Partagez | 
 

 am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   Dim 12 Juin - 16:30

you're beautiful and sick like me. haiko elvyra fuyumi & yamiko naruka ui;










Elle posa le pied sur le palier le de la porte et instantanément, la moitié des regards de la pièce se posèrent sur elle. Le bruit de son talon résonna dans le silence créé par son arrivée, et elle fit une courbette en affichant un large sourire. Le serveur derrière le bar fût le seul à la saluer d'un geste timide et peu sûr de lui avant qu'elle traverse la pièce vers la table vide au fond. Elle prit soin d'exposer ses charmes en remuant ses boucles noires dans l'air et en faisant danser le voile sombre de sa robe, puis se posa à ladite table. Le même serveur s'aventura jusqu'à elle alors qu'elle sentait encore des dizaines de regards rivés sur elle, et lui demanda en tremblotant sa commande. « Un Singapore sling, s'il-vous-plaît. » Le jeune homme s'en repartit en trottinant vers le comptoir. Elvyra le suivi des yeux d'un air attendri par sa stupidité. Elle sortit de son sac à main la Dame aux Camélias de Dumas et reprit sa lecture à la page cent-trente-et-un, chapitre quatorze, et croisa les jambes alors qu'on posait sur la table le grand verre d'alcool. Son rencart du jour ne devrait pas trop tarder.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamiko N. Ui
Petite Baka & Admin
Petite Baka & Admin
avatar

Messages : 229
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En fonction de ma motivation et de mon temps ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Guns&Mirror

MessageSujet: Re: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   Jeu 16 Juin - 11:07



Speed Dating ▬ Yami & Elvy

- Une tequila!

- Pardon?

- Une tequila, t'es sourde?

- Non, polie. Tu la veux ta tequila?

- .. Une tequila, s'il vous plait.

Yami lui versa un verre de tequila et le posa en face de lui. Quant à lui il le prit et partit sans dire un mot.

La politesse manque cruellement dans ce con de bar..

Après cette remarque à elle même, elle posa le chiffon qu'elle avait dans la main. Effectivement, le meilleur à faire si ce n'est surveiller le bar quand il n'y a pas de clients, c'est bien de nettoyer. Les gouttes d'alcool sur le comptoir ne manquaient pas, et les verres, s'ils ne finissaient pas cassés, n'était souvent pas propre non plus. Ce qui est normal mais dans ce bar plutôt que dans un autre, Yami se méfiait deux fois plus. Elle avait beau y travailler, c'est bien pour ça qu'elle y connaissait les dangers.
Elle passa par la porte qui menait derrière le bar et monta trois marches des escaliers, essayant de se faire entendre par son boss alors qu'elle lui annonçait qu'elle prenait sa pause. Pause assez longue, puisqu'on était dix-neuf heure et qu'elle avait exceptionnellement une heure et demie pour manger.
Pourquoi exceptionnellement? D'habitude, elle a une pause d'une demie heure deux fois dans la journée dont une pause de dix minutes qu'elle peut se prendre un peu quand elle veut. Mais cette fois, elle avait un rendez-vous. Un rendez-vous n'aurait pas été une excuse d'habitude bien sûr, mais si celui-ci se passait dans le bar, ça rapportait un peu de chiffre. Et Yami avait toujours les moyens, quand il s'agissait d'alcool.

Elle regarda dans la salle et cru voir son dit rendez-vous, lorsqu'elle passa de nouveau la porte qu'elle avait franchie plus tôt. Seulement, quelque chose clochait. Elle était pratiquement sûre que c'était elle, boucles noires, robe noire, voile sombre qui mettait le tout en valeur.. C'était bien comme ça qu'elle se l'imaginait. Alors pourquoi diable y avait-il déjà quelqu'un qui conversait avec elle?
Oh, et puis, ce n'était pas si grave. Elle avait juste à virer cette personne. Rien de plus facile.

Yami longea le bar jusqu'à atterrir jusqu'au couple de personne et se mit discrètement derrière celle qu'elle était sensé voir. Fixant l'inconnu.

- HUM, salut, tu veux bien dégager? J'ai à faire avec la demoiselle.

De toute façon s'il ne l'écoutait pas, elle avait son pouvoir en stock.


© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: Re: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   Ven 17 Juin - 22:45

you're beautiful and sick like me. haiko elvyra fuyumi & yamiko naruka ui;










Elvyra posa ledit ouvrage sur la table après quelques lignes pour poser ses lèvres pulpeuses sur le verre. Elle sirota lentement sa boisson en regardant dans le vide, puis consulta sa montre. 19h02. Elle était en retard. Pourtant, elle travaillait apparemment dans ce bar et ne devait normalement pas avoir d'empêchement. Lui avait-elle posé un lapin ? La démone ne laissa rien transparaître, malgré qu'elle éprouva un léger dégoût à l'idée qu'elle, Elvyra, puisse avoir été trompée. Songeuse, elle remua lentement les glaçons dans son verre en le secouant en cercle et en appuyant sa joue sur son coude.

Alors qu'elle allait reprendre sa lecture, la chaise en face d'elle se trouva soudainement occupée. Elle leva les yeux pour découvrir un jeune homme au regard visiblement pas innocent, et qu'elle le reconnu sans grand effort comme un de ceux qui avaient remarqué son arrivée. « Bonjour mademoiselle. » Elvyra tiqua légèrement et haussa un sourcil, mais répondit tout de même à la salutation. Le reste de la discussion fût ennuyante et sans intérêt, cumulant compliments et avances plus ou moins discrètes dans la bouche d'un humain au physique peu intéressant et à la conversation vide. Très ennuyée par celui-ci, elle ne disait cependant rien et jouait les mijaurées jusqu'à en cacher ses soupirs d'ennui en faisant mine de boire. Les minutes passaient beaucoup trop lentement, elle qui pensait au final s'occuper un peu en attendant que la demoiselle daigne se montrer réalisait maintenant qu'elle s'était mis le doigt dans l’œil ; elle aurait mieux fait de le faire dégager et de rester là à lire bien sagement son livre, pas à converser avec ces maudits humains.

Elle lança furtivement un regard à sa montre, 19h16. Tentant une échappatoire, elle se préparait à s'incliner et allait se lever de sa chaise quand une jeune femme déboula de nulle part et vira proprement l'individu de sa chaise, qui en écarquillant les yeux obéit rapidement. Elvyra en fût très amusée, et pouffa doucement en le voyant déguerpir la queue entre les jambes. Elle n'eut pas besoin de plus de temps pour reconnaitre celle qui venait de se dresser devant elle, fine et élancée dans sa tenue sombre d'émeraude. Son rencart ; elle reconnaissait là son bon goût habituel, ce petit quelque chose qui lui disait que si elle n'avait pas cherché à l'avoir, elle le ferait très rapidement. Elvyra lui tendit la main d'un air distingué et en inclinant la tête, arbora le plus beau sourire qu'elle avait en stock. « Bonsoir madame. Yamiko, je présume ? » Cette attitude, cette prestance, cette flamme dans le regard, voilà qui promettait divertissement.
La démone glissa félinement dans son assise et posa la main sur le verre frais avant d'en siroter une nouvelle gorgée. Jouant sur le froid translucide de ses ongles, elle regardait patiemment son interlocutrice pour lui laisser la main. Elle se demandait ce qu'elle pouvait bien lui réserver, semblable comme elle lui avait l'air.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamiko N. Ui
Petite Baka & Admin
Petite Baka & Admin
avatar

Messages : 229
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En fonction de ma motivation et de mon temps ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Guns&Mirror

MessageSujet: Re: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   Dim 19 Juin - 21:02



Toxic Lady ▬ Yami & Elvy

Ses pouvoirs cette fois-ci n'urent pas lieux d'être utilisés, l'inconnu déguerpi de sa chaise comme demandé sans plus d'explication. Yami était étonnée de cette réaction, quoi que c'était celle espérée.

Je fais aussi peur, moi?

Elle aimait à le croire, mais allez savoir si c'était vrai.
En tout cas, ça avait amusé la demoiselle qui allait faire office de distraction dans quelque secondes. C'est comme ça que Yami avait sentie la situation, passer le temps des deux côtés et profiter de l'instant sans s'y attacher. Le comble des deux semblait-il. La présumée Haiko s'était donc amusée de la situation manifestement, avant de lui tendre la main le plus poliment qui soit. Un sourire se dessina sur le visage enjôleur de cette petite étoile de féminité noire qui se trouvait devant elle, duquel Yami répondit d'un sourire qui se voulait très révélateur de son état d'esprit: enjôleur de même avec une pointe de mesquinerie.

- Bonsoir madame. Yamiko, je présume ?

- Bonsoir, excusez-moi de mon retard. Tout juste, Haiko.

Elle s'assit, faisant de sorte que la robe qu'elle avait il n'y a pas si longtemps sous ce qui lui servait de costume de travail ne se mette pas n'importe comment à cet effet. Elle leva discrètement la main en regardant son collègue, celui avec qui elle s'entendait le mieux, pour qu'il vienne prendre sa commande. Arrivé, il ne sortit pas de petit carnet, pas de stylo, elle eue juste à lui faire un signe de tête et il avait compris. "Comme à l'accoutumé", s'était-il dit. Il est vrai que Yami ne varie pas trop ses commandes, elle part sur le principe du "On ne change pas une équipe qui gagne."

- Alors, que me vaut le plaisir de pouvoir vous voir en ce jour, Haiko? Une femme telle que vous doit être très demandé, ou du moins très appreciée au regard. Je ne doute pas que le jeune homme qui avait inconsciemment volé ma place n'était là que pour vous faire diverse avance?

Yami se sentait comme avec un double d'elle. Elle avait une flemme que l'on pourrait voir rouge sang dans ses yeux, se consumant sans jamais s'éteindre, similaire à celle que l'on pourrait voir dans les yeux de Naru en face, d'une couleur allant de l'émeraude au vert toxique.
Elles-deux, semblaient toxiques, pour tout ceux contemplant la scène.
Un couple sombre. A gauche, une représentante de la noblesse tout en étant sadiquement belle; à droite, une représentante de l'aisance enjôleuse et du feu du tact. Le tout dans une scène alcoolisé et plein de badassitude.
Il y avait de quoi avoir envie, vu comme elles se faisaient voir.

- Tiens ma belle.

- Merci beau brun.

Elle prit sa sa boisson, le sourire au lèvres. Maintenant qu'elle avait sa vodka citron, ce rancart pouvait réellement commencer.


© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: Re: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   Mar 5 Juil - 16:53

you're beautiful and sick like me. haiko elvyra fuyumi & yamiko naruka ui;










( HRP : 53 ans après, Maurice se réveille )

Cela faisait quelques temps déjà qu'Elvyra avait repéré des sites de rencontres qui lui faciliteraient la tâche dans ses diverses quêtes, mais elle ne pensait pas tomber un jour sur quelqu'un d'aussi étonnant. Rien qu'à la découvrir virtuellement, la démone en était restée ébahie ; quelque chose chez cette jeune femme lui rappelait ce qu'elle-même était. Elle se sentait à la fois familière avec elle depuis le premier mot, mais également en approche d'un combat sans merci. Son parfum semblait la luxure et la possession, ses yeux reflétaient la toxicité de son âme, et ses lèvres semblaient aussi dangereuses qu'empoisonnées. Mais, bien au delà de l'effrayer, cet aspect lui plaisait et l'attirait énormément. Elle ne pouvait s'empêcher de quitter des yeux cette sorte de miroir ayant changé les teintes de sa personnalité rouge pour lui attribuer des couleurs plus électriques, et se plaisait en sa compagnie pour le moment. Alors qu'elle laissait un sourire satisfait d'elle-même s'installer sur son visage, elle se dit que cette entrevue annonçait moult rebondissements.

Cependant, elle n'arrivait pas à imaginer exactement la suite des évènements. Habituellement, les humains sont prévisibles, et la plupart des habitants d'Another n'en sont mentalement pas si différents. Mais elle la troublait, elle avait quelque chose qu'elle n'avait pas senti depuis un bon moment déjà ; peut être lui ressemblait-elle à première vue un peu trop ? « Ne vous en faites pas trop pour moi, je me préserve pour les gens un peu plus dignes que les jeunes inconscients dans son genre.. même s'ils sont drôles, parfois, avec leur idiotie et leur estime d'eux-mêmes. Seulement.. » Son regard, alors que ses iris de rubis glissaient dans le vert presque radioactif de ceux de Yamiko, devint légèrement plus complice. Son verre glissa une nouvelle fois à ses lèvres. « Haiko est un nom bien trop formel. Appelez-moi plutôt Elvyra. » L'alcool coula une nouvelle fois le long de sa gorge blanche portant elle aussi les marques de son passé. Elle reposa le verre sur la table dans un tintement sourd et remarqua ainsi le demi-silence du bar. Ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude d'être épiée, mais la rencontre des deux colombes noires devait attirer l'attention. Il est vrai qu'elle sentait autour d'elles une sorte d'aura confortable, familière, mais aussi électrique que celle d'un combat à mort.

La démone n'avait pas spécialement fait attention au serveur, étant parfaitement absorbée par sa nouvelle rencontre. Elle ne réagit que quand un verre fût posé sur la table, et qu'elle en huma l'odeur reconnaissable ; cette jeune dame avait très bon goût, elle lui plaisait. Un alcool aussi fort que son caractère, avec une agrume tout aussi acide également. Si il y a bien quelque chose qui permet de cerner les gens à coup sûr, c'est l'alcool qu'ils consomment. Elle avala d'ailleurs une nouvelle gorgée de sa mixture rouge et édulcorée. « Joli tatouage. Simple mais agréable à regarder. Que signifie-t-il ? » Ayant patiemment attendu qu'elle boive à son tour, Elvyra posa son verre pour la contempler rapidement et lui adresser un sourire ; elle attendait de voir sa réaction, et se plaisait à la tester. Elle l'avait vu quand elle avait commandé sa boisson, entre deux mèches de cheveux emportées dans le mouvement de son buste. La démone songea alors qu'elle aurait elle aussi voulu faire de son corps une œuvre plutôt qu'un débris ambulant, mais qu'elle n'avait eu guerre le choix de l'artiste qui s'était occupée d'elle toutes ces années.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamiko N. Ui
Petite Baka & Admin
Petite Baka & Admin
avatar

Messages : 229
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En fonction de ma motivation et de mon temps ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Guns&Mirror

MessageSujet: Re: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   Jeu 4 Aoû - 15:36



Bad memories are gonna made a good future ▬ Yami & Elvy

Un sourire s'était affiché sur le visage de la belle, Yami le lui rendit chaleureusement, bien qu'elle croyait que ce sourire ne lui était accordé spécialement mais plutôt qu'il s'était permis de s'inviter joyeusement à la discussion. Yami n'en finissait pas de détailler du regard l’accoutrement de la demoiselle. Que dis-je, si bel accoutrement. Cela lui donnait une aura, que son sourire et son regard entretenaient, voir amplifiaient au fil des secondes. Une aura qui semblait traduire qu'elle ne se laissait pas marcher sur les pieds, mais qui savait se laisser aller en bonne compagnie. Pour ne pas dire que cela lui faisait envie, disons qu'elle serait flatteuse envers elle en ce rendez-vous.

- Ne vous en faites pas trop pour moi, je me préserve pour les gens un peu plus dignes que les jeunes inconscients dans son genre.. même s'ils sont drôles, parfois, avec leur idiotie et leur estime d'eux-mêmes. Seulement.. Haiko est un nom bien trop formel. Appelez-moi plutôt Elvyra.

- Elvyra ? Quel jolie nom, dîtes-moi.

Facile. Trop facile comme compliment. Enfin bon, c'est la vérité.

Yami porta son verre à ses lèvres, la senteur de ce liquide pénétrant son être tout entier afin d'être aussi acide que ne fût le fruit de celui-ci. Décidément, cette alcool n'avait pas de prix. Elle en prit une gorgée tout en écoutant les paroles de mademoiselle, ayant apparemment repéré son tatouage. Elle n'avait pas l'habitude d'en parler, peu lui posait d'ailleurs la question. Elle se détendit avec une autre gorgée avant de lâcher un soupire à travers un sourire un peu forcé.

- Oh.. Longue histoire. Enfin, pas si longue que ça quand on y pense. Cela vous ais déjà arriver de vous sentir différent ? Pas différent dans le sens des humains et de nos races, ni dans le sens supérieur ou égal aux autres. Juste différent au point de ne pas être considéré comme puissant exister. Un androïde est sensé faire régner la loi, mais vous connaissez sûrement ces foutus nouvelles générations. Ils ne respectent rien à rien. Eh bien, dans le temps où j'avais quatorze voir quinze ans, je me sentais comme tel. Les générations de mes années n'étaient pas beaucoup plus sage. Je me sentais.. Comme rien. Ces bestioles ne considéraient même pas que je puisse ressentir un quelconque sentiment. Voyez comme on traite certains animaux, insectes sur terre. En y pensant, je me suis demandé comment serait traité une nouvelle race, si on la découvrait. Un peu comme nous, mais animale. J'ai pensé à un dragon. Je me suis d'abord dis qu'il serait adoré, admiré, aimé. Mais pensez aux humains. Ces vils créatures. Bien sûr, ils l'aimerait. Tellement, qu'ils l'enfermeraient, le tortureraient à coup de test et de dépaysagisme. C'était peut-être abusé de faire cette comparaison à l'époque, mais je me sentis comme ce dragon. Je n'avais pas été comme tout le monde. Nous androïde avons été créés, avons vécu différemment, avec une éducation différente.. Un but différent. Est-ce qu'un androïde peut devenir chirurgien ? Non. Professeur ? Pire. Il doit penser à se battre, savoir se battre, battre l'ennemi, se sacrifier, protéger. Nous sommes différents. Mais au fond, nous le sommes pour vous. Pour vous protéger. Alors au lieu de me sentir comme ça. J'ai préféré afficher une certaine différence. Celle de faire comprendre aux gens, par un simple tattoo et une question comme la votre, que si nous sommes différents ce n'est pas un choix. Mais à cause de vous, pour être cru. Ça n'arrêtera pas les moqueries et les pics, en effet. Mais ça imposera le respect chez les plus sages. C'était mon choix. Je me sens bien, me sachant différente.

Elle était partie loin dans le passé. Ne s'était pas arrêtée. Ne sachant plus s'arrêter. Elle avait l'impression de péter un câble, mais seulement intérieurement. Intérieurement, elle se lâchait. On pouvait voir en son fort intérieur qu'elle cassait tout ce qu'elle pouvait, criant sa différence par dessus les moqueries autant que les acclamations. Les larmes comme du sang, entaillant les joues de la belle. Lui rappelant que, oui, cela n'était peut-être rien pour certains, mais cela l'avait changé, tout ce qu'elle avait encaissée. Qu'elle était là, encore en vie pour pouvoir en parler.
Extérieurement c'était l'envers du décor. Elle arborait un sourire narquois, regardant Elvyra droit dans les yeux avec un regard finement provocateur en envieux. Le verre à ses lèvres, sa langue caressant le peu de saveur qu'il restait sur l'extrémité du verre.

- Passionnant n'est-ce pas ?

Dit-elle avec un petit rire.


© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiko E. Fuyumi
Don't waking me
Don't waking me
avatar

Messages : 25
Age : 17
Lien de ta fiche : www.
Disponibilités : 7j/7 ? *nolife*

Fiche d'identité
• Pouvoir: Illusionniste

MessageSujet: Re: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   Mar 9 Aoû - 17:55

you're beautiful and sick like me. haiko elvyra fuyumi & yamiko naruka ui;










La Dame Noire inclina légèrement la tête en avant en décochant un sourire malicieux. Compliment simple et déjà fait des centaines de fois sur son patronyme particulier, il en restait cependant flatteur à entendre d'une interlocutrice qui semblait - pour une fois - de son rang. Une nouvelle gorgée sucrée glissa sur ses lèvres pulpeuses, et son souffle doux résonna dans le verre vide. Patiemment, elle garda un œil sur la jeune femme en face d'elle tout en levant deux doigts vers le comptoir pour obtenir un second verre qu'on déposa très rapidement devant elle. Elle ne fit même pas attention à qui le lui avait apporté, étant bien trop captivée par la belle androïde en face d'elle.

Quelle faiblesse que de déballer si facilement une si belle histoire à un rapace comme Elvyra. Celle-ci ne releva cependant pas ce fait, et se contenta d'écouter et de retenir le gros de l'histoire. Mais, quelque chose lui disait qu'au final elle n'était pas si stupide que ça de lui conter cette histoire. Cette dame semblait avoir plus d'un tour dans son sac, tout comme la démone, et ne devait pas être sous-estimée. A y réfléchir une seconde fois, elle se rapprochait mentalement de Yamiko. Depuis ses jeunes années, elle n'avait été traitée que comme un déchet assez amusant pour le conserver et l'user comme martyr encore et encore, et semblait ainsi, en quelque sorte, partager ce sentiment d'abus. Cependant, les deux énergumènes n'avaient visiblement pas prit la même route ; quoi que, une bonne menteuse ne révèle pas ses cartes au premier venu. La grande féline se gardait ainsi le droit de trop faire l'excentrique en sa compagnie, car elle pourrait l'être tout autant. « C'est un noble chemin que vous avez prit là. Je pense que c'était le meilleur à suivre dans votre situation. » Elle porta son nouveau verre à ses lèvres et se délecta du goût sucré et collant sur sa langue. Une androïde. Ça devait faire bien des lunes qu'elle n'en avait pas chassé un, la plupart n'étant pas plus intéressants que de fades humains. Certains cependant, comme elle, se montraient différents de la généralité qu'on leur forçait à porter et étaient certainement bien plus développés et intrigants que les autres. Celle-ci la fascinait, elle n'avait pas spécialement envie de se servir d'elle et de la jeter ensuite, c'était un sentiment un peu différent. Quelque chose en elle lui disait que peu importe ce qu'elle pourrait lui apporter dans le futur, elle aurait toujours autre chose à lui donner par la suite. Elle se retrouvait légèrement déboussolée devant cette mine de trésors qu'elle sentait si proche, mais si éloignée à la fois par cette sorte de doublon d'elle même tout aussi poissonneux, la radioactivité dans le regard. « Touche moi et meurs », semblaient dire ces prunelles à l'auréole quasi fluorescente ; mais un certain instinct poussait à vouloir y toucher.

Posant son verre délicatement sur la table, elle dégagea une mèche sombre de sa joue en exposant les quelques cicatrices qui l'ornaient. Des craquelures violâtres, comme un réseau de veines explosé depuis des années et jamais recyclé par le système immunitaire,  sur lesquelles elle passa silencieusement un doigt. « Je sens leur relief et peu importe depuis combien de temps elles sont ici, jamais elles n'arrêteront de lancer. » Sa voix se posait doucement, alors qu'elle faisait vagabonder son regard d'un air songeur. Bon nombre de fois elle avait fait un numéro similaire ; n'afficher aucune faiblesse semblait louche mais afficher les vraies était suicidaire, alors simuler était la clé d'un mensonge réussi. Elle fit mine de rependre un contrôle total d'elle-même et son naturel revint au galop, un sourire radieux couvrit son visage alors que la mèche retombait sur sa joue. « Je pense qu'on a tous notre marque de différence, d'une manière ou d'une autre. Les miennes sont partout, et je ne les ai guère choisies. » Elvyra était troublée par cette femme, elle l'avait prise de court en se montrant si semblable. Elle n'était plus sûre de ses méthodes ni de ce qu'elle pourrait réellement extirper de cette proie hors du commun. C'était rare, mais elle lui semblait insaisissable. Ce n'est pas ce qui l'arrêterait, loin de là. Elle descendit une nouvelle gorgée de son breuvage. « Avez-vous un souhait, Yamiko ? » Cette fois-ci, son ton curieux n'était pas simulé. Elle se questionnait sérieusement sur l'endroit où se séparaient leurs ressemblances ; peut être était-ce ici, peut être qu'il n'y en avait pas. Mais dans tous les cas Elvyra ne la lâcherait pas de si tôt, elle n'était pas sûre de sa réelle valeur mais garderait quand même cette petite pépite dorée comme un défi contre elle-même.

code by lizzou × gifs by tumblr

 


WHY DO YOU FEAR DEATH SO MUCH ?
liensfichetheme song#f00000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui   

Revenir en haut Aller en bas
 
am i beautiful, as i tear you to pieces ?- ∆ pv yamiko n. ui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Tear [Libre]
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Another :: Les lieux aux alentours :: Le bar-
Sauter vers: