Partagez | 
 

 the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   Mer 15 Juin - 14:58

the blood funeral orchestra. haiko elvyra fuyumi & nathanaël pacem;










Un petit fond musical ?

Décidément, cette si grande bibliothèque l'ébahirait toujours autant. Voilà des heures qu'elle vagabondait entre les allées de livres avec pour seul plaisir celui de les contempler, et en ouvrir un par endroit pour en observer plus en détail la couverture et le lettrage. Elle se sentait comme une enfant dans cette immense ère de jeu remplie de lecture, et bénissait qu'un endroit tel que l'Académie d'Another existe. Jamais elle n'avait pu voir un si grand nombre d'ouvrages dans une seule pièce, et elle ne se lassait pas de venir ici même quelques années après avoir découvert l'endroit.

Finalement, elle se décida à arrêter de papillonner et au hasard se glissa dans une allée puis passa son doigt le long des tranches des livres bien rangés. Elle arrêta sa main sur un livre à la couverture épaisse et sombre, puis l'extirpa délicatement de sa place pour en lire les lettres apposées sur la première de couverture. The Dead Zone, ou « L'Accident » de Stephen King. Elle sourit de satisfaction en contemplant le bouquin, qu'elle avait déjà lu dans le passé. Cela lui rappela ses années à Londres, où elle découvrit la littérature et ses plaisirs, et avait avalé plus de livres en cinquante ans que certains en plusieurs vies. Mentalement, elle s'imagina de nouveau courir sous la pluie qui tombait sur les pavés dans un bruit aigu, avec le ronronnement des voitures et des foules se hâtant de rentrer se mettre au chaud. Elle se rappela ses nuits entières à lire ce bouquin devant la cheminée avec un thé à la main, tandis que son seul ami jouait du piano dans la pièce voisine.
Elvyra ferma les yeux avec un petit sourire nostalgique, et serra le livre contre sa poitrine. Ce n'était pas ce fameux livre qu'elle avait tenu durant ces années là, mais il lui faisait le même effet. Elle allait partir en gambadant vers une chaise où poser son postérieur pour lire une nouvelle fois cette histoire, mais heurta un grand torse rien qu'en se retournant. Surprise, elle fit deux pas en arrière et trébucha - plus ou moins malencontreusement.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Pacem
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 15
Age : 22
Disponibilités : 5/7

Fiche d'identité
• Pouvoir: Régénération

MessageSujet: Re: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   Mer 15 Juin - 17:23

The blood funeral orchestra


Fall like petal





Les livres. Ils sont ceux qui emmènent les souvenirs, les connaissances, les preuves et toutes choses qui pourraient servir aux générations futures. Parfois, ce sont des livres relatant de l'histoire elle-même, d'autres fois, il s'agit d'histoire inventée pour que les plus stressés ou même les plus froids d'entre nous puisse gagner une porte vers un bonheur éphémère. Chaque livre à sa place, chaque place est soignée, il ne faut rien précipiter. LE saisir du bout des doigts, découvrir sa couverture avec des yeux nouveaux encore et encore, effleurer le papier, et enfin plonger ses yeux et son esprit à travers les lignes. Les écritures manuscrites sont les plus douces à mes yeux, les écrits mains sont si rares.


Bien entendu, le lieu possède aussi son importance, on ne peut apprécier un chef d'œuvre avec une atmosphère qui nuit à celle-ci. Un fauteuil, un silence, une douce chaleur ou fraicheur pour d'autre, une tenu confortable. Tout cela nous aide, nous pousse à apprécier ce que nous lisons. Et ainsi, avant même de lire, nous sommes bien. La bibliothèque en un exemple parfait : grande, silencieuse, respectueuse. On ne voit que difficilement ce qui ne pousserait pas quelqu'un à s'y installer pour lire. Si ce n'est qu'il est pressé ou agoraphobe peut-être. Cette idée me fit sourire tout seul, j'étais là depuis quelques heures, dans mon coin, à lire, dévorer mon livre actuel. C'était pourtant rien de bien important, une simple histoire d'amitié dragonne et humaine. Mais suffisante pour m'envoler loin d'ici. Je refermais sa couverture bleutée et soignée avant de l'emmener vers sa place d'origine.


Mes chaussures de costume faisant un bruit assez loure sur le sol de la salle, par conséquent après quelques pas, je préférais voler à quelques centimètres du sol. Plus respectueux pour toutes personnes en ce lieu. Les mouvements d'aires faisaient bouger mes cheveux, me cachant plusieurs fois la vue quelques millièmes de secondes. Quand je fus à l'endroit du livre, je remarquai cette femme juste à côté, son aura ne pouvait pas me tromper. Ou bien peut-être ? Difficile à dire sans être sur, mais je pensais à une démone. Pour être totalement honnête, je me moquais de la race elle-même. Je n'ai pas, comme beaucoup d'entre nous, le gène raciste avec les créatures non-humaines. Un fin sourire se dessina en silence alors que je remettais mon livre à sa place, avant de saisir son petit frère, une couverture rougatre, en cuir.


Cependant, je fus légèrement bousculé, mes plumes suivant le mouvement, tout comme mes cheveux avant que mes yeux améthystes ne se posent sur l'origine de ce léger choc. La femme à mes côtés m'était rentrée dedans et avait ensuite reculer, j'allais m'excuser d'avance pour elle avant de la voir tomber. Je me précipitai donc, d'abord le corps qui posa pied a terre pour me pousser vers elle, puis mes ailes, du moins une, qui se mit en lit de plume pour la rattraper, la tirant vers moi, la collant presque à mon torse


"Excusez-moi. Je ne vous avais pas vu. Est-ce que vous allez bien ?"


Tout en disant cela, j'ouvris mes ailes pour la laisser partir, lui montrant que je ne la retenais en rien si elle souhaitait fuir. Un sourire fin sur mon visage androgyne alors que mes cheveux se bataillaient devant mon regard. J'espérais qu'elle n'avait pas eu peur ou quelque chose du genre.

Code by Joy




"Under the rain, we cannot see tears"

0099ff Est la couleur de mes paroles
cry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: Re: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   Jeu 16 Juin - 10:30

the blood funeral orchestra. haiko elvyra fuyumi & nathanaël pacem;










Comme elle le pensait, l'inconnu la rattrapa au vol. Vu l'aura qu'elle percevait, ce n'était que ce qu'un ange aurait pu faire dans ce genre de situation de toute façon. Elle tomba dans le lit de plumes qu'il avait placées sous elle alors qu'elle se laissait mollement rattraper. La sensation était douce et moelleuse, si bien qu'elle se rappela automatiquement l'odeur des plumes brûlées. La démone se joua jeune femme en détresse et les yeux ébahis, les lèvres tremblotantes, elle se blottit contre le bien beau jeune homme. Bien plus grand qu'elle, un corps athlétique et fin, un visage agréable à regarder, de beaux yeux roses et de longs cheveux bleus ; quoi de mieux comme proie du jour ?

Elle le regarda quelques instants et soudain se serra contre lui, tout en prenant bien soin de coller ses attributs contre son grand torse. Puis elle fit marche arrière et ramassa le livre à ses pieds, avant de passer les mains dans son dos et de faire une courbette respectueuse. « Merci beaucoup !~ » Sa voix était mielleuse et charmante, tout comme le rictus couvrant la partie inférieure de son visage et son regard couleur rubis. Elle pencha doucement la tête et observa le jeune homme. Pas de doute, il était bel et bien assez séduisant. La perverse en elle se demanda quel goût il pourrait bien avoir. « Je m'appelle Elvyra. Et toi ? » Elle passa la main dans ses cheveux et rabattit une mèche derrière son oreille sans le quitter des yeux. Elle cherchait encore ce qu'il pourrait avoir à lui offrir, mis à part quelques heures d'ébats.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Pacem
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 15
Age : 22
Disponibilités : 5/7

Fiche d'identité
• Pouvoir: Régénération

MessageSujet: Re: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   Jeu 16 Juin - 11:17

The blood funeral orchestra


Fall like petal





Respectueuse sans pour autant avoir de quoi le faire. Un respect soit que j'inspirai soit qu'elle avait l'habitude de montrer. Je pense que c'était plutôt la deuxième option, déjà, car je n'inspire pas vraiment le respect d’apparence, et surtout pour la manière dont elle l'a fait. Cependant, je sentis qu'elle plaquait sa poitrine contre mon torse, mes yeux roses roulèrent lentement vers ceux-ci, essayant de comprendre ce qu'elle voulait exactement avec ce geste, bien que cela ne m’intéresse pas pour autant. Une fois cela mis de côté, mes yeux améthyste e remirent sur le visage pâle de la démone, qui venait de se remettre une mèche sombre comme la nuit derrière son oreille.

Elyvra. Ce nom m'était totalement inconnu, de toute mon existence, j'avais entendu des noms angéliques, démoniaques, animal, humains, mais rien de tel. Ma curiosité était piquée. Je lui offris un doux sourire sincère, mes yeux s'entre fermants, et fit moi aussi un léger mouvement de main pour remettre mes yeux en place. Je devais baisser la tête pour la regarder, bien qu'elle ne soit pas si petite que cela. Mes ailes se refermaient dans mon dos, prenant moins de place ainsi. Je pense que c'est aussi par respect que je mis une main sur mon cœur, et penchai mon haut de corps en avant, m'inclinant donc un peu. Puis ce fut ma voix, une voix naturelle et ne tremblant en rien qui fit place dans le silence de la salle de lecture.

" Je me nomme Nathanaël. Ravie de vous rencontrez Dame Elyvra. "

Je rouvris mes yeux, remis mon corps en place ainsi que mes mains avant de tourner légèrement vers les livres, tendant lentement ma main pour saisir le livre de cuir rouge que j'avais vu peu de temps avant cette collision inter espèces. Eragon. C'était le nom du livre marqué sur sa devant de couverture, passant mes doigts légers sur les écritures noires du livre, savourant l'ouvrage avant même de le lire. J'étais de nouveau dans mon monde, mes pensées s'envolant.

Je me demande même si, comme dans les cartoons humain, on ne voyait pas mes pensées se former en nuage au dessus de moi. Ou peut être des engrenages ? Je souris encore une fois alors que mes yeux reprenaient leurs aspect sérieux et roulèrent vers la démone. Mon sourire toujours présent avec une pointe d'amusement.

" Votre nom est-il d'origine démoniaque ? Il ne ressemble pas à ceux que j'ai entendus par le passé. Cependant, ne vous forcez pas à parler si vous ne le sentez pas, on peut souhaiter la confiance avant de parler, et celle-ci est difficile à gagner. "

Je souris une fois encore, tel l'ange que j'étais avant de remettre mes yeux sur les lignes du livre j'ouvrais lentement. Mes oreilles restant à porter et surtout attentive aux sons de la démone. Mes sens toujours en alertes quoi qu'il arrive. Je la trouvais intéressante, du mois son nom et ses actions.


Code by Joy




"Under the rain, we cannot see tears"

0099ff Est la couleur de mes paroles
cry


Dernière édition par Nathanaël Pacem le Dim 19 Juin - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: Re: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   Sam 18 Juin - 18:45

the blood funeral orchestra. haiko elvyra fuyumi & nathanaël pacem;










Un sourire satisfait étira ses lèvres. D'un coup, Elvyra fût très contente de sa pêche du jour, en observant en détail ce qui était tombé dans ses filets. Quel bel ange que voilà. Grand, visiblement musclé, de beaux cheveux bleus tombant en cascade sur ses épaules, et un regard presque envoutant. Si son égo n'avait pas été si surdimensionné, elle aurait sans doute été honorée qu'un tel spécimen la considère de la sorte. Elle s’abreuva du vouvoiement et du titre qu'on venait de lui prêter, ainsi que de la courbette qui lui avait été réservée. Tiens tiens, il semblait très bien élevé ; était-il de la haute société, ou quelque chose de la sorte ? Elle retint distinctement sa voix et son ton de parole, ainsi que son nom, pour le répéter dans sa tête. « De même, Nathanaël. » Un petit gloussement satisfait glissa entre ses lèvres, ses yeux se fermant légèrement pour se concentrer sur l'interlocuteur. Nathanaël.. Ça sonnait presque comme un nom bateau, pour un ange.

Elle l'observa attraper son livre avec un regard attentif, se fixant sur chaque froissement de ses vêtements et sur le bruit de la fiction de ses doigts sur la couverture. Elvyra reconnut sans grande peine le livre qu'il venait de choisir, l'ayant déjà lu plusieurs fois. Elle allait lui faire la remarque et entrouvrit les lèvres dans un petit sourire mais fût interrompue dans son élan. Pas par le fait qu'elle se soit concrètement fait couper la parole, mais par ce qu'elle venait d'entendre. Elle tiqua quasi invisiblement d'un discret haussement de sourcil. Il s'intéressait déjà à elle ? C'était un rapide, elle ne devrait sûrement pas tourner autour du pot très longtemps. « Effectivement. Ce n'est pas la chose la plus intéressante à savoir, mais allons y tout de même ; je suis un démon bakeneko, c'est à dire un démon chat. Je m'apparentais à un chat allemand, c'est pour cette raison que mon nom sonne germanique. Elvyra est un dérivé des mots "noble" et "gardien", en allemand. Ca colle bien à un chat, n'est ce pas ? » Elle fit un petit mouvement de poignet moqueur en ayant prit le soin de replier ses doigts pour simuler une patte de chat, et ricana doucement. Elvyra serra son livre entre ses doigts en le regardant et imita un ronronnement satisfait. Si seulement elle pouvait encore être un chat à volonté, elle passerait son temps à gambader sur les toits et on ne la verrait plus. Heureusement que son pouvoir lui permettait d'éventuellement retrouver cette forme-ci.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Pacem
I believe I can touch the sky
I believe I can touch the sky
avatar

Messages : 15
Age : 22
Disponibilités : 5/7

Fiche d'identité
• Pouvoir: Régénération

MessageSujet: Re: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   Dim 19 Juin - 11:36

The blood funeral orchestra


Fall like petal





Un démon chat ? Cela faisait une éternité que je n'en avais pas croisée un. Ces choses sont plutôt rares malgré les périodes de réunion des espèces non-humaines. Mes yeux roses roulèrent du livre à la jeune femme, sans pour autant bouger ma tête. Intéressant, c'était bien le mot pour cette démone. Mais, je n'étais pas venue pour cela, j'étais venu pour ces livres. Alors après quelques secondes, mes longs doigts fins commencèrent à effleurer les pages pour les maintenir, pendant que je faisais ma lecture silencieuse. Les phrases, les mots écrits dans ce livre m'ouvraient de nouveau leurs univers, laissant apparaitre autour de moi, le décor et les personnages de cette fiction.

Cela m'arrivait souvent quand je me faisais un plaisir de lire un livre, que cela soit de l'hisotire fictive ou non. Qui n'a jamais souhaiter devenir le héros, le méchant ou quand bien même, un des personnages secondaires d'une histoire qu'il a apprécié ? Devenir le chevaucheur d'Eragon, le seigneur du mal du Seigneurs des anneaux, ou bien simplement une créature de chaos de L'épouvanteur. Beaucoup de ces souvenirs passées me revenaient à cette pensée. Ce fut, cependant, bien fugace. Mes lèvres s'ouvrant de nouveau pour parler à la jeune femme. Enfin jeune... Je doute qu'elle le soit vraiment.

" Ce genre de démon que vous êtes est plutôt rare. Et je comprends mieux l'origine de ce nom. Je n'ai jamais visité l'Allemagne dans ma longue vie, cela me fait sans doute défaut. Noble et gardien... "

Je refermai mon livre lentement pour remettre mon visage et mon corps face à elle, la dépassant largement, mon sourire toujours présent. Je ne cherchais pas à l'intimider, loin de là. Je n'étais pas du genre à chercher les embrouilles, les situations de conflit ou simplement le combat. Non, j'étais simplement curieux.

" Je penserai que ce genre de nom irait plus à un chien, qu'a un chat. Ou quand bien même, la description que vous m'en faite, me semble plus appropriée pour un ange qu'une démone. Mes connaissances sont grandes mais incomplètes, cependant, je n'ai jamais entendu parler de démon gardien. Contrairement à ma race. "

Cela pouvait sonner présomptueux, voilà pourquoi je m'éffrocerais de montrer par le visage, mes émotions et mon regard, que rien de tout cela n'était à bute péjoratif, mais belle et bien de vraies interrogations. Après tout, n'était-ce pas des plus logique d'appeler un démon " Ténèbres " que "Lumière" ? J'eus un petit rire discret à cette pensée. Et je n'attendis pas la réponse de mon interlocutrice. Avant de lui tourner le dos et de me diriger vers une table. Avant de bien entendu l'invité.

"Si vous souhaitez continuer cette conversation, venez-vous posez à une table, nous serons plus confortables que debout et surtout, ne gênerons moins. "

Elle était intéressante, et savoir si elle me suivait me donnerais beaucoup d'indices sur ses intentions, ou même sa personnalité.

Code by Joy




"Under the rain, we cannot see tears"

0099ff Est la couleur de mes paroles
cry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: Re: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   Ven 24 Juin - 0:42

the blood funeral orchestra. haiko elvyra fuyumi & nathanaël pacem;










Elle songea silencieusement à cette époque où elle pouvait encore se traîner dans la boue vaseuse de sa cellule sous forme féline. Elle pouvait se souvenir sans trop forcer qu'elle aurait adoré, une fois enfuie de cette prison, gambader dans la campagne comme un chat errant ; hélas, Elvyra avait déjà perdu ses ailes à ce moment là. Depuis, elle n'était plus un démon très entier puisqu'elle n'avait plus de forme démoniaque, sauf grâce au pouvoir qu'elle avait conservé et qui lui permettait durant quelques temps de simuler l'illusion d'être une elle-même entière. Elle soupira silencieusement et leva les yeux vers la voix cristalline qui s'adressait à elle. Cela lui fit repenser à son long - quoi que, long, par rapport à son âge, c'est assez paradoxal - voyage à travers le monde qui l'avait menée jusqu'ici. « Oh, j'ai très peu vu l'Allemagne moi aussi. J'ai vu beaucoup, mais ne me suis pas nécessairement arrêtée partout. » Un sourire se greffa à ses lèvres alors qu'elle revoyait mentalement les endroits qui l'avaient le plus marquée. Londres, Osaka, Rome, et Paris surtout. Des fois, elle se disait qu'il faudrait qu'elle reprenne ce périple mais à l'envers. Retourner de là où elle était partie, non, de là où tout avait commencé. Elle n'y retrouverait pas ses ailles, mais peut être y retrouverait-elle une part d'elle-même.

La suite, elle aurait préféré ne pas l'écouter. La comparaison chien et chat lui resta en travers de la gorge, et elle tiqua amèrement sans le laisser paraître pour autant. Elle garda son sourire plaqué tant bien que mal au visage et fit comme si de rien n'était. « Je ne pense pas que vous connaissez réellement les chats, monsieur. Ils sont comme les démons, nobles et possessivement gardiens de leurs secrets. Est-ce vraiment si mal pour ne pas convenir aux anges ? » Son sourire s'étira d'autant plus alors qu'elle tiqua quasi invisiblement d'un léger haussement de sourcil. Sa voix était restée posée et tentait de ne pas trahir l'intention négative qu'elle voulait rendre au plus profond d'elle même. De toute façon, elle savait des deux lequel était le plus fort, et c'était elle ; rien de bat l'Illusionist.

Elle décida très vide de passer à autre chose sans pour autant oublier la pique précédente. Elle sauta rapidement sur l’occasion de s'inviter à la table du jeune homme dès que celui-ci proposa l'idée, et le suivit toute sourire en trottinant gaiment. La démone se glissa dans la chaise en face de Nathanaël et posa son livre sous ses mains fines. Elle l'observa quelques instants, arborant une mine pensive, et pencha la tête. « Ça fait longtemps que vous êtes ici ? Je ne me souviens pas vous avoir déjà vu. » Tactique classique, mais toujours aussi efficace. Elle reprit alors son livre et en arpenta de nouveau les premières lignes, comme elle l'avait fait il y a des années. Elle resta à l'écoute tout en continuant de lire nostalgiquement les quelques paragraphes de la première page, essayant de se remémorer dans le passé la scène exacte de quand elle avait lu ces mots pour la première fois. Silencieuse, elle se demandait ce qu'elle pourrait faire de cet ange qui lui semblait un peu trop rebelle à son goût.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem   

Revenir en haut Aller en bas
 
the blood funeral orchestra- ∆ pv nathanaël pacem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Another :: L'académie :: La bibliothèque-
Sauter vers: