant sur le dos alors que l'arrière de ta tête se cogna contre le plancher. Cette fois, ces personnes étaient plus grande et plus âgées, c'était clair. Le cri de l'enfant, les yeux humides, résonna dans tes oreilles, comme son échos dans les allées de la bibliothèque. Tu rouvris tes yeux, tes pupilles rétrécies face a l'adrénaline qui se faisait un chemin dans tes veines, comme des couleuvres rampantes.
La frustration de ne pas avoir réussi leur premier coup, c'est ça, n'est-ce pas ? Oui.

« Tss, pas encore toi ! »


 

Raylen





Kuwa




©Codage sur Natu~ sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Alizire Eclarey
Petit Poney & Modo
Petit Poney & Modo
avatar

Messages : 214
Age : 23
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Telle une étoile, tous les soirs je brille pour toi ♥

Fiche d'identité
• Pouvoir: Summer Memories

MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Jeu 24 Juil - 16:43

Il l’avait trouvé à l’étage, tapis dans l’ombre d’une étagère, au fond d’une allée déserte. Le pauvre petit pleurait toutes les larmes de son corps, sanglotant discrètement depuis plusieurs minutes déjà. Il avait peur, très peur. De ce qu’on allait lui faire quand les surveillants le trouveraient, et quand ils trouveraient son sac. Il y avait ses cahiers de cours dedans, avec son nom dessus, ce ne serait pas difficile de le retrouver.

Puis ce garçon bizarre était venu à lui... il avait l’air de vouloir l’aider plutôt que le punir, alors il avait entrevu une lueur d’espoir. Peut-être que s’il voulait bien l’écouter et prendre sa défense, il pourrait s’en sortir. Ce n’était pas sa faute le lustre, c’était l’idée de l’autre. Le garçon lui tendit la main pour l’aider à se relever, laquelle il failli attraper... avant qu’une personne ne l’empoigne par le col et le fasse tomber brutalement en arrière.

« Tss, pas encore toi !
- Laisse-le, il voulait juste...
- Je m’en fous, il avait qu’à pas être sur ma route. Alors, c’est quoi ce bordel ? »

Visiblement, ces deux là se connaissaient... plutôt bien, même. Le jeune sécha alors ses larmes et expliqua la situation, plus ou moins de la même façon qu’il avait tenté de le faire avec Kuwa. Le plus vieux sembla s’énerver, laissant échapper quelques insultes. Reprenant ses paroles en ces termes, ce ‘‘connard d’Aki’’ allait se faire ‘‘déglinguer sa race’’, ou du moins quelque chose du genre. Cela semblait mettre le plus jeune mal à l’aise, mais il n’était pas vraiment en mesure de répliquer... et puis, c’était aussi pour lui, il ne voulait pas avoir à payer pour ça.  Quand il repensait à cet abruti qui s’était tiré en pouffant après avoir balancé son cartable, tu parles d’un pote !

« Bon, il a pas pu sortir t’façon, on va l’coincer et le faire avouer, mais crois-moi qu’on va pas en rester là – il jeta alors un regard assassin par-dessus son épaule au jeune esprit encore un peu étourdi derrière lui – Ca vaut aussi pour toi, t’as d’la chance qu’on ai des problèmes plus urgents. »

Ceci fait, il tourna les talons et s’éclipsa, entrainant derrière lui le gamin qui le suivit sans résistance, adressant un regard désolé à Kuwa en passant devant lui avant de disparaitre à son tour derrière l’étagère. Eh bien... le problème était loin d’être résolu, hein ?

* * * * *
Pendant ce temps, du côté de Raylen... ben, pas grand chose. Il avait d’abord voulu retourner là où le lustre était tombé, chercher d’autres indices car il n’avait pas vraiment mieux à faire, mais il y avait déjà du monde sur place, et ça installait des barrières de sécurité pour interdire l’accès à toute la zone centrale. C’est comme ça une scène de crime ? D’un autre côté, quelqu’un aurait pu y laisser plus que des plumes en se trouvant simplement là au mauvais moment. Mais franchement, on faisait plus discret pour tuer quelqu’un, et plus précis surtout. Idiot ou accident, du coup ?...

« ... Ca a l’air grave quand même, non ?
- Oh la ferme, on a qu’à attendre qu’il se fasse chopper et on se taille d’ici, tant pis pour lui. »

Des voix... d’enfants ? Discrètement, l’hybride se glissa entre les étagères à la recherche de la source de ces paroles. Il n’était pas vraiment certain d’avoir bien entendu avec le bruit que faisaient les autres, mais cela sonnait comme quelque chose de suspect. Alors qu’il passait furtivement le long d’une allée, il sentit leur présence. Juste de l’autre côté du mur de livres, deux personnes. Il s’immobilisa, affutant ses sens. Plus un mot de leur part, mais ils ne s’échapperaient pas si facilement. Puis tout à coup, leurs pas se firent beaucoup moins discrets et plus confus, avant de s’arrêter brusquement. Comme s’ils avaient eu... peur de quelque chose. Cependant, la raison, l’hybride aurait préféré l’ignorer...

« Encore à trainer, vous ? ‘Pourriez pas vous rendre utile pour changer ?
- Meh ? – Ah, encore cette surveillante... était-elle tombée amoureuse ou bien ? – Et je fais quoi là, à ton avis pauvre idiote ?
- Bref, on a retrouvé le propriétaire du sac, mais je pense pas qu’il ait fait le coup tout seul.
- Mmh.
- ... Je vous ai à l’œil, la prochaine fois qu’on vous trouve mêlé à une connerie du genre, ça ne se passera pas comme ça. »

Bonjour, merci, au revoir. Cette vielle harpie commençait vraiment à lui taper sur le système, ce genre de menaces c’était drôle cinq minutes, mais là c’était de l’acharnement. Du coup, à l’entendre crier, il avait perdu la trace de ses deux suspects... Décidément, c’était bien son jour de chance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 22

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   Dim 29 Mai - 0:44

Rp Abandonné & Archivé en date du 28/05/16.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KUJUA ♦ Raylen & Kuwa   

Revenir en haut Aller en bas
 
KUJUA ♦ Raylen & Kuwa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raylen Stanwick [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Les rps terminés & abandonnés-
Sauter vers: