Partagez | 
 

 Rencontre nocturne with pandore

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre nocturne with pandore    Mar 22 Juil - 18:00

Rencontre nocturne

   
PandoreAsiel





Froide et pâle nuit que celle-ci, aussi froide physiquement qu’émotionnellement, la faible lueur de la lune éclairait mon visage et ma peau clair et frissonnante . Maudit corps, maudit sceau, sans lui le froid ne serais pas un ennemie, la maladie non plus et surtout je ne serais pas cloitrer dans ce corps de....de gamine! J'en rage, condamnée à rester éternellement dans un corps qui ne peu ni grandir, ni vieillir et surtout qui m'empêche de vivre ma vie comme je l'entend, certes je peu prendre mon apparence adulte, mais cela ne dure jamais longtemps , ce qui limite fortement mes temps de plaisirs, mais aussi la possibilité de construire des relations durables, pas comme si j'en avais envie là maintenant, de toute manière j'en suis incapable, cela fait bien trop longtemps que j'ai chasser la possibilité d'en avoir , mais en même temps .....j'aimerais ne serais qu'avoir le choix, rester seule car je le veux et pas parce que cela m'est imposer . Peut-être que vous ne voyez pas de quoi je parle, après tout vous vous pouvez choisir, donc la souffrance causer par cette absence de liberté vous est surement inconnue. 

Je sentis de petite perles couler sur mes joues, des perles d'une rareté infinie , car je ne laisse cela se produire que très rarement , mais en ce soir de solitude où la lune est seule témoins de cette vague d'émotions, je me laisse doucement aller, laissant s'échappée des larmes qui avaient attendu tant d'années si ce n'est de siècles pour le faire ....pourquoi craquais-je ce soir? Je ne saurais le dire....une journée passée a me faire traitée de gamine? A moins que ce soit parce que Belo n'était déjà très occupée quand je suis rentrée ce soir? Où la solitude qui finit par me peser que sais-je ...toujours est'il que cette nuit je suis sur le toit, seule, déprimé et entrain de pleurer comme jamais je ne l'ai fait avant.

N'attendant rien, ni personne pour me consoler je reste ainsi transite de froid , laissant l'éternel sablier du temps s'écouler sans effet sur moi, mais détruisant ce que je connais et ayant fait disparaître tout ce que j'ai pu connaître, époque, possession, amis , amants, famille....chacun disparaissant l'un après l'autre , tuer ou mort naturellement , me laissant seule, terriblement seule....Pourquoi dois-je vivre en voyant les autres périr , pourquoi ne puis-je pas les suivre ou les sauver? pourquoi dois-je supporter leurs disparition impuissante ? Ne suis-je point un ange? Une créature qui sauve et aime? Alors pourquoi ne puis-je sauver personne? Pourquoi ne puis-je aimer personne? Pourquoi faut'il que je soit seule encore et encore , à jamais, tout le monde meurs et disparaît, sauf moi qui reste unique témoin des événements de ce monde et de l'autre, voyant défiler célébrités et inconnus. Pourquoi dois-je vivre tout cela? Mon existence as t'elle au moins un sens? Je ne sais pas ou je ne me souvient plus.







    Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Ven 25 Juil - 14:51

Comme chaque jour, le réveil sonna. Vola contre le sol. La couette suivit. Le tout accompagné d'un grognement. Pourquoi fallait-il se lever si tôt pour aller en cours, hein ? Surtout avec le peu qu'on apprenait... La brune s'étira, avant de prendre comme chaque matin, ses affaires, avant de se diriger vers la douche. Une fois tout à fait propre, elle sécha sa peau avant de s'habiller. Noir, un tout petit peu de rouge pour sur les lèvres pour attirer le regard, et c'était bon. Elle sortit donc de sa chambre. D'ailleurs, elle allait devoir la partager, bientôt. Cette idée ne l'enchantait guère, mais elle ne pouvait rien changer. D'ailleurs, la bande rouge en face de son lit, venait d'être repeinte en vert. Vert ? Qu'elle horreur... Cette idée de voir du vert chaque matin, en plus du réveil,  un cauchemar ! Mais bon, elle ne pouvait rien dire, si ce n'est qu'elle n'était pas d'accord, le dirlo lui rirait au nez, et c'est tout... Et c'est tout. Elle soupira, et se dirigea en cours. La journée s'enfuit aussi vite qu'elle avait fait fuir la nuit.

Pandore décida d'aller faire un tour, avant de retourner dans sa chambre... Ah non, elle n'était plus à elle, c'est vrai. Elle n'était plus qu'à elle. Et cela la mettait hors d'elle. Elle vagabonda un bon moment, sans vraiment trouver de réconfort. La démone soupira. Elle en avait plus qu'assez, des cours, des autres, de cette vie. C'était calme, ah çà ! Pour l'être... On ne pouvait pas faire mieux ! Certes... Mais il n'y avait strictement rien à faire. Rien du tout ! Elle poussa un cri, dehors. Il faisait noir, mais elle repéra une canette, et elle ne se gêna pas pour donner un coup dedans. Elle avait besoin d'extérioriser ce qu'elle ressentait, ou cela retomberait sur quelqu'un. Quoique... Ca allait retomber sur quelqu'un, de toute façon. Peut être pas ce soir, mais un jour. Et puis qu'importe, ce jour là arriverait, c'est tout. Autant ne pas dramatiser la chose.

Elle soupira, elle n'avait nullement envie de retourner se cloîtrer dans sa chambre, jusqu'au lendemain, et recommencer, encore, encore, encore et toujours.  Alors elle n’y retournerait pas. Simple n’est-ce pas ? En effet. Elle retournerait dans les couloirs de l’académie, accèderait aux toits, et serait au calme. Dominant tout le reste de l’académie, elle resterait à fixer le ciel bleu marine, tapissé de constellations et de soleils. Oui, car les étoiles ne sont que des soleils, donc pourquoi les appeler autrement ? Appelons un chat, un chat. Bah oui... Bref ! Elle rebroussa le chemin, jusqu’au bâtiment. Imposant et symétrique, il était le centre de ce qu’elle  pourrait appeler campus.  Une fois entrée, elle monta d’étage en étage. Jusqu’à enfin trouver sa porte de sortie. Elle sortit. La fraicheur lui fit presque comme une gifle. Pandore frissonna un moment, puis sa peau s’adapta. Elle put enfin se poser, et regarder l’immensité qui s’étendait au dessus d’elle.

Son moment de paix ne dura pas. Elle entendit comme un sanglot non loin. Elle soupira. Qui osait venir là en même temps qu’elle bon sang ? Jamais tranquille ici, en fait. La démone balaya le toit du regard, jusqu’à trouver la silhouette. Vu la taille, dans tous les sens du terme, celle-ci était féminine. Elle s’avança. Si c’était une question de suicide, elle se démerderait, mais bon, autant aller voir ce qu’il se passe, parce que bon, elle gâchait la soirée, là. Une fois près de ce qui semble être une blonde, elle posa une main sur l’épaule de la petite. Enfin ce qui en avait l’air, elle avait appris à ne pas se fier aux apparences. Elle-même ne pouvait pas être considérée comme démone –odeur mise à part- sans qu’elle ne change de forme.
♣ Hey, c’est pas aujourd’hui qu’il faut sauter, tu sais ?
Pandore fixa un instant la jeune –ou pas, en fait, elle n’en savait rien-. Sa voix n’avait rien de doux, de tendre, elle s’en fichait. Elle tentait juste de savoir pourquoi cette blonde venait chialer sur le toit alors qu’elle n’avait envie que d’une chose, être tranquille. Bon, s’il fallait qu’elle soit compatissante pour qu’elle parte, elle le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Ven 25 Juil - 19:41

Rencontre nocturne

   
PandoreAsiel





  
Le silence et la lune pour témoins, cela est amplement suffisant , mais bien évidement rien ne se passe jamais comme on veut , aussi sursautais-je lorsque j'entendis une voix prêt de moi. 

♣ Hey, c’est pas aujourd’hui qu’il faut sauter, tu sais ?


Basculant en arrière sous l'effet de la surprise je me retrouve allonger sur le dos , la tête douloureuse, me faisant lâcher quelques larmes supplémentaire ,  regardant qui se trouve prêt de moi je découvre une jeune femme brune aux longs cheveux corbeaux , aux visage fins mais loin d'être bienveillant sans être pour autant effrayant, disons qu'elle est belle, mais qu'elel m'incite quand même à me méfier d'elle....pourquoi as t'il fallut qu'il y ait un témoins et surtout de son genre, si belo avait été là je n'aurais pas protester puisqu'en théorie elle aurait pu me surprendre à pleurer dans mon oreiller , mais là....une parfaite inconnue...peu engageante qui plus est pour ce genre de confidence tout du moins . 

Du moins, elle ne me connait ni d'eve ni d'adam , aussi puis-je jouer sur mon apparence pour donner le change, après tout elle m'as découverte dans mon intimité et je ne veux pas que cela se répande , aussi pris-je mon ton le plus enfantin pour lui répondre.

-Sautez? Je...je regardais simplement la lune....en me souvenant que je suis seule ici...

La vérité..la simple vérité , mais moins honteuse avec cette apparence enfantine et ce rôle, je préfère milles fois qu'elle me prennent pour une enfant perdue et malheureuse que pour une adulte en détresse . Je ne veux pas être sauver par un prince ou une princesse charmante, sachant pertinemment que je la verrais un jours disparaître . Certes, la solitude blesse, me blesse cruellement , cependant ce n'est rien comparer à la douleur d'une pertes...Vraiment ce n'est rien de comparable......et pourtant je pleure sur ma solitude tout en me souvenant de Balt, Kyn, François et les autres, plusieurs fois déjà j'ai cru mourir en voyant une personne proche s'éteindre devant mes yeux, ou recevant un simple messagers m’annoncer que je ne reverrais jamais plus tel ou tel personne.

Le regardant tout en m'essuyant les yeux encore larmoyant, tout en continuant mon rôle d'enfant , je m'approche d'elle mue par une envie de réconfort, que je n'aurais surement jamais laisser s'exprimer si elle savait qui j'étais . Regardant ses bras et son torse sans dissimuler l'envie de m'y blottir avec il faut le dire pour une fois , aucun attrait pervers dans cette envie.

- Je ...je peu venir dans tes bras? Rien qu'un peu? je ne veux plus être seule....

En jouant ce rôle, j'eu l'impression de vraiment redevenir l'enfant que j'étais avant  une pointe de malheur et de souffrance en plus toute fois , ses sentiments m'aidaient à interprété mon rôle, affichant une expression proche de l'apparitions de nouvelles larmes , je ne pu cependant m'empêcher de me demander si je jouais vraiment le rôle ou si il s'agissait de ce que je voulais vraiment.










    Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Mar 29 Juil - 13:42

A peine la démone eut-elle parlé, et déposé une main presque sincère sur l'épaule de la blonde, celle-ci bascula en arrière, se cognant la tête au passage cela n'échappa aucunement à Pandore. La brune la regarda ce qui semblait être une enfant. Elle était un peu intriguée, pourquoi se jeter contre le sol ainsi ? Si elle avait eut si peur, elle l'aurait déjà frappée, non ? Quoique... Tout le monde n'était pas démons, et tous les démons ne possédaient pas tous une forme humaine, comme celle-là. La brune soupira légèrement, si elle lui avait voulu du mal, elle n'aurait eut qu'à l'embrocher sans que personne ne s'en rende compte. Cette idée laissa un semblant de dégout dans la bouche de la démone. Y avait-il encore une seule personne capable de se défendre sur cette île ? Elle se ressaisit, si elle voulait se retrouver seule, il fallait qu'elle ne brusque rien...
♣ Pardon si je t'ai fait peur...
Pandore manqua de cracher pour retrouver une bouche saine. S'excuser ? Elle l'avait vraiment fait ? La brune se détestait elle-même. Pourquoi n'avait-elle pas rit comme elle en mourrait d'envie, face à la maladresse du geste de la blonde ? Elle se mordit l'intérieur de la joue droite. Elle ne devait pas lâcher l'affaire maintenant, ou la petite risquait de mal le prendre, et cela finirait en crêpage de chignon, autrement dit, pas de solitude. Pas de sérénité... Rien ! Les yeux écarlates de la démone se posèrent sur la blonde. Elle pleurait ? La patience de la jeune femme allait être mise à rude épreuve, ce soir. Dans les yeux azur de l'autre, elle surprit une légère lueur. De la crainte ? Non, bien qu'elle aurait apprécié... Juste de la méfiance, apparemment. Cela suffit à ce que l’orgueil de la brune remonte un instant. Un simple instant, brisé par la voix enfantine qui s'adressa à elle.
-Sauter ? Je... Je regardais simplement la lune... En me souvenant que je suis seule ici...

Bon, niveau niaiserie, Pandore était servie. Elle toisa d'un regard neutre la blonde allongée contre le béton du toit. Elle avait du douiller, en se claquant la tête dessus, tout de même. Mais ce n'était nullement le problème de la brune, elle s'en fichait, ce n'était qu'une simple constatation.

♣ Tu trouves que tu es seule ? Alors que même sur le toit, il y a toujours quelqu'un pour venir te voir ? On doit pas avoir la même définition.

Intérieurement, tout allait mieux. Le ton redevenait ce qu'il avait toujours été, neutre, froid, le regard semblait la sonder, dur, noir, tout redevenait normal, ou presque. Pandore avait fait en sorte que son agacement passe juste par les mots. Comme un message subliminal, ou quelque chose du genre. Elle était agacée de ne pas pouvoir être seule, parce qu'une blondasse déprimée venait croupir là. En fait, plutôt que de la retenir, l'instinct de la démone, l'avait supplié de pousser, mais l'esprit l'avait retenu. Ca ne servait à rien, de toute façon ils étaient tous pareils, ici, non ? Dans le pire des cas, ce n'était rien. Elle arrangerait ça un autre jour. La brune s'assit sur le sol, et fixa l'astre nocturne. Elle soupira, la lune était pleine, la lueur était presque aussi forte que celle du soleil, et elle détourna rapidement les yeux. Elle se rappelait, du jour où la pleine lune avait été rouge. Une belle lune de sang, ça, c'était magnifique, et ! Ca ne brûlait pas les yeux. Mais la voix de la blonde la ramena brutalement sur terre. Elle s'était rapprochée d'elle, et ses yeux n'étaient plus humide, les traces lumineuses sur ses joues montraient qu'elle venait d'essuyer ses paupières.

- Je... Je peux venir dans tes bras ? Rien qu'un peu ? Je ne veux plus être seule...


Un instant, Pandore bloqua. Elle avait bien entendu ? Qu'elle la prenne dans ses bras ? Ses zygomatiques brûlèrent, elle avait tellement besoin de rire. C'était quoi ça, une blague pourrie ? La démone avait de plus en plus de mal à se retenir. Elle détestait vraiment la niaiserie, mais en plus, dite face à elle. C'était un comble. Pathétique. Risible. Plus que ça, même ! Faible... C'était le mot. Tant de faiblesse dans ces paroles, que cela lui retourna le cœur. C'était détestable à un point... De plus, accepter entrainerait une prolongation du temps "non seule". Elle serra le point extérieur, toujours sous l'effet de la question, avant de plonger son regard de braise dans le ciel des siens.

*Pourquoi ne te trouverais-tu pas un nounours, hein ? Sale gosse...*
Sans rien ajouter à voix haute, le tout restant dans la boîte crânienne de la brune.

Celle-ci inspira longuement, se préparant mentalement à répondre. Non, elle ne devait pas lui rire au nez, ou encore laisser un haut-le-cœur lui secouer la poitrine, le tout demandant un niveau de douceur beaucoup trop élevé pour elle... La brune ravala sa salive, tentant de cacher le fait de déglutir, qui enverrait tout foutre en l'air.

♦ Si ça peut t'aider, rien qu'un peu.

Elle tentait de ne pas cracher ses paroles. Celles-ci demandant une tout autre facette de sa personne, qu'elle n'utilisait plus, ou presque plus, du moins... Elle soupira intérieurement. Elle se dégoutait toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Ven 1 Aoû - 16:49

Rencontre nocturne

   
PandoreAsiel





  

La réponse de la jeune femme surprit asiel, elle n'était pas seule? Physiquement parlant le corbeaux avait raison, émotionnellement ....c'est autre chose, la solitude n'est pas quelque chose dût au fait d'être entourer ou non, un être perdu dans une foule peut être aussi seul que si se trouvait sur une île déserte. Mais cela ne semblait pas être la définition qu'avait mystérieuse femme. Voyant son ignorance, Asiel ne put que décrire son isolement , espérant qu'elle comprendrait.

- La solitude, c'est n'avoir personne avec qui être, ni amis, ni famille , ni rien...la véritable solitude se trouve parfois au milieu d'une foule, entourer par la populace comme une île est entouré par l’océan, elle n'en fait pourtant pas partit et n'as pas de semblable. Tu comprend? Quoique peut-être pas, tu semble être plutôt solitaire vu ta remarque précédente...


N'attendant pas plus longtemps, elle prit place contre elle dès qu'elle eu accepter ma demande en profitant pour enfouir mon visage dans sa poitrine, mais toujours pas de manière déplacer , elle cherchait vraiment à être contre elle mais étant trop petite pour poser ma tête sur son épaule cette dernière atterrie donc dans sa sainte paire de jumelles . 

Étonnement cela lui faisait du bien de se retrouver ainsi, elle ferma donc les yeux écoutant seulement le bruit environnant et le coeur de son amie d'une nuit. Amie qui n'avait pas sembler apprécier la requête mais qui l'avait accepter de bon coeur, aussi l'ange décida de ne pas trop en profiter, si encore la personne était moins réticente elle serais sans doute rester ainsi plus longtemps, mais dans cette situation elle y resta que quelques minutes , le temps de se calmer avant de s'éloigné doucement et de retourner à sa place initial. Soupirant de lassitude elle finit par laisser ses lèvres exprimées sa gratitude.


-Merci, merci de ton aide, c'est tellement difficile de voir les personnes qui nous sont chère disparaître...et des fois je pense à eux en pleurant...comme ce soir.
L'italienne balança ses jambes dans le vide abyssal la séparant du sol, avec insousciance tout en observant le sol, comme si elle hésitais à se laisser tomber ou non. C'est donc plus faiblement qu'elle posa sa question, le vent et le fait qu'elle ne soit pas tournée vers la miss atténuant le son de sa voix.

-Et toi qu'est-tu venue faire ici?












    Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Sam 2 Aoû - 18:03

Lorsque la blonde lui répondit, la démone manqua un déraillement. Il ne fallait pas qu'elle s'énerve. Même si son interlocutrice l'avait prise pour une idiote. Elle connaissait bien le sens propre et le sens figuré, elle avait étudié un minimum, mais bon... Qu'importe. Si elle avait décidé qu'une démone ne savait rien, soit. Elle n'allait pas s'emballer pour que tout soit foutu en l'air. Elle se contenterait juste de lui répondre. Juste...
♦ Oui je sais, sens propre, sens figuré, je ne suis pas si idiote que ça, tu sais...
On avait dit juste lui répondre ! Tant pis. La démone se concentra sur le fait qu'elle ne devait laisser passer aucun haut-le-cœur tant que la fille serait dans ses bras. Enfin... Dans sa poitrine. Elle grimaça en sentant son visage entre les deux courbes féminines qu'elle arborait... Elle hésita à la repousser tellement de fois. Au moins, elle respecta sa parole, et n'abusa pas du moment. Pandore retrouva l'exclusivité de sa poitrine, et l'enfant, du moins ce qui y ressemblait, reprit sa place à côté d'elle, avec cette certaine limite entre les deux femmes. Une fois la place reprise, son interlocutrice reprit la parole.
-Merci, merci de ton aide, c'est tellement difficile de voir les personnes qui nous sont chère disparaître...et des fois je pense à eux en pleurant...comme ce soir.
Encore une fois, ses zygomatiques la tiraillèrent, mais pas pour rire, ou juste sourire. Elle avait terriblement envie de grimacer. Trop de niaiserie pour elle. La brune avait été confronté au sang et à l'envie de meurtre tôt. Alors tant de sentiments lui semblaient... Pathétique. D'une faiblesse absolue. La démone laissa ses pupilles digne du plus grand feu, se tourner vers la blonde. Sans que son visage ne suive. Juste les yeux, du coin de ceux-ci, elle fixa la fillette d'apparence du moins.
♦ De rien.
Clair net et précis. Elle n'avait pas besoin de fioriture. Elle lui exprimait sa gratitude pour une simple étreinte, alors la jeune femme lui répondait simplement. De toute façon, elle n'était pas faite pour les sentiments. En fait non, elle ne voulait pas être faite pour les sentiments. Cela rendait faible, prévisible, et aussi... Tellement manipulable. La démone la fixa encore un instant. Les jambes maigres de la blondinette se balançaient dans le vide. Bon sang, mais si elle voulait tellement sauter qu'elle le fasse ! Pandore roula des yeux, les reportant sur la lune. Ah, si elle avait pu être rousse... Une belle lune de sang... Un léger sourire, peut être assez malsain s'il on regarde de plus près, s'esquissa sur les lèvres de la brune. Il disparut aussitôt que la voix de l'autre retentit. Pas question de montrer toutes ses facettes ce soir.

-Et toi qu'est-tu venue faire ici?
La brune se retint de cracher une réplique toute faite, et préféra se contenter de la luminosité, beaucoup trop élevée, de la lune en face. Non, elle ne lui claquerait pas dans la figure qu'elle devait se mêler de ses deux muscles ronds au bas du dos. Elle devait rester dans le mode "bon" même s'il fallait pour cela faire quelques concessions.
♣ Comme toi, je cherchais à être seule. Mais bon, comme je disais, on est jamais seul, sur cette île.
La démone soupira légèrement. Il fallait qu'elle sache, par contre. Puisqu'elles en étaient aux confidences...
♣ Dis moi... Tu es humaine, où tu as une apparence humaine...?
Il fallait bien demander, de toute façon, elle ne se parlerait peut être plus du tout après, autant savoir. Et puis, il suffirait de voir le visage de la blonde pour savoir si elle réfléchit avant de répondre, ou pas. De toute façon, savoir qu'elle est ange, esprit, zombie -cette option n'était pas imaginable- ou autre chose, n'était qu'une pure curiosité de la part de la démone. La blonde répondait, c'était bien, elle ne répondait pas, tant pis. Pandore ne s'attarderait pas à un refus de sa part, elle ne la considérait pas comme assez importante à ses yeux pour insister. Pour preuve, une envie soudaine de sauter, et elle ne l'aurait pas retenue... Bref ! Il ne manquait plus qu'une réponse.


Dernière édition par Pandore Ornaï le Dim 3 Aoû - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Dim 3 Aoû - 13:07

Rencontre nocturne

   
PandoreAsiel





  

♦ Oui je sais, sens propre, sens figuré, je ne suis pas si idiote que ça, tu sais...


La méditerranéenne ne pu s'empêcher de glousser, cette réplique de la part de l'autre anormal était amusante, elle croyait être prit pour une idiote voir une ignorante alors que Asiel n'avait même pas était condescendante. 


  ♠ Je ne te prend pas pour une idiote rassure-toi, tout le monde n'as simplement pas la même définition pour un même mot .


Laissant son regard aller vers la toile infini qu'est le cosmos, la "jeune fille" penchant sa tête en arrière sa chevelure blonde cachant ses mains posée contre le rebord . La fragilité de l'existence humaine ou surhumaine perturbant toujours ses pensées et continuant de nourrir sa morosité , elle ne voulait plus s'attacher aux autres, elle ne voulait plus voir la mort d'aussi prêt, en sachant qu'elle pourrait hélas pas y échapper .


Solitude et puissance....de quoi rendre fou bien des gens, heureusement asiel est forte, bien plus qu'on ne le soupçonne , et son caractère n'est forger que pour cacher ses souffrances et ses blessures, rigolade , sous-entendu cochon, drague, parti de jambe en l'air avec le ou la première venue, tout cela ne sert qu'as lui faire oublier l'espace d'un instant  ses faiblesses, sa douleurs et ses traumatisme, cependant dès qu'elle se retrouve seule, elle craque comme ce soir. 


Il lui arrive souvent dans ses cas là de regretter d'avoir survécus, d'avoir vu les autres mourir sans pouvoir les sauver ou mourir à leurs place. Plusieurs fois déjà elle as penser libéré la totalité de son pouvoir avant de disparaître détruit par celui-ci. Mais ce soir alors qu'elle pensait en finir, une intruse s'était invité et maintenant elle ne pouvait plus abandonnée, elle n'en avait pas le droit tout simplement, la simple présence d'un témoins le lui avait rappelée. Et l'intruse se retrouva être une amusante source de réconfort, malgré l'aura qu'elle dégageait , cela avait frapper asiel dès qu'elle avait été approcher par la jeune femme. Elle n'était pas humaine et n'avait rien d'une sainte, mais cela ne l'avait pas empêcher de se liée à elle dans une certaine mesure, après tout elle ne craignait personne et rien d'autre que sa solitude éternelle.


♠ Jamais seule ici hein...tu est chanceuse d’être tellement entourer que tu juge bon de t'isoler. Tu ne connait pas ta chance.


La question suivante fit sourire l'ange, qui oublia rapidement son malaise, redevenant elle-même, un ange pervertie cherchant à assouvir ses désirs, plus proche de la succube que de l'être angélique qu'elle est senser être, la créature à l'aspect enfantin avait une idée et comptait bien aller au bout de celle-ci, que sa proie le veuille ou non.  C'est donc avec son ton habituel, beaucoup plus sensuel et adulte qu'elle en fit par au corbeau .


♠ Humaine ou non, hein? Je ne le suis pas si c'est ce que tu veux savoir, mais devine donc ce que je suis, si tu perd tu m'aideras à passer une bien meilleure nuit, qu'en dit-tu? 












    Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Lun 4 Aoû - 15:20

Le gloussement de la blonde réveilla la mauvaise humeur de Pandore. Son visage se durcit considérablement. Encore un peu et l'apparence démoniaque de la brune se déclenchait seule. Il ne fallait pas qu'elle perde le contrôle d'elle même. Elle n'était pas là pour assassiner la première venue. Enfin... Passons. La démone tourna les yeux vers son interlocutrice.
♠ Je ne te prend pas pour une idiote rassure-toi, tout le monde n'as simplement pas la même définition pour un même mot .
La brune roula des yeux, qu'est-ce qu'elle lui avait dit, "mais on doit pas avoir la même définition". Bon, si elle tenait à avoir la conversation en main, soit, de toute façon Pandore ne s'acharnait pas pour rien. Et une inconnue n'avait aucune chance de monter assez haut dans l'estime de la démone pour qu'elle débatte trente ans là dessus. Elle n'avait pas que ça à faire ! Ni le temps à perdre. Quoique... Elle avait une éternité démoniaque devant elle ! Mais elle ne comptait pas la gâcher. Pandore se redressa pendant que la fille s'exposait à la lune. Pas comme ça qu'elle bronzerait, mais qu'importe. De toute façon elle n'était pas là pour juger.

♠ Jamais seule ici hein...tu est chanceuse d’être tellement entourer que tu juge bon de t'isoler. Tu ne connait pas ta chance.
Pandore tiqua. Ce n'est pas ce qu'elle avait voulu dire. Pourquoi fallait-il toujours que l'on déforme ce qu'elle disait ? Pourquoi ne pas prendre les paroles telles qu'on les donne ? Bon sang, elle ne tiendrait pas longtemps sans s'énerver.
♠ Ce n'est pas ce que j'ai dis... Enfin tant pis.
*si tu ne comprends pas, c'est pas mon problème* enchaîna-t-elle intérieurement.
La brune soupira, agacée, mais n'en montra rien. Elle croisa les jambes en tailleurs, s'appuyant sur sa main droite, fixant le ciel noir, constellé de petits soleils. Et dire qu'elle verrait surement le leur s'éteindre. La plupart d'entre eux le verrait, d'ailleurs.  Elle ferma les yeux un instant, imaginant l'horreur que cela serait. Puisque la masse de feu engloberait tout dans sa destruction, cela voulait dire qu'ils mourraient tous carbonisés. Tous, faune, flore, microbes, planètes... Tout y passerait... Quitte à mourir, la démone aurait préféré une mort bien plus digne que d'attendre que son sort soit joué. Vraiment ! Les paroles de la blonde la sortirent de son rêve apocalyptique.

♠ Humaine ou non, hein? Je ne le suis pas si c'est ce que tu veux savoir, mais devine donc ce que je suis, si tu perds tu m'aideras à passer une bien meilleure nuit, qu'en dis-tu?
Pandore leva un sourcil. La dernière phrase puait le coup fourré à plein nez ! La démone se demanda cependant à quoi la blonde faisait référence. Le tout sentait également le sous-entendus. Elle grimaça. Il fallait qu'elle tombe sur une blondasse en manque. Sérieusement ? Elle pouvait pas tomber sur une gamine normale ? Elle soupira d'avantage. Elle allait perdre le contrôle si tout continuait. Elle se voyait déjà lui sauter à la gorge pour lui faire comprendre que non, elle n'était la putain du coin et que non, elle ne lui servirait que de plan cul. Mais elle tenta de garder le self-control.
♠ C'est quoi l'arnaque là-dedans ?
Elle lui lança un regard neutre, quoique froid. Elle s'attendait à une réponse toute aussi douteuse que la dernière phrase. Si c'était le cas... Elle la corrigerait. Si la blonde calmait le jeu, pourquoi pas s'y prêter. De toute façon il n'y aurait pas trente mille solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Jeu 14 Aoû - 14:20

Rencontre nocturne

   
PandoreAsiel





  

♠ Ce n'est pas ce que j'ai dis... Enfin tant pis.


-Tu est donc une adepte de Sartre lorsqu'il dit que l'enfer c'est autres, dans un sens cela est vrai.

La jeune fille soupiras et fit ensuite part de son idée de jeu à sa compagne, dont la réaction ne la déçue pas, elle sentit sur elle un regard presque meurtrier qui la fit sourire. Elle avait parfaitement comprit le sous-entendu et cela ne lui plaisait pas cela n'en était que plus amusant, à quoi bon jouer à un jeu si cela n'apportais pas une part d'amusement, et sa réaction était deja bien assez amusante pour ne pas avoir à aller plus loin dans ce chemin. Cependant, la blondinette ne comptait pas s'arréter ici, cela aurait été contraire à son caractère.


♥ Une arnaque? Il n'y en as pas, cela n'est rien d'autre qu'un jeu, un jeu qui décideras de la manière  dont se termineras notre soirée, tu gagne tu décide, je gagne et nous passerons une nuit torride . Il n'y as aucune arnaque la-dedans, à toi de voir si tu veux tenter ta chance.


L'italienne se léchais déjà les lèvres de façon plus que suggestive, elle s'imaginait déjà explorée et goûtée le corps de jeune femme aux cheveux corbeaux. Ouvrant son appétit démesurée. Après un moment de déprime elle avait toujours besoin de se ressourcée, d'oubliée et rien ne fonctionnait mieux que les plaisirs sensoriels qu'avaient à offrir l'union des corps. Et elle pensait avoir déjà trouver une proie parfaite, une belle femme aux long cheveux noir, au caractère glacial mais au combien distrayant . Et possédant surtout un corps......un corps qui plaisait grandement à notre ange si peu angélique.

♥ Et si cela te gêne de jouer à ce jeu avec une enfant, sache que cette apparence n'est pas celle que je suis censée avoir, je revêtirais l'autre si jamais nous terminons la soirée à ma manière, cela te convient mieux?

Pourquoi lui révélée cela? tout simplement pour que l'autre ne puisse refuser sous excuse que la joueuse était trop jeune, tout en la conduisant sur un chemin dangereux, car cette information était trompeuse, les anges ne changent pas de forme , ils ne font que diminuer leurs splendeur. Asiel est l'une des seule voir la seule ange à se transformer, à cause d'un sort qui plus est. Donc dévoilée que sa forme enfantine n'était pas sa forme réelle avait de quoi induire en erreur l'autre demoiselle, sans compter que le comportement de Asiel était loin d'être celui que l'ont attend d'un ange. Elle mettait de son côter toutes les chances, afin de profiter de sa proie, si elle jouait, elle tomberais à coup sur dans les filet de la blondinette qui n'attendais qu'une chose, se repaître du délicieux corps qui s'offrait à ses yeux et bientôt à sa gourmandise .









    Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Dim 17 Aoû - 17:59

♥ Une arnaque? Il n'y en as pas, cela n'est rien d'autre qu'un jeu, un jeu qui décideras de la manière  dont se termineras notre soirée, tu gagne tu décide, je gagne et nous passerons une nuit torride . Il n'y as aucune arnaque la-dedans, à toi de voir si tu veux tenter ta chance.
La démone manqua de pouffer de rire. Elle était tombée sur la putain du coin, c'était assuré. De plus, elle pensait vraiment que la brune accepterait un marché si... Si peu ragoutant... Elle avait beau savoir être bi, elle n'allait pas non plus coucher avec la première blondasse qu'elle croiserait. De plus, son apparence était enfantine, même si ce n'était pas sa "vraie", Pandore ne toucherait pas à ça. De toute façon, elle n'y toucherait pas, pour la simple raison qu'elle n'y toucherait pas. Elle l'avait décidé, et c'est ce qui adviendrait, parce que voilà, elle ne voulait pas toucher à ça. La brune fixa un instant la blonde, la mimique qu'elle eut ne fit qu’écœurer d'avantage la démone. Elle comptait vraiment là-dessus on dirait. Oh, pauvre petite chose en manque... La brune retint un frisson de dégout.
♥ Et si cela te gêne de jouer à ce jeu avec une enfant, sache que cette apparence n'est pas celle que je suis censée avoir, je revêtirais l'autre si jamais nous terminons la soirée à ma manière, cela te convient mieux?
Encore une fois, la salive de la démone tenta de se faire la malle dans la trachée, elle étouffa douloureusement l'étranglement. La brune n'avait aucune envie de se retrouver avec une blondasse, sur un toît, alors en plus celle-ci lui demandait de manière détournée de devenir son plan cul ? Non, mais si elle avait besoin de fric elle pouvait toujours traîner les rues pour s'en faire. La démone n'avait pas besoin de putain, elle n'en voulait pas, point. Il était hors de question que ses mains -ou autre- la touchent, avec ou sans poitrine, avec ou sans cul, avec ou sans putain de silhouette. La jeune femme soupira, le problème avec ce genre de "prédateurs sexuels" était l'acharnement avec lequel ils réclamaient les rapports. Si elle voulait s'en débarrasser, pour de vrai, elle devait lui faire bouffer la poussière par litres. Un léger ricanement, quelque peu malsain, franchit les remparts des dents et des lèvres.
♠ Ca marche. Si je gagne, tu pars faire la manche ailleurs que sur le toit, et avec quelqu'un d'autre qu'avec moi. Non négociable.
La démone manqua de rire, parce qu'elle avait, elle aussi de manière détournée, dit le fond de sa pensée. En général, elle évitait, mais remballer les plus intrépides était toujours assez amusant. Et puis... Elle avait assez de nez pour l'envoyer se mouiller ailleurs. Elle huma l'air, avant de lui expliquer en détail pourquoi elle gagnait :
♦ Alors, tu pues le félin à plein nez, sauf que tu n'as pas d'oreilles, et même si ce n'était pas cet animal, tes vêtements sont trop fin pour cacher une queue reptilienne. Tu n'es pas hybride. Tu ne sens pas le souffre, et tu n'as pas de corne ni d'ailes, tu n'es pas démone, donc. Tu ne sens pas le sang à proprement parler, et si tu possèdes une forme autre, tu ne peux pas être humaine. Tu ne sent pas le métal, ni le latex ou le silicone, tu n'as pas des réactions robotique, donc les androïdes, n'en parlons pas. Tu n'as pas les corps ni l'odeur de décomposition d'une zombie, et encore moins les attitudes de ceux-ci. Pour finir, les esprits n'ont pas d'odeur, or, tu en as une, aussi discrète et douce soit-elle... Donc, tu es une ange. 
C'est avec la simplicité la plus complète qu'elle termina :
♠ Oh, et pas la peine de nier, tu as perdu.
Un léger sourire satisfait étira les babines de la démone, laissant le temps de réaction à son interlocutrice. Oui, elle allait devoir bouger son petit cul pour dégager d'ici, quel dommage ! Enfin non... Quel bonheur ! Suivant le point de vue, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 22

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    Dim 29 Mai - 0:44

Rp Abandonné & Archivé en date du 28/05/16.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre nocturne with pandore    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre nocturne with pandore
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Les rps terminés & abandonnés-
Sauter vers: