Partagez | 
 

 Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...   Sam 31 Mai - 18:36





Pandore Ornaï


Informations



Prénom : Pandore

Nom : Ornaï

Âge : pas encore déterminé.

Sexe : Femelle ♥

Race : Damon (parce que en Anglais c'est classe)

Orientation : Bi ♥ tendance hétéro ~

Occupation : On va dire étudiante.

Animal de compagnie : Vipère de couleur noire avec les yeux rubis.


Pouvoir : souffrir ou mourir ?


Description : Ce qui change un homme. Ou une femme. Ce sont les expériences vécues. Prendre goût à une chose nouvelle, pas forcément bonne pour l'esprit. Ici, la mauvaise chose à laquelle la jeune démone a pris goût, est le fait d'ôter la vie. Tout un art. L'art que lui a accordé la mort elle même. Cet art s'est changé en don. Surement pas le meilleur, peut être le pire. Mais un don est un don. Et un don fait souvent énormément plaisir à la personne qui s'en trouve pourvue...
Le don de donner la mort agit ainsi :

Sous sa forme démoniaque, la demoiselle pourvue de ce don peut en fixant une partie du corps d'une personne autre qu'elle même, dévitaliser cette partie. Plus le regard est posé longtemps plus le membre devient inutilisable, il se peut qu'un regard prolongé détruise le muscles et ne laisse que des os qui, à force, se détachent dans un merveilleux cliquetis tellement doux à l'oreille.
Ce pouvoir permet de "tuer" la partie visée, mais plus la zone est large, plus l'énergie dépensée devient large à son tour.

Pour tuer une personne entièrement, un regard d'ensemble est indispensable, mais long, voir extrêmement long.
Une fois cette action terminée, l'énergie dépensé par la demoiselle est telle qu'elle risque l'évanouissement pour une bonne heure au moins voir énormément plus. L'ensemble du pouvoir est utilisable uniquement sous sa forme démoniaque.

Sous sa forme humaine, elle ne peut qu'insuffler une douleur désagréable mais supportable. Dans les deux cas, l'usage est limité à deux heures, avec aussi deux heures de repos obligatoires.


« Un combat n'est qu'un seul geste. Qu'il dure une seconde ou une heure. Qu'il t'oppose à un ennemi, ou à dix. Un seul geste, un seul souffle. » Pierre Bottero Ellana Le Pact des Marchombres

Descriptions physique & psychique


Commençons par le commencement. Pandore est une démone dotée de deux facette. Une humain, et une révélant sa véritable apparence. Pour la décrire en détails, il va falloir énumérer chacune des particularités des deux physiques ? Êtes-vous sûrs de vouloir continuer à lire ? Bien.
Humaine :
De loin, on remarque une jolie brune qui marche dans la rue, avec les pointes rouges. Courant. Lorsque l'on se rapproche, on peut s'apercevoir de la taille moyenne mais très allongée de la jeune femme. Environ un mètre soixante-dix pour pas plus de cinquante-cinq kilos. Maigre ? Non, juste assez mince pour que ses hanches saillent merveilleusement sa peau de porcelaine. Car oui, son teint est blanc, crème parfois. Spectral. Mais attardons nous sur le visage de celle-ci. Ovale, dont seul le menton propose un angle. Ses traits son fin et bien dessinés. Et ces yeux, noir charbon. Tellement noirs que la nuit s'y perdrait. Tellement intenses que vous ne distinguez pas l'iris de la pupille. Ensorcelants. Ces deux prunelles sont encadrées par de longs cils épais et noir à souhait. Même sans eye-liner, son regard est mystérieux, charbonneux. Des "yeux de biche" n'est-ce pas ? Et si la biche était en fait le grand méchant loup, y avez-vous pensé ? Passons. Au dessus, deux traits expressifs que sont ses sourcils, fins, dessinés, foncés. Un regard parfait. Entre ces deux prunelles, un petit nez droit, fin, presque effacé donnant une fois de plus un air innocent et angélique à ce joli minois. Angélique ? Quelle insulte ! Bref... Son joli petit nez est aussi casé entre deux joues rebondies un minimum. Juste ce qu'il faut. Et puis, en dessous de cet orifice, se trouve la bouche. Ni trop grande, ni trop petite, juste assez pour pouvoir croquer à pleine dents dans la chaire saignante... Les lèvres sont rosées, pâles, mais magnifiquement pulpeuses et ourlées. Vous vous rappelez de cette chevelure brune ? Vous vous souvenez donc qu'elle tombe jusqu'en dessous de ses reins, arrivant à la frontière entre le dos et les fesses. Dans une magnifique cascade d'ondulation, juste entre le lisse et le frisé. Pourtant, la plupart du temps, cette chevelure reste lisse et indomptable de part sa longueur et son épaisseur...
Ce joli minois est posé sur un socle appétissant lui aussi. Une peau diaphane pour un corps bien taillé et proportionné. Commençons par le haut. Un cou ni trop long, ni trop court, où une carotide bat au rythme de son organe vital. Il est encadré par deux épaules, droites et carrées, donnant une carrure imposante à l'agneau... Celles-ci donnent sur de longs bras fins mais musclés juste comme il faut. Ses mains elles aussi sont dignes d'athlète, mais du genre artistique, dignes d'un pianiste, au moins. Pour le buste, il suffirait de s'attarder sur ses courbes spécifiquement féminines pour qu'elle vous plaise. En effet, un jolie poitrine, généreuse sans être trop développée. On pourrait la qualifier d'immature, mais la jeune femme se contente parfaitement de son joli quatre-vingt-dix A voir B. Pourquoi plus si c'est pour ne pas être mère de famille ? Pour rien. En descendant, le reste du ventre est plat, fin, et les muscles, os, cisèlent parfaitement la fine couche blanche, presque transparente, de peau présente. La seule chose un peu large chez elle, serait son bassin, arrivé à maturité, donc les deux os ressortent de chaque côté de sa taille. Il surplombe de longues, très longues jambes. Fines et sans pilosité. Dignes d'une femme, quoi. On aperçoit cependant quelques marques ici et là, sans y faire trop attention.
Démoniaque :
Pour décrire maintenant la chose que vous avez devant vous, il vous faudrait déjà oser regarder. Car oui, ce regard charbon qui était posé sur vos turquoise se sont transformés en rubis. Non. En un rubis. L'oeil droit étant maintenant réduit à l'état d'orbite vide et fumant rouge. Un regard de braise, ce serait le moins que l'on puisse dire n'est-ce pas ? Lorsque je vous disais de vous méfier de la biche... Maintenant, sa chevelure noire est surmontée d'une paire de corne, couleur ébène, puis se dégradant vers un carmin, non, écarlate magnifique. Tellement beau que vous en avez peur, tellement attirant qu'il vous pique les yeux...
Autre transformation frappante, ses bras... Ses longs bras ne sont plus qu'os. Os couleur nuit. Sa peau ? Ses muscles ? Pas besoin, le minimum vital est en place... Ce personnage macabre se tient devant vous. Mais une chose vous interpelle. Un démon possède des ailes. Les même que dans vos livres préférés, comme celles des chauves-souris. Mais où sont-elles ? Nulle part. Il n'y en a plus depuis des années. Arrachées par pure jalousie, ou pas. Juste par haine. (cf histoire)
Voilà à quoi ressemble le monstre, le véritable elle. Une chose que vous n'auriez pas aimer croiser, et que vous n'aimerez pas croiser dans le futur. De toute façon vous ne la croiserez pas dans ce pauvre monde, du moins sur les continents...
Mentalement, la description de Pandore est beaucoup plus complexe. On ne sait pas vraiment comment la prendre et c'est embêtant. On pourrait la qualifier de Lunatique, mais ce n'est pas vraiment le cas.
De nature, la jeune démone a un sale caractère. Vous ne lui avez peut être rien fait, mais ce n'est pas pour autant qu'elle sera douce avec votre personne. Une tendance à suivre la "loi de la jungle" c'est à dire, les plus forts avancent, les faibles se font piétiner. En effet, vous marcher dessus ne lui poserait aucun problème aussi bien mentalement que physiquement. Elle aime que tout soit comme elle le souhaite, et pas autrement. Pandore n'apprécie pas vraiment la concurrence, et a tendance à s'emporter facilement, la garder calme est parfois extrêmement périlleux. Dans ses moments de calmes, autant ne pas la déranger, et même si vous veniez la voir, elle ne vous calculerez seulement si vous avez de l'importance à ses yeux. Autrement dit, vous allez devoir faire vos preuves pour espérer être digne d'intérêt. Une fois cette étape passée, le masque de froideur s'estompe lentement. Pour arriver une personne sensible, peut être trop. Pouvant prendre une simple remarque tellement mal... Son émotivité a donc été enfermée dans une boîte de pierre, cassable par quelques êtres, rares soit dit en passant, de confiance. En parlant de confiance, elle ne la donne pas au premier venu, comme vous l'aurez compris. Une fois, si par malheur, vous brisez cette confiance, pas la peine de retourner vers elle. Ce sera trop tard, bien trop tard. Et c'est à ce moment là que l'on comprend d'où Pandore tient sa réputation. Vous faire vivre l'enfer, c'est tellement amusant. Que ce soit une pique de temps à autre ou pire, vous ne vous sentirez plus jamais pareil après une crise...
Pour revenir sur le caractère même de Pandore, on peut la décrire comme possessive, jalouse, égoïste, tant de défaut qui en font une personne à prendre par des pincettes, de peur de la froisser.
Douce ? Tendre ? Pour voir ces côtés, vous devez vraiment tenir à elle, parce que le chemin est tellement long pour y parvenir... Il vous faut rester accroché, prouver vos sentiments, insister, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle se rende compte que ses sentiments sont partagés... Ou pas.

Once upon a time...



L'air insoutenable de ce qu'appelleraient les chrétiens, l'enfer. Irrespirable. Trop chaud, trop lourd, sans jamais une seule goutte d'eau. Pensez-vous ! Nous sommes sous terre... Pour une raison inconnue au nourrisson, sa mère remonte vers la surface, de plus en plus. Bientôt, il fait froid, de l'eau gelée berce le sol... La surface est donc si blanche ? Elle éblouie la femme et sa fille, chaudement tenue contre la poitrine maternelle.
*Après quelques années d'évolution, d'adaptation*
La jeune brune allait comme chaque matin, à son collège. Les choses apprises étaient ennuyeuses, mais au moins, elle sortait. Le plus dur était de cacher ses jolies petites ailes spectrale, dans le dos. Comment faire pour les garder pliées toute la journée ? Les accrocher son la chemise, et TOUJOURS être en pull. Autre problème, aujourd'hui, sport. Le professeur n'a pas voulu entendre l'énième certificat médical... Vestiaire avec les autres filles. L’inconvénient aussi, lorsque l'on arrive comme ça, c'est que les autres ne vous apprécient... Pas du tout. La méchanceté gratuite des jeunes filles était si lourde...
Elle tenta de se changer, le dos plaqué au mur du vestiaire. Mais vite, elle du se décoller du mur pour changer le haut... Ses ailes se déplièrent. Elle ferma les yeux en priant que personne ne l'ait vu... Mais si. La seule chose rassurante fut la réaction du groupe...
Comme c'est pitoyable ! Du cosplay !
La leader du groupe regarda Pandore avec insistance avec de s'approcher jusqu'à ce que son souffle soit percevable. Le point de la gamine partit décrocher un gémissement de surprise, ainsi que de douleur à la démone. La joue opposée de Pandore cogna contre le mur. Assommée, la jeune fille resta un moment sans bouger.

A son réveil, la jeune démone sentit son dos lui piquer. La brûler avec tant d'insistance qu'elle tâta sa peau. En sang, avec un tout petit bout d'écaille sortant de sa peau. Sa peau ensanglantée. On venait de la déchoir au statut d'être incapable de voler. Le sang de la jeune fille ne fit qu'un tour. En se relevant, une fumée rougeâtre commença à prendre la place de son oeil. Son orbite se vida, mais continua à fumer, tandis que ses cornes prenaient place sur sa tête, trônant avec prestance, ses bras se décharnent pour laisser apparaître des os magnifiquement sombre, et pour finir, une queue écailleuse, comme les dragons. Un rictus macabre étira les zygomatiques de Pandore. Elle fixa de son seul oeil les jeunes filles qui sortaient en courant du vestiaire.
Et maintenant, qui est-ce qui fait peur aux autres ? Vous allez regretter votre geste, inconscientes !
Elle avança, sortant des vestiaires, légèrement habillée accessoirement, et cherchant les filles qui lui avaient fait tant de misère. Son pouvoir s'activa... Au fur et à mesure qu'elle les fixait, les jeunes succombaient, les unes après les autres. Comme des mouches ! Haha ! Pandore continua son manège, avant qu'une migraine affreuse vint lui faire regagner le sol à nouveau. La tête en bouillie, elle dormit longtemps...

A son réveil, elle se trouvait dans une cellule, noire, dont l'odeur était infecte. De l'urine à coup sûr. Elle se redressa, elle ne voyait pas très bien, sous son apparence humaine... Mais elle savait qu'elle devait sortir d'ici. Elle cria jusqu'à ce qu'on vienne voir ce qu'il lui prenait. Avant même que le garde ne réagisse, elle envoyait son pied cogner un endroit particulièrement sensible, tout en le poussant sur le côté. Elle courut autant qu'elle pouvait, jusqu'à sortir de cet endroit insalubre. Il ne lui manquait plus qu'à trouver un endroit sûr pour ne pas se faire abattre, ou juste, pour ne pas se faire enfermer. Un endroit où elle serait libre, vraiment libre... Avec les gens de son type, ce type paranormal que les humains haïssent tant. Et cet endroit, elle en avait entendu parlé depuis un moment, sans vraiment être convaincue... Il suffisait juste d'aller vérifier à présent.




Dévoile ton identité !

Nom ou Pseudo : Mymys, ça suffit largement.

Âge : 14 ♥

Comment t'as connu le forum ? Vinc à vendu la mèche =D

Tes passions : DADAS ♥ chats ♥ dessins ♥ musique ♥
Un dernier mot ? Je suis un chat ! Miaw ♥

Le joli code : Validé par Alyshou


© Mei sur Apple Spring, personnalisé par Alyss.


Dernière édition par Pandore Ornaï le Lun 9 Juin - 17:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evanna K. Walker
Petite Patate & Fondatrice
Petite Patate & Fondatrice
avatar

Messages : 485
Age : 21
Lien de ta fiche :
Disponibilités : En soirée, et certains weekends.

Fiche d'identité
• Pouvoir: Dissociation de l'Identité

MessageSujet: Re: Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...   Dim 1 Juin - 1:42

Ah non pas toi /PAN/
TDG ♥ Bienvenue parmi moi ! 8D
Je valide le code ; et laisse moi te dire que ton pouvoir est gore, mais il est accepté, essaye de ne pas trop jouer la psychopathe tueuse en série dans l'académie xD

Bonne chance pour le reste de ta fiche ♥


FICHEJOURNALGALERIESMS ♦ J'PAPOTE EN MEDIUMSLATEBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...   Dim 1 Juin - 3:02

J'ai bien hâte de voir ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...   Dim 1 Juin - 12:32

Merci merciii =3
Tu as du voir que c'était le même powa que sur Kataha, parce qu'il lui colle trop bien à la peau x) Mais t'inquiète, j'en abuserais pas ♥

Et merci Nora, j'avancerais rapidement pour pas faire attendre x)
Revenir en haut Aller en bas
Hugo 'Ugh' Weiss
Petit Panda & Admin
Petit Panda & Admin
avatar

Messages : 332
Age : 21

Fiche d'identité
• Pouvoir: Mémoire Photographique

MessageSujet: Re: Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...   Lun 9 Juin - 17:12

TU ES VALIDÉ !


Félicitation, tu es officiellement validée, Pandore Ornaï. Bienvenue parmi les Démons. Tu es désormais libre d'explorer les lieux de Another, et t'amuser parmi nous ! Tu peux également, si ce n'est pas déjà fait :

Recenser ton avatar.
Compléter ton profil.
Faire une demande de chambre.
Faire une demande de rp.
Flooder un peu !
Recenser ton Pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvrez la boite et tombez dans le malheur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOTRE ROLE , LE ROLE DES JEAN DANS LE MALHEUR D' HAITI !
» Superstitieuse, moi ? Non ça porte malheur...
» Le malheur rapproche les gens / ZADIG & ENORA
» moins de figs dans les boite
» Se déplacer dans le Pc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Day :: Fiches-
Sauter vers: