Partagez | 
 

 яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexy H. Keynes
Like a robot, night guardian
Like a robot, night guardian
avatar

Messages : 129
Age : 18
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Présente mon capitaine ! ♦

Fiche d'identité
• Pouvoir: Chaînes de Distorsion

MessageSujet: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Mer 1 Oct - 13:39


Il doit être à peine 22 heures, que la nuit tombe déjà sur Another. J'erre dans une salle de classe, allongé paisiblement sur le bureau d'un professeur. Mon anxiété à atteint son plus haut niveau. Mon frère est depuis deux semaines déjà en salle de reprogrammation. Ce qui m'importe le moins, mais qui est quand même un point crucial dans les combats, c'est que j'ai besoin de lui à certains moments pour me défendre, tel est le rôle qu'il est censé tenir. Je me lève, et prends la direction du toit. Je regarde d'un air mélancolique mon téléphone, en espérant au plus profond de moi voir un message de lui, mais je n'ai reçu aucune nouvelle de sa part depuis pratiquement une semaine. Ils ont du s'attaquer à la partie la plus complexe de la reprogrammation : le programme interne (ou le cerveau si vous préférez). Je range mon téléphone, et monte les escaliers.

Lorsque je franchis enfin les derniers mètres menant au toit, j'ouvre la porte, et admire la vue splendide qu'offre l'académie d'Another. Des centaines d'étoiles jonchaient le ciel, et la Lune, elle, était pleine. Cela peut paraître étrange aux yeux de certains, mais elle et moi on se ressemble. On expose la plus belle face de notre personnalité, mais on cache la plus obscure, celle qui nous fait honte. Mon manteau s'agite avec le vent, je mets alors mes mains dans les poches pour qu'il cesse de bouger. Je me dirige dans un des coins du toit, et récupère le katana que j'avais posé là quelques heures plus tôt. Je commence à m'entraîner, car je me sentais un peu engourdi. Mon téléphone se met à vibrer, je me hâte alors de le sortir d'une de mes poches, et regarde : « Crée une distorsion, ou tranche, tu as quinze secondes. » Je regardais étonné mon téléphone. C'est peut-être le lien que j'ai entre mon créateur et mon programme interne qui m'a averti. Connaissant les dégâts que pouvaient causer mes chaînes, j'opte aussitôt pour mon sabre. Je peux apercevoir au loin une sorte d'espion. Une créature au corps difforme. Je ne sais pas vraiment le rôle de son existence, mais elle a atteint un seuil où je peux alors l'attaquer.


Je dégaine, et m'élance vers l'adversaire. La créature doit posséder un radar, car lorsque j'atteins la distance qui me permet de l'attaquer, une lueur rouge passe dans ses yeux. Était-ce le reflet des miens, où était-ce le signe pour elle de passer à l'offensive. Je pense que c'est la deuxième option, puisqu'elle change aussitôt de forme pour prendre un corps que je connais bien puisqu'il me ressemble : celui de mon frère. La ressemblance était plus que troublante, car mes membres se mettent à trembler, et je recule. Cependant, je me concentre, car ce qu'il veut, c'est que j'abandonne face au portrait presque à l'identique de mon jumeau.

Beau travail ! Seulement, quelque chose est irréel... Will' n'a pas les yeux violets, dommage pour toi, mais c'est échec et mat.

La créature, horrifiée par une telle erreur, se met à paniquer. Elle était faible. Je ne sais pas qui a décidé de la créer, mais il a dû bâcler certaines étapes dans son programme. Mais le geste que je dois accomplir pour en finir me brise le cœur, et la créature elle, le sait. Je pense au vrai William, celui qui est en train de subir une reprogrammation, celui qui m'a sauvé pendant notre test mutuel, celui qui a tenu son rôle d'existence, en me protégeant. Je cours vers cette pâle copie, et celle-ci ne prend même pas le temps de se défendre, puisqu'elle connaissait déjà l'issue du combat. Je lui tranche la tête. Voir la réplique de la tête de mon frère rouler sur le sol, me donne envie de vomir, mais je me retiens. J'étais essoufflé. Non pas que j'avais fourni beaucoup d'efforts, mais le fait qu'à l'instant précis où j'ai décapité la créature, j'ai eu le doute sur le fait qu'il pouvait être mon vrai frère. Mais quand je vois les câbles coupés, je comprends que ce n'était pas lui. Notre créateur a fait en sorte que nous ressemblions le plus à des humains, et nous a donné la capacité de saigner, par les câbles qui nous maintiennent en vie.

J'essuie la sueur sur mon front, mais j'entends encore des bruits de pas, sans réfléchir une seconde de plus, je cours vers la porte menant au toit, prêt à trancher la personne que mon programme a détecté. Un élève n'est pas censé traîner sur le toit à cette heure, c'était forcément un ennemi.



Alexy Theme Memories

Autre vava' ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Sam 4 Oct - 13:53














 ❝ Rencontre pendant une patrouille nocturne ❞
en collaboration avec Lexys!



Que la journée passe vite quand on s'amuse. Une balade en soirée, un petit saut au bar du coin, trois quatre verres l'alcools et hop, il fait déjà nuit. Et en plus d'être dans un état... Enfin, en plus d'être dans le bien, Beloved avait cours le lendemain. Et ça, c'était pas cool. Mais bon tant pis pour elle... Elle n'avait qu'à y avoir penser avant. Passant de rues en rues en frottant ses bras engourdis par le froid, la demoiselle se dirigeait lentement mais surement vers l'académie en se demandant si elle allait vraiment devoir se coucher de suite. Au final, une fois devant la bâtisse, elle prit le temps de s'assoir par terre en observant le ciel, et sortit de quoi se rouler une clope, essayant de reprendre un peu ses esprits avant de rentrer dans l'établissement...

Alors que la fumée clair s'échappait de ses lèvres de porcelaine, la jeune femme observait les astres briller dans le ciel, faisant rouler alors la clope entre ses doigts en jouant avec, et se demandait ce qu'état advenu de l'homme qui lui avait permit la vie. Durant un instant elle soupira, puis se dit que de toute manière, vu ce qu'il avait fait à sa mère, elle ne connaitrait jamais son progéniture et au final c'était peut être mieux comme ça. Elle n'en avait pas spécialement envie, et lui de son coté, devait surement rien en avoir à foutre non plus. Une fois la cigarette entièrement consumée, elle vint l'écraser contre le bitume froid, laissant son cadavre à cette place, et se releva pour pénétrer dans l'académie.

Ses talons claquants dans les couloirs silencieux, elle se décida après à peine 2mn de marche de les retirer, marchant pieds nus en tenant ses chaussures dans ses mains : après tout, vu l'heure qu'il était, elle n'avait pas vraiment envie de réveiller quelqu'un ou de se faire remarquer. Une fois arrivée devant sa chambre, elle frôla la poignée un instant, s'arrêtant comme pensant à autre chose, puis fini par retirer sa main, et tourner ses talons. Elle n'avait pas envie de dormir. Et puis surtout, sa colocataire était surement entrain de dormir et, elle non plus elle n'avait pas envie de la réveiller. Par respect, mais aussi pour éviter les vagues de questions du type "T'étais où?" ou "Tu faisais quoi?". Elle n'était pas vraiment en état de répondre clairement à ça. Direction le toit, histoire de prendre l'air, et fumer une deuxième clope...

Grimpant plus agilement les escaliers que quand elle avait ses talons, la demoiselle laissa ses derniers sur le pallier, avant de rentrer sur le toit. Les collant bien contre le mur à coté de la porte, elle sourit en sortant un petit paquet d'herbe de la poche de son slim, s'apprêtant à rouler de quoi se détendre un peu en cette fraiche soirée arrosée. Enfin. C'est ce qu'elle aurait fit, quand elle avait poser sa main sur la poignée et ouvert la porte, elle ne s'était pas faite littéralement charger par un type qui se trouvait là pour une quelconque raison. Par réflexe, et aussi parce qu'elle venait de manquer une crise cardiaque, elle se rendit invisible instantanément et bondit sur le coté du mur, s'y collant, pour que, si il continue de foncer, dévale les escaliers. Ce qu'il ne fit pas, et d'ailleurs sa facilité à ne pas tomber dans un piège si bête, mais qui marchait à chaque fois, la surpris. Il ne devait pas être humain. Il avait de très bon reflexe et donc soit il était une bête comme elle, soit autre chose.

Elle resta silencieuse, retenant son souffle, avant de se glisser derrière lui rapidement pour une enfin poser un pied sur le toit, bien qu'étant toujours invisible. Elle ne regrettait d'ailleurs pas d'avoir retirer ses talons au préalable car même si il ne pouvait pas la voir, il l'aurait surement entendu marcher, alors que là, elle était silencieuse au possible. Finalement, elle lui sauta sur le dos rapidement, nerveusement, étant de nouveau visible tandis qu'elle glissait d'un geste rapidement, le poignard qu'elle gardait toujours sur elle sous le cou de l'inconnu, y appuyant la lame contre sa peau sans la percer. Elle ignorait pourquoi il l'avait agresser de cette manière, mais au moins cela l'avait fait décuver instantanément. Serrant ses cuisses autours de lui, et continuant de le menacer de son arme, elle lâcha un froid et ferme


«Qui est tu? Tu fous quoi ici? Pourquoi tu m'agresses?!»





© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexy H. Keynes
Like a robot, night guardian
Like a robot, night guardian
avatar

Messages : 129
Age : 18
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Présente mon capitaine ! ♦

Fiche d'identité
• Pouvoir: Chaînes de Distorsion

MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Sam 4 Oct - 18:01

Lorsque la porte s'ouvre, je me rends compte que j'ai commis une grave erreur : c'était bel est bien une élève qui se rendait sur le toit. Mais il était trop tard pour m'arrêter, j'étais à deux doigts de la toucher, mais celle-ci disparaît sous me yeux, et je m'arrête net.

Que ?

Je sens alors quelque chose sur ma gorge, une lame de poignard, elle était donc armée. Je suis bloqué et je la vois alors réapparaître.

Qui es-tu? Tu fous quoi ici? Pourquoi tu m'agresses?!

Ce que je « fous ici » ? C'est plutôt à moi de demander ça. Contrairement à elle, je fais mon travail, elle a du culot celle-là. Ce n'est tout de même pas ma faute si elle vient passer la nuit sur le toit alors qu'elle possède une chambre dans l'académie ! Cela me fais sourire. Ce fameux sourire dont tout le monde parle.

Écoute, je n'ai pas de temps à perdre avec ton impolitesse. J'ai un travail à effectuer, qui n'est pas des plus simples, alors si en plus une étudiante décide de me mettre des bâtons dans les roues, il y a des risques que je t'élimine, pour le bien d'Another bien sûr. M'enfin, je vais tout de même répondre aux questions que ta curiosité se pose. Lorsque l'on a achevé ma création, j'ai été nommé Alexy. Alexy Heddwyn Keynes, je suis un androïde. Et vois-tu, je travaillais avant que tu ne débarque pour.... fumer, vu ton haleine. En temps normal, tu n'as rien a faire ici, la nuit les étudiants sont dans leur dortoir, qu'ils dorment ou non. Je ne dis pas que tu es malveillante, je ne te connais pas, mais actuellement, tu es une gêne.

Sans attendre une seconde de plus, je me dégage en utilisant mes chaînes et en l'envoyant valser en douceur à quelques mètres de là. Je récupère mon katana qui était tombé sous la surprise, et retourne à mon poste. Aucun ennemi en vu. Tant mieux, car avec cette fille à mes côtés, cela aurait été difficile de la protéger tout en combattant. Car oui je la menaçais de la tuer, mais je n'ai en théorie pas le droit de faire ça.

Et toi, quel est ton nom, si tu es d'humeur à me le dire ?

En attendant sa réponse, je fais des échauffements, au cas où un ennemi débarquerait à l'improviste. J'entends des murmures. Encore des espions ? Franchement les adversaires pourraient varier les types d'ennemis, ça devient lassant à force. Je me retourne, et sans aucune surprise, découvre une petite créature ressemblant à ce que les humains appellent « chauve-souris ».

Pauvre créature, ton existence aura été brève.

Et sans aucune pitié, je la tranche en deux. J'entends encore des messes-basses. Je veille à ce que la jeune fille ne se fasse pas attaquer, tout en assurant mes propres arrières. Sans mon frère, je suis un peu décontenancé.


Les chuchotements se font de plus en plus nombreux. Pour être honnête, je suis inquiet. Je m'avance vers l'étudiante, peut-être que si je suis plus proche d'elle, je pourrais mieux la protéger.



Alexy Theme Memories

Autre vava' ♥:
 


Dernière édition par Alexy H. Keynes le Dim 5 Oct - 8:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Sam 4 Oct - 18:41














 ❝ Rencontre pendant une patrouille nocturne ❞
en collaboration avec Lexys!



Il sourit, elle peut le voir de là où elle est. La joue de ses pommettes lisses s'étirent, ce qui trahit ce rictus qui n'avait rien à faire là. Qu'est ce qui pouvait bien le faire sourire de la sorte? C'est pas comme si elle était clairement entrain de le menacer. Elle ne sentait rien dans ses muscles ni dans sa façon de se comporter qu'il craignait la moindre chose de l'arme avec laquelle elle le tenait contre elle. Peut être un zombie? Non, il n'aurait pas eut ce reflexe quand elle s'était tournée en invisible... Oh, mais alors tout simplement...

«Écoute, je n'ai pas de temps à perdre avec ton impolitesse. J'ai un travail à effectuer, qui n'est pas des plus simples, alors si en plus une étudiante décide de me mettre des bâtons dans les roues, il y a des risques que je t'élimine, pour le bien d'Another bien sûr. M'enfin, je vais tout de même répondre aux questions que ta curiosité se pose. Lorsque l'on a achevé ma création, j'ai été nommé Alexy. Alexy Heddwyn Keynes, je suis un androïde. Et vois-tu, je travaillais avant que tu ne débarque pour.... fumer, vu ton haleine. En temps normal, tu n'as rien a faire ici, la nuit les étudiants sont dans leur dortoir, qu'ils dorment ou non. Je ne dis pas que tu es malveillante, je ne te connais pas, mais actuellement, tu es une gêne.»

Impolitesse?! Evidemment un androïde, quelle idiote. Elle n'as qu'à peine le temps d'écarter sa petite arme de la gorge du protecteur qu'elle se retrouve en un fragment de seconde, repoussée. Elle atterrit sans trop de peine sur ses jambes alors qu'elle avait bien sentit qu'il avait fait attention à ne pas la brusquer et l'envoyer valser de l'autre coté des rambardes maigrichonnes qui protègent -oupas- du vide qui sépare le haut de la bâtisse du sol. Elle fait tourner son poignard agilement entre ses doigts en le fixant, lui et ses moindres gestes, puis range de nouveau son arme aiguisée dans son mini fourreau de cuir noir qui est dans son slim, contre ses fesses fermes et rebondis.

«Et toi, quel est ton nom, si tu es d'humeur à me le dire ?»

Qu'elle sympathique manière de réagir. C'était bien visible qu'il n'était qu'un amas de métal. Enfin, menacer une jeune femme pour lui demander de décliner son identité... Si il voulait une réponse, il y avait d'autres moyens de faire, mais bon. Elle laisse son regard se poser sur l'arme qu'il vient de récupérer et se sent soulagée qu'elle n'as rien perdue de ses reflexes purement animaux car, avec ça dans le crâne... Elle aurait perdu beaucoup de sex-appeal n'est ce pas? Il fallait bien se soucier de son physique hein! Ses oreilles de panthères se dressent sur son crâne, et elle lèche ses crocs pointus. Il semble être à l'affut, mais de quoi?

«Beloved. Beloved Hanazawa. La prochaine fois évite de charger comme un buffle, ça peut arriver d'avoir envie de souffler un peu de cette école de dingues, et je crois pas que tuer des élèves soient dans tes priorités, trouduc....»

Le mot n'était pas de trop, et cette insulte fut soufflée, et à peine audible. Après tout elle venait de manquer de se faire transpercer par un ramassis de fer -bien foutu, certes-, pour ensuite se faire littéralement menacer de mort et traiter de gène! Non mais où va le monde. En roulant de ses yeux au ciel, la féline va à son tour ramasser ses affaires, c'est à dire son paquet d'herbes qui était venu s'échouer près de la porte, juste après qu'elle ai esquiver cette pénétration soudaine non voulu et qui aurait été surement très déplaisante.

Elle est dans ses pensées alors que le petit corps animal tombe juste devant son pif, et que ce spectacle lui arrache un bref sursaut. Elle grimace de dégout en levant ses grands yeux bicolores vers lui, tandis que les sourcils qui sont au dessus de ces derniers se fronce avec mécontentement

«Non mais qui t'es pour tuer des êtres sans défense. Elle menaçait pas l'académie à ce que je sache? Vous êtes vraiment tous les mêmes bandes de robots stupides. Pense à te faire défragmenter ça te ferait du bien aux boulons.»

C'était bien la seule race avec laquelle elle ne se sentait pas en harmonie. Malgré qu'elle n'en avait pas rencontrer des tas, elle avait entendu beaucoup de rumeurs, et ce 'garçon' si elle pouvait appeler ça comme ça, ne faisait pas remonter l'affection qu'elle portait a ces êtres étranges. Aussi, elle était curieuse, à coté d'être pleine d'un étrange mépris envers eux. Est-ce qu'ils étaient capable de ressentir un quelconque sentiment d'amour, d'affection, de tristesse? Où n'était-ils, comme elle le pensait, que des choses, ressemblant parfaitement à un humain, dépourvu de raisons, et créer seulement pour faire ce qu'on leur avait dit de faire. Ils n'avaient aucun respect de ce qu'était la vie à ses yeux, surement parce qu'ils n'en avaient même pas. Ils ne vivaient pas, ils se contenter de... 'fonctionner'

Malgré tout, il semblait de plus en plus sur ses gardes, et cela ne la rassurait pas. Elle n'avait jamais assister à une attaque. Elle n'avait connu que l'Another paisible et tranquille. Elle ne comprenait même pas pourquoi des gens leur voudraient du mal alors qu'ici, c'était un havre de paix pour tout ceux qui le désiraient. Se libérer de tout ce monde lointain mené par la haine et la violence. Enfin, faite comme Beloved, faites l'amour, pas la guerre. Elle le vit se rapprocher de lui, et sa queue fouetta nerveusement l'air, alors que sa voix cristalline demandait, la gorge nouée

«Qu'est ce qui se passe au juste?!»




© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexy H. Keynes
Like a robot, night guardian
Like a robot, night guardian
avatar

Messages : 129
Age : 18
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Présente mon capitaine ! ♦

Fiche d'identité
• Pouvoir: Chaînes de Distorsion

MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Dim 5 Oct - 9:13

Beloved. Beloved Hanazawa. La prochaine fois évite de charger comme un buffle, ça peut arriver d'avoir envie de souffler un peu de cette école de dingues, et je crois pas que tuer des élèves soient dans tes priorités, trouduc....

Beloved. Ce nom avait tant de sentiments à la fois, que j'en ai des frissons. "Trouduc" ? Je lâche un léger rire, peut-être n'avait-elle pas comprit le principe d'un androïde. Pour repérer l'ennemi, tous nos sens doivent êtres affutés, l'ouïe et la vue principalement. Alors même si elle le prononce d'une manière inaudible, je l'ai entendu comme si elle me l'avait adressé en face. Mais bon, je vais ignorer cette légère insulte, puisqu'elle avait même devinée que je n'avais pas le droit de tuer des élèves, dommage...

Alors que je me tiens seulement à quelques mètres d'elle maintenant, elle me lance :

Non mais qui t'es pour tuer des êtres sans défense. Elle menaçait pas l'académie à ce que je sache? Vous êtes vraiment tous les mêmes bandes de robots stupides. Pense à te faire défragmenter ça te ferait du bien aux boulons.


Je la regarde en mode blasé. Je pousse un léger soupir.
Ce genre de créature est appelée "espion", et vois-tu effectivement, en soit elle ne représente pas une menace. Le seul problème, c'est que qu'il y a derrière. Si cet espion arrive à ses fins, elle va envoyer des informations conséquentes sur Another à son propriétaire, et ainsi il pourra créer un monstre capable de ravager cette île. 


Je me tais une seconde. Ce qu'elle avait dit à la fin m'a profondément blessé. Je pense au frère que l'on m'a accordé, allongé, en train de subir des tests, et en train de se faire tripoter son système. Cela m'écœure. Je crois même sentir une larme couler sur ma joue. Je serre mes poings.


Je veux bien que tu m'épargnes de tes commentaires. Tu vois, une créature assez dépourvue de classe risque de nous poser problème. J'ai un frère, que j'aime par-dessus tout, et lui subit une opération de son programme, quelque chose d'assez pénible. Et contre ce genre de créature, son rôle est de me défendre, et là il n'est pas là, donc...


Je regarde attentivement l'ennemi. Il ressemblait à une grosse flaque noire, avec des yeux en quantité multiple. Je n'arrive pas à m'empêcher de lâcher un bruit de dégoût. 


Qu'est ce qui se passe au juste?!

Je me place devant Beloved en guise de bouclier. J'espère sincèrement qu'elle n'aura pas d'idées stupides pendant le combat, qui s'avère déjà assez fastidieux comme ça. Je regarde l'a créature s'étaler. Elle a l'air de corrompre tout ce qu'elle touche. Cette fois-ci, je n'avais pas le choix, je devais renoncer à mon katana. Je regarde mon téléphone, toujours aucun message. Je fais apparaître une quantité impressionnante de chaînes. Mes yeux changent de couleur, je peux le sentir. Je pense à crever la plupart des yeux grâces aux tranchants de mes chaînes.

A peine l'ai-je imaginé, que la créature est attaquée par ma solitude. Je m'adresse alors à l'étudiante que je me devais de protéger, au péril de ma vie.

Méfie-toi de mes chaînes s'il te plaît.


Depuis longtemps, je n'utilise plus mon pouvoir de distorsion à cause de la douleur qui suit le combat, mais là je n'avais pas le choix. L'ennemi allait souffrir, mais en même temps, je compatirai à sa douleur plus tard. Mon pouvoir me permet donner une longueur infinie, ou même une corpulence que je donne n'importe quoi. Je décide de ne pas évoluer dans le gore, j'utilise de nouveau mes chaînes, mais l'ennemi rétorque et sa glue corrompue à réussi à toucher mon bras gauche. Je recule brusquement par la douleur. Que se passe-t-il si l'on est corrompu ?



Alexy Theme Memories

Autre vava' ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beloved Hanazawa
Who I am ?
Who I am ?
avatar

Messages : 147
Disponibilités : 7j/7 si il n'y a pas de problèmes ~

Fiche d'identité
• Pouvoir: Camouflage

MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Dim 2 Nov - 10:57














 ❝ Rencontre pendant une patrouille nocturne ❞
en collaboration avec Lexys!



L'atmosphère était étrange. Un mélange de pression, de nervosité... Ignorer ce qui pouvait se passer ici, ne connaitre que les bons cotés d'Another, et être en présence de quelqu'un qui ne connait presque que ses mauvais cotés. Enfin, 'quelqu'un' si elle pouvait vraiment le définir ainsi. Mais c'est une drôle de remarque de la part de ce dernier qui la fait tilter. Quoi? Les robo- ... Enfin, Androïdes peuvent avoir de la famille? Comment ça pouvait marcher? Avaient-ils le même programmes qui coulait dans leur fils? Etaient-ils simplement du même 'Créateurs'? Ou encore avaient-ils était éduqué et avaient grandis et vécu ensemble? Cette notion de non existence réelle troublait la demoiselle au plus haut point Mais plus elle l'observait et l'écoutait, plus la haine et le dégout se transformait lentement mais surement en curiosité dévorante.

Par contre, c'est l'autre partie de sa phrase qui la fait réagir encore trop tard. C'est ce frère en question qui est sensé le protéger lui. Qu'est ce que ca peut bien vouloir dire? Qu'il était incapable de se protéger seul, lui et Another de ces fameuses menaces, et qu'elle était entrain de parler avec un rob-.. Bon soit, un 'type' qui allait au final se faire mettre en mille morceaux en deux secondes, et que peu après elle allait subir la même chose si elle n'arrivait pas à courir assez vite? Elle le vit se mettre devant elle, et le nota tout en le mettant dans un coin de sa tête. D'un coté, c'était sympas. D'un autre, il était peut être juste programmé pour ça, et ne le contrôlait pas.

« Méfie-toi de mes chaînes s'il te plaît. »

Un frisson parcourt l'échine de la féline alors qu'elle ne comprend pas de suite ce qu'il sous entend par ce drôle de conseil. Au final, son regard vairon viens se poser sur ce qu'il viens de sortir d'on ne sait où. Alors eux aussi avaient des pouvoirs, c'était une information qu'elle ignorait. Le cœur de la belle battait si fort qu'elle l'entendait jusqu'à ses tempes, et peinait à se concentrer pour ne pas les mettre en péril, lui ou elle, ou eux deux. En regardant par dessus son épaule, de loin, elle réussit à distinguer la forme qui, selon les dires de l'Androïde, menacer Another. Il arrive à arracher un grognement de dégout de la part de Beloved, qui recule par reflexe

L'offensive est lancé de la part d'Alexy, et la demoiselle reste sur ses gardes, les oreilles en avant, tout en restant derrière lui pour ne pas se mettre dans ses pattes, mais visiblement cela ne se passe pas comme prévu. Il manque de la basculer en reculant, mais la demoiselle se décale agilement pour se mettre à présent à ses cotés, ayant un meilleur angle de vue sur lui et la situation. Mais ses sourcils se froncent en voyant que le garçon avait apparemment été touché. Attrapant rapidement le bras du garçon, avec une douceur insoupçonnée, elle observe la partie touché, sans rentrer en contact avec

« Ok ca craint... M-mais t'as dit que c'était un espion hein, il peut pas vraiment nous faire de mal? »

La demoiselle lâche son bras, qui n'avait rien subit de grave, mais au contact de cette chose, qui sait ce qui pouvait se passer. Il suffit qu'il s'infiltre dans sa peau et qu'il vienne foutre en l'air ses circuits électronique et tout ce bordel. Et si c'était elle qu'il touchait, est ce que ca allait lui faire un truc du genre aussi, mais en beaucoup moins sympathique sachant que se faire réparer en étant hybride, c'était tout de suite beaucoup moins simple? Sa gorge se noue, et elle peine a déglutir. Au final, elle regarde de nouveau Alexy, et annonce un

«B-bon... Le travail d'équipe ok? Je t'aurais bien proposer de l'immobiliser sachant que ma spécialité c'est la rapidité et l'agilité, mais là... Si je peux pas toucher cette infâme créature, ca va être compliqué... Qu'est ce qu'on fait?»



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexy H. Keynes
Like a robot, night guardian
Like a robot, night guardian
avatar

Messages : 129
Age : 18
Lien de ta fiche :
Disponibilités : Présente mon capitaine ! ♦

Fiche d'identité
• Pouvoir: Chaînes de Distorsion

MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Ven 26 Déc - 1:20


Alors que j'essaye de contenir cette douleur, Beloved m'attrape le bras.
Ok ça craint... M-mais t'as dit que c'était un espion hein, il peut pas vraiment nous faire de mal ?


Je veux lui dire qu'elle n'aurait pas dû le toucher. Qui sait ce que cet "espion" peut faire ? Je ne peux m'empêcher de sourire. Nous qui étions limite en train de nous battre quelques minutes auparavant, c'est comme si nous étions complices maintenant.

B-bon... Le travail d'équipe ok ? Je t'aurais bien proposer de l'immobiliser sachant que ma spécialité c'est la rapidité et l'agilité, mais là... Si je peux pas toucher cette infâme créature, ça va être compliqué... Qu'est ce qu'on fait ?

Agir en équipe ? Cela doit faire longtemps que ça ne m'était pas arrivé... Oui, depuis.... mon test... Je plonge dans mes pensées quelques instants, et reviens à la réalité, car mon devoir était de protéger Beloved de cet espion quelque peu "muté".

Ca ne me pose aucun problème. Seulement, cet espion a quelque chose de spécial que je n'avais jamais vu avant. Il a muté... peut-il le faire autant de fois qu'il le souhaite ? Tout ce qui est sûr, c'est qu'il est plus dangereux qu'il en avait l'air, mais à deux, ça devrait être beaucoup plus simple. Comme je dois éviter au maximum d'utiliser mes chaînes, je te propose d'effectivement l'immobiliser. Par contre, ce monstre n'a pas l'air d'avoir une consistance solide, ce qui veut dire qu'il peut prendre la forme qu'il souhaite.

Je réfléchis quelques instants supplémentaires, schématisant la scène.


Je vais devoir utiliser mes chaînes une dernière fois, histoire de le compacter, mais cela ne durera que quelques secondes. Comme tu es rapide, tu devrais pouvoir l'atteindre avant qu'il ne reprenne une autre forme. A ce moment-là je prendrai mon katana, et l'achèverai, ça te va ?

Je ne pensais pas devoir dire ça, mais heureusement que Beloved se trouvait sur le toit, je ne m'en serais certainement pas sorti sans elle. Après, rien n'est joué, mais mes fonctions du système me disent d'agir ainsi. Mes yeux passent de la couleur magenta à la couleur rouge. Je regarde le ciel, prends une inspiration, et active mes cinq sens. C'est ma première collaboration en dehors de ce test. Ce test que j'aurai raté sans lui... Mais, si jamais la situation venait à se dégrader, je protégerai l'étudiante, même si je dois mourir pour cela. Après ça, d'autres androïdes rappliqueront sûrement pour me remplacer et pour lui porter secours. Après je serai soit bon à la casse, soit à être amené chez le camp ennemi.



Alexy Theme Memories

Autre vava' ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 22

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   Dim 29 Mai - 0:41

Rp Abandonné & Archivé en date du 28/05/16.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]   

Revenir en haut Aller en bas
 
яєη¢σηтяє ρєη∂αηт υηє ραтяσυιℓℓє ησ¢тυяηє. [ρν ▬ вєℓσνє∂]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Les rps terminés & abandonnés-
Sauter vers: